A L’AFFICHE HIER LORS DES TRAVAUX EN ATELIER
Le Fonds social présente ses réalisations au Forum humanitaire 2018
vendredi 19 octobre 2018

Le Fonds Social de la République Démocratique du Congo (FSRDC) a été au cœur du Forum humanitaire 2018ce jeudi 18 octobre au Pullman Grand Hôtel Kinshasa. A l’affiche au Panel 4, lors des travaux en atelier, cette agence d’exécution du Gouvernement en charge des programmes sociaux a éclairé l’assistance sur la nature de ses interventions pendant les crises humanitaires.

Assistant exécutif du Coordonnateur général du FSRDC, François Kabemba Nziki a commencé son exposé par retracer la genèse de cet établissement public qui a été créé le 5 février 2002, à l’initiative du Président Joseph Kabila.
Dirigé par Ruphin Bo-Elongo Kimuemue, le Coordonnateur national de cette agence, ’’le Fonds social a pour mission de participer à l’effort de reconstruction du pays, en contribuant notamment à l’amélioration des conditions de vie de la population et de son accès aux services sociaux, moyennant la réhabilitation et la construction des infrastructures économiques et sociales communautaires’’, a indiqué François Kabemba.
Cet établissement public vise aussi ’’l’allègement de la pauvreté et la promotion du développement économique et social par la création des emplois et des revenus en milieux ruraux et urbains, suite à l’exécution ou à l’implantation des micros projets, générateurs des revenus’’, a fait remarquer l’Assistant exécutif du Coordonnateur général du FSRDC.

DES APPUIS CONSIDERABLES DE LA BANQUE MONDIALE
"Depuis 2002, poursuit-il, nous avons évolué avec plusieurs bailleurs de fonds. Mais à partir de 2005 jusqu’à ce jour, c’est avec le fonds de la Banque mondiale que nous travaillons".
"Ainsi, précise François Kabemba, le premier programme est parti de 2005 à 2013. C’était le Programme d’actions sociales d’urgence où nous avions près de 101 millions de dollars américains. Ce fonds nous a permis de construire 1.022 infrastructures, dont 561 écoles, 112 centres de santé et d’autres infrastructures dans différents domaines, dont les marchés, les entrepôts des produits agricoles… Nous sommes également intervenus dans les domaines de l’énergie et dans les micro périmètres irrigués".
Ce haut cadre du FSRDC a, par ailleurs, évoqué le programme réalisé dans le cadre de IMO Katanga, un projet de haute intensité en main d’œuvres. "C’était, en fait, pour diminuer le choc de la crise mondiale économique, financière… qu’il y avait dans les années 2010, avec la fermeture des mines dans le Katanga. Et donc pour soutenir le choc, nous avons reçu 5 millions de dollars de la Banque mondiale", a révélé l’intervenant.

LES INTERVENTIONS SALUTAIRES DU STEP

"Le troisième programme géré par le FSRDC, c’est le Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix (STEP), a déclaré François Kabemba aux panélistes. Ce programme, commencé en 2013 et qui court jusqu’au 30 juin 2020, a été conçu pour faciliter la stabilisation, dont les bénéficiaires sont entre autres les déplacés internes, les démobilisés et les communautés d’accueil".
Aux dires de François Kabemba, "le FSRDC est ici opérationnel dans le domaine des infrastructures de base : des écoles, des centres de santé, des adductions d’eau… Cet établissement public est également actif dans le domaine de création de l’emploi, avec des travaux de haute intensité pour la lutte contre l’extrême pauvreté. Nous appuyons les activités agricoles dans les zones les plus pauvres".

"LA SYNERGIE AVEC LES HUMANITAIRES,C’EST POSSIBLE"

"Dans la foulée,ajoute-t-il, nous avons aussi un programme de lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre, financé à hauteur de 25 millions de dollars. Nous avons, en outre, une nouvelle allocation à hauteur de 100 millions de dollars qui nous permettra de continuer la prise en charge holistique".
"Toutefois, relève François Kabemba, tous ces programmes couvrent seulement l’Est de la RDC, à savoir le Tanganyika dans l’ex-Katanga, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et une partie de la Province Orientale. Nous privilégions ces zones-là qui sont touchées pour y implanter des infrastructures. Et nous sommes d’avis que, dans le cadre de ce que nous sommes en train de faire, la synergie avec les humanitaires est possible".

LE FSRDC A NOUVEAU A L’OUEST DU PAYS
Lors du débat qui s’en est suivi, le représentant du Gouverneur du Kasaï central, Grégoire Ngalamulume, a déploré le fait que le Fonds Social ait fermé ses bureaux à l’Ouest et au centre du pays, préférant se cantonner à l’Est de la RDC, alors que des sinistrés des zones délaissées continuent à croupir dans la misère.
Face à cette préoccupation, François Kabemba a reconnu effectivement que le FSRDC était contraint de fermer certaines représentations qu’il avait ouvertes dans les 11 provinces initiales du pays, au terme d’un projet financé par la Banque mondiale. Il a toutefois reconnu que bientôt, quelques provinces de l’Ouest du pays pourront à nouveau bénéficier des interventions du Fonds social, notamment dans l’ex-Bandundu et dans l’ex-Equateur, grâce à un financement récent de la Banque mondiale.
Yves KALIKAT

Des femmes des Grands Lacs planifient des actions concrètes pour la restauration de la paix
vendredi 16 novembre 2018

Le Fonds pour les Femmes Congolaises (FFC) en partenariat avec Global Fund for woman organise du 15 au 16 novembre la réunion régionale de la (...)
lire la suite
Les participants plaident pour la poursuite du projet ARTECAO
mercredi 14 novembre 2018

L’Ecole Nationale de Police d’Abidjan (ENP), en Côte d’Ivoire, a accueilli, les 6 et 7 novembre derniers, un séminaire des décideurs sur le (...)
lire la suite
Michel Kirumba réhabilité au poste de Directeur général
mardi 13 novembre 2018

Suspendu depuis trois mois, Michel Kirumba Kimuha vient d’être réhabilité au poste de Directeur général de Transco. La cérémonie de remise et reprise a (...)
lire la suite
"Les survivants d’Ebola seront désormais suivis"
mardi 13 novembre 2018

Il ne suffira plus d’être déclaré "guéri" de la fièvre hémorragique d’Ebola pour échapper à la vigilance du personnel médical. Désormais, tous les (...)
lire la suite
Le ministre de l’ESU attribue le calme dans son secteur à l’instauration du dialogue avec les étudiants
lundi 12 novembre 2018

Mbuji-Mayi, 11 nov. 2018 (ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Steve MbikayiMabuluki en séjour dans la ville de (...)
lire la suite
La défense dénonce l’absence de preuves d’imputabilité de leurs clients
lundi 12 novembre 2018

L’étape de la plaidoirie au procès des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu, branche de Kinshasa, touche progressivement à sa fin. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting