Le PAO organise du 15 aux 18 octobre des Journées portes ouvertes à Kinshasa
vendredi 12 octobre 2018

{{Le coordonnateur national ai du Programme national d'appui aux organismes publics et privés pour la promotion de l'emploi et à la mobilisation des ressources pour la réduction de la pauvreté (PAO) a annoncé, hier jeudi 11 octobre, qu'il organise du 15 au 18 octobre 2018 des journées portes ouvertes, à l'intention des responsables des entreprises publiques, privés et initiateurs des projets de développement ou d'investissements. }} Le coordonnateur du PAO a fait savoir que ces journées visent à constituer une banque des données à présenter aux partenaires au développement, à les actualiser, à enregistrer des sociétés tant publiques que privées particulièrement ceux du secteur de Petites et moyennes entreprises (PME) en vue de l'identification de leurs besoins réels à intégrer dans la base des données pour consultation. Les journées portes ouvertes donnent également l'occasion aux responsables des sociétés publiques que privées, initiateurs de projets à déposer leurs projets au PAO. Le coordonnateur du PAO a expliqué que la banque des données va permettre l'orientation, le choix des partenaires de décider sur le projet qui convient pour un financement, avant de souligner que le projet, peut revêtir un caractère d'investissement ou d'un don non remboursable. Le PAO, rappelle-t-on, a été mise en place par le Gouvernement de la RDC en 2008 afin de promouvoir l'emploi, à travers la mobilisation de ressources matérielles et financières par des partenaires ayant la capacité de financer, a dit M. Mifia. Il a aussi comme objectif de préserver et de protéger des emplois existants en jouant le rôle d'interface entre les organismes publics, privés et les partenaires au développement. Le coordonateur du PAO a laissé entendre que son organisation est l'une des recommandations du forum sur l'emploi en RDC, tenu en 2008. Sa mise en place s'explique par le fait que le bon nombre d'entreprises tombe en faillite ou restent en cessation d'activités. A cet effet, le Gouvernement s'est résolu de préserver les emplois existants au lieu d'autoriser les responsables de ces sociétés en faillite de congédier chaque fois les travailleurs. Placé sous tutelle du ministère du Travail et prévoyance sociale, le PAO émarge au budget national de l'Etat et travaille en collaboration avec les agences internationales de développement, notamment la Koïca et le GET. C'est notamment grâce à ces partenaires que le PAO a déjà encadré le projet pour la réparation des engins agricoles, installés à Mekao, au Plateau des Bateke, à l'Est de Kinshasa. {{Rachidi MABANDU}}
Quatre mémos des médecins déposés à la Présidence
vendredi 15 février 2019

Les médecins de la RDC menacent d'aller en grève. Ils réclament le paiement des salaires et primes de risque. Mais avant d'arriver à cette ultime (...)
lire la suite
Voici le programme de la visite du pape François au Maroc
lundi 11 février 2019

Le pape François se rendra au Maroc les 30 et 31 mars. Le programme de la visite du Souverain pontife vient d'être dévoilé par le site Vatican News. (...)
lire la suite
Le corps sans vie d’un prof de l’Ista/Kinshasa dans une rue à Goma
lundi 11 février 2019

Un professeur de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA/Kinshasa) a été retrouvé mort et son corps traîné dans la rue hier dimanche 10 (...)
lire la suite
En sapeur-pompier, Lumeya plaide pour une cohabitation pacifique entre Lamuka, CACH et FCC
lundi 11 février 2019

Notable du Grand Bandundu, Lumeya Dhu Maleghi dénonce le tribalisme qui mine dangereusement les relations entre les populations du Grand Bandundu (...)
lire la suite
Près de 60.000 enfants recrutés dans les groupes armés depuis 2006 en RDC
jeudi 7 février 2019

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) organise depuis hier mercredi 6 février, un atelier sur la situation des (...)
lire la suite
La Cour militaire de Lubumbashi s’enquiert de la version des faits des prévenus
vendredi 1er février 2019

{{La Cour militaire de Lubumbashi est à sa deuxième audience dans l’affaire en flagrance opposant le ministère public aux six éléments de la Police (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting