Quels chiffres pour Shadary ?
jeudi 18 octobre 2018

Des dizaines de milliards de dollars sur cinq ans. 80 par-ci, 90 par-là, voire 100 milliards ! Chacun des prétendants au Palais de la Nation y va de son programme chiffré dont le maître mot semble au bas …mot le triplement du budget actuel qui tourne en moyenne autour de cinq milliards USD. Encore que...
Il ne reste plus qu’à Emmanuel Ramazani Shadary de décliner son programme. Question : le candidat de la Majorité sortante va-t-il se mettre à l’heure et à l’ère " des plusieurs dizaines de milliards de dollars " ?
Loin d’être anecdotique, cette interrogation vaut son pesant de… dollar. Représentant éminent de la kabilie, Emmanuel Ramazani est particulièrement attendu sur le versant chiffré de son programme. Lui qui est issu d’un pouvoir dont le budget n’a jamais toisé les 10 milliards de dollars.
Même si il est vrai que le Président Kabila a eu le mérite de porter le budget national de 300 millions à son avènement à environ cinq milliards. Ce qui est, en termes absolus, une performance.
N’empêche, la problématique de fond demeure. A quelle hauteur financière le dauphin du Raïs va situer son programme ? Sachant que ses concurrents ont placé, quoi que sur papier, la barre très haut.
Cette interrogation charrie une espèce de dilemme qui ne dit pas son nom. Si, dans ce qui ressemble à la course à l’échalote, Emmanuel Ramazani écrit sur son ardoise autant ou plus que ses adversaires, ce sera, certes, légitime. Mais, cela risquerait de sonner mal auprès de l’opinion. Laquelle aussi critique que braillarde ne comprendrait pas que le candidat attitré du Pouvoir en place puisse d’un coup prétendre réaliser ce que sa Majorité n’a pu accomplir en cinq ans. Si l’on ne prend en compte que le dernier quinquennat.
A l’inverse, ne pas s’éloigner de la moyenne de ces dernières années, à savoir cinq milliards, pourrait électoralement nuire au candidat. Brandir des tels chiffres dans un contexte fait de dizaines de milliards passerait le candidat FCC pour un pro statu quo. Sacrée alternative du Diable pour "coup sur coup" ! José NAWEJ

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting