ITURI
Djugu : la Société civile dit qu’il n’y a pas de rébellion et contredit la mission de l’Assemblée nationale !
vendredi 19 octobre 2018

C’est le mercredi dernier que la Coordination de la Société civile de Djugu présidée par Jean-Bosco Lallo a tenu une conférence de presse, deux jours après celle de la mission parlementaire de l’Assemblée nationale conduite par l’élu de Djugu, Médard Autsai Asenga. La Société civile s’est inscrit en faux contre l’information donnée par la mission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale confirmant l’existence à Djugu d’une nouvelle rébellion.

C’est faux et archifaux, assène Jean-Bosco Lallo le Coordonnateur de la Société civile de Djugu qui met au défi la mission de produire les preuves de ses affirmations graves. Pour la Société civile, il n’y a pas de nouvelle rébellion dans le territoire de Djugu en Ituri. Mais il est plutôt question de groupes des bandits à mains armées qui opèrent dans plusieurs localités de ce territoire qu’ils dévalisent systématiquement. Il soutient qu’à ce jour Djugu n’est pas confronté aux affrontements armés intercommunautaires Hema-Lendu.
Pourtant, lors de sa propre conférence de presse lundi dernier, là même avant le retour à Kinshasa, la mission d’enquête parlementaire a confirmé l’existence d’un nouveau groupe rebelle dans le territoire de Djugu.
Aux journalistes qui réclamaient des preuves pour attester ces affirmations, Médard Autsaï Asenga s’est refusé à livrer le moindre détail préférant réserver la primeur de leur rapport d’enquête au Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku qui les a mandatés. Il ne peut pas en dire plus. Ce qui a laissé chacun sur sa soif.
On attend donc le jour où le Président de l’Assemblée nationale programmera la plénière sur l’audition du rapport de la commission d’enquête parlementaire à Djugu en Ituri pour être fixé sur la véracité d’une nouvelle rébellion à Djugu ou non. Tout est parti des attaques de plusieurs positions des FARDC à Djugu par un groupe armé non autrement identifié.
Pour en savoir plus, le Speaker de Chambre a diligenté une mission d’enquête parlementaire composée de quatorze députés nationaux, tous élus de Djugu. Ceux-ci, à l’issue de leur mission arrivent à la conclusion de l’existence d’une nouvelle rébellion.
Une thèse que rejettent les observateurs sur place qui font valoir le fait de l’inexistence des indices d’une nouvelle rébellion estimant qu’il y a lieu de ne pas faire amalgame entre un groupe armé et un groupe rebelle. A savoir que le groupe rebelle prend les armes et combat pour le renversement des Institutions constituées. Ce qui ne semble pas être le cas à ce jour à Djugu, en Ituri. KANDOLO M.

AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
lundi 21 janvier 2019

N° avis : AMI/01/FSRDC/PIP/01/19 Pays : République Démocratique du Congo Source de financement : PPA N° IDA V2060-ZR, Date de publication : 21 (...)
lire la suite
Les responsabilités du bon berger dans le développement socioéconomique (Psaumes 23)
lundi 21 janvier 2019

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) Face aux crises multiformes dans toutes les structures sociales, les responsables (familiaux, communautaires (...)
lire la suite
Madagascar : Andry Rajoelina s’engage à rattraper dans cinq ans le retard du développement du pays
lundi 21 janvier 2019

ANTANANARIVO, 19 janvier (Xinhua) — AndryRajoelina, qui a fait son investiture en tant que président malgache samedi, s’est engagé à combler dans (...)
lire la suite
Plans Succincts de Réinstallation et des compensations pour les axes routiers déprogrammés lors du Financement Initial
lundi 31 décembre 2018

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un crédit d’un montant de (75 millions de dollars) de l’Association Internationale de (...)
lire la suite
Les présidents chinois et américain conviennent d’appliquer le consensus du G20 de Buenos Aires lors d’un entretien téléphonique
lundi 31 décembre 2018

BEIJING, 30 décembre (XINHUA) — Le président chinois Xi Jinping et son homologue américain Donald Trump ont eu une conversation téléphonique samedi, (...)
lire la suite
La Chine maintient son rang de premier fournisseur commercial de l’Algérie durant les onze premiers mois de 2018
jeudi 27 décembre 2018

La Chine a gardé son rang de premier fournisseur commercial de l’Algérie durant les onze premiers mois de 2018, une position qu’elle occupe depuis (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting