L’ALERTE EST DU WWF
Le système alimentaire actuel menace la nature
vendredi 19 octobre 2018

Le monde a célébré le mardi 16 octobre, la Journée mondiale de l’alimentation. A cette occasion, le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) a tiré la sonnette d’alarme sur les effets du système alimentaire dans le monde. Cette organisation de la défense de la nature, révèle, dans un communiqué, que le système actuel est à la fois le plus gros utilisateur des ressources naturelles et le plus gros émetteur de gaz à effet de serre. Il utilise 34% des terres et 69% des ressources en eau douce.

A en croire le WWF, ce système constitue la principale cause de déforestation et de perte d’habitat. Pourtant, ajoute le Fonds, un tiers de la nourriture produite n’est jamais consommé. Le système alimentaire est responsable d’environ un quart d’émissions de gaz à effet de serre dont un tiers provient uniquement du gaspillage alimentaire. Le système alimentaire est la plus grande menace pour la nature. Cependant, la majorité des habitants de la terre ne le réalise pas.
Selon le WWF, l’homme dépend de la planète pour son alimentation. Cependant, il n’est pas conscient du fait que produire, manger et gaspiller de la nourriture, nuisent à la nature et rendent plus difficile la production des aliments dans le futur. « La bonne nouvelle est que nous pouvons faire en sorte que le système alimentaire fonctionne pour le bien des hommes et de la nature. Si les aliments sont produits de manière plus durable, distribués équitablement et consommés de manière plus responsable, nous pouvons nourrir tout le monde sans détruire davantage de forêts, de rivières et d’océans. Nous devons sensibiliser davantage les gens à l’origine des aliments et modifier nos comportements afin d’assurer le bon fonctionnement de notre système alimentaire », a déclaré João Campari, responsable des pratiques alimentaires du WWF.

PISTES DE SOLUTION
De toute évidence, le WWF affirme qu’il reste encore beaucoup à faire. Premièrement pour améliorer la durabilité du système alimentaire. Deuxièmement, pour sensibiliser davantage le public à la question et à l’urgence d’agir. Aussi pour remédier au système alimentaire actuel, le WWF suggère-t-il une approche globale du système, en se concentrant sur trois domaines clé. A savoir : la production alimentaire durable, les régimes alimentaires durables, et la perte et le gaspillage alimentaires. Le tout, dans l’ultime but d’aller vers une alimentation 2.0.
Par ailleurs, le WWF compte déjà près de 100 programmes liés à l’alimentation dans le monde, en partenariat avec des gouvernements, des producteurs de denrées alimentaires, des entreprises et d’autres organisations non gouvernementales. Il lancera plusieurs programmes mondiaux au cours des prochains mois. Il importe de rappeler que la Journée mondiale de l’alimentation 2018, a été célébrée sous le thème « Agir pour l’avenir ».
Fyfy Solange TANGAMU

Tiré du n°5749 du jeudi 17 octobre

"Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement" de Matata Ponyo
mercredi 14 novembre 2018

Un nouveau-né depuis hier dans les rayons des bibliothèques de la RD Congo. Particulièrement celles de Kinshasa, capitale du pays. Il s’agit de (...)
lire la suite
Voici la lettre d’engagement
mercredi 14 novembre 2018

Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la nation" La Fondation Anan est (...)
lire la suite
Kwilu : une épidémie d’origine inconnue décime de gros bétails
mercredi 7 novembre 2018

Depuis environ trois mois, une épidémie non encore identifiée, décime les gros bétails dans tous les cinq territoires de la province du Kwilu. Entre (...)
lire la suite
Godé Muamba insiste sur l’organisation du pays par la base : localité, quartier et commune
mardi 6 novembre 2018

Candidat à la députation nationale dans la circonscription du Mont-Amba, Godé Muamba multiplie les descentes sur terrain depuis quelques temps. Le (...)
lire la suite
Hainan, l’île–province symbole du miracle chinois
lundi 5 novembre 2018

La Chine ? C’est bien sûr Beijing, capitale tentaculaire d’un pays-continent. C’est évidemment Shanghaï, première place forte financière en Asie (...)
lire la suite
Le Président Li Baoshan, n°1 du Quotidien du Peuple : « Aucun pays ne peut se développer en s’isolant »
lundi 5 novembre 2018

(Par José NAWEJ, de retour de Hainan, en Chine) Cette déclaration du patron du Quotidien du Peuple dégage la quintessence de la 5ème édition du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting