ITURI
Djugu : la Société civile dit qu’il n’y a pas de rébellion et contredit la mission de l’Assemblée nationale !
vendredi 19 octobre 2018

C’est le mercredi dernier que la Coordination de la Société civile de Djugu présidée par Jean-Bosco Lallo a tenu une conférence de presse, deux jours après celle de la mission parlementaire de l’Assemblée nationale conduite par l’élu de Djugu, Médard Autsai Asenga. La Société civile s’est inscrit en faux contre l’information donnée par la mission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale confirmant l’existence à Djugu d’une nouvelle rébellion.

C’est faux et archifaux, assène Jean-Bosco Lallo le Coordonnateur de la Société civile de Djugu qui met au défi la mission de produire les preuves de ses affirmations graves. Pour la Société civile, il n’y a pas de nouvelle rébellion dans le territoire de Djugu en Ituri. Mais il est plutôt question de groupes des bandits à mains armées qui opèrent dans plusieurs localités de ce territoire qu’ils dévalisent systématiquement. Il soutient qu’à ce jour Djugu n’est pas confronté aux affrontements armés intercommunautaires Hema-Lendu.
Pourtant, lors de sa propre conférence de presse lundi dernier, là même avant le retour à Kinshasa, la mission d’enquête parlementaire a confirmé l’existence d’un nouveau groupe rebelle dans le territoire de Djugu.
Aux journalistes qui réclamaient des preuves pour attester ces affirmations, Médard Autsaï Asenga s’est refusé à livrer le moindre détail préférant réserver la primeur de leur rapport d’enquête au Président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku qui les a mandatés. Il ne peut pas en dire plus. Ce qui a laissé chacun sur sa soif.
On attend donc le jour où le Président de l’Assemblée nationale programmera la plénière sur l’audition du rapport de la commission d’enquête parlementaire à Djugu en Ituri pour être fixé sur la véracité d’une nouvelle rébellion à Djugu ou non. Tout est parti des attaques de plusieurs positions des FARDC à Djugu par un groupe armé non autrement identifié.
Pour en savoir plus, le Speaker de Chambre a diligenté une mission d’enquête parlementaire composée de quatorze députés nationaux, tous élus de Djugu. Ceux-ci, à l’issue de leur mission arrivent à la conclusion de l’existence d’une nouvelle rébellion.
Une thèse que rejettent les observateurs sur place qui font valoir le fait de l’inexistence des indices d’une nouvelle rébellion estimant qu’il y a lieu de ne pas faire amalgame entre un groupe armé et un groupe rebelle. A savoir que le groupe rebelle prend les armes et combat pour le renversement des Institutions constituées. Ce qui ne semble pas être le cas à ce jour à Djugu, en Ituri. KANDOLO M.

"Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement" de Matata Ponyo
mercredi 14 novembre 2018

Un nouveau-né depuis hier dans les rayons des bibliothèques de la RD Congo. Particulièrement celles de Kinshasa, capitale du pays. Il s’agit de (...)
lire la suite
Voici la lettre d’engagement
mercredi 14 novembre 2018

Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la nation" La Fondation Anan est (...)
lire la suite
Kwilu : une épidémie d’origine inconnue décime de gros bétails
mercredi 7 novembre 2018

Depuis environ trois mois, une épidémie non encore identifiée, décime les gros bétails dans tous les cinq territoires de la province du Kwilu. Entre (...)
lire la suite
Godé Muamba insiste sur l’organisation du pays par la base : localité, quartier et commune
mardi 6 novembre 2018

Candidat à la députation nationale dans la circonscription du Mont-Amba, Godé Muamba multiplie les descentes sur terrain depuis quelques temps. Le (...)
lire la suite
Hainan, l’île–province symbole du miracle chinois
lundi 5 novembre 2018

La Chine ? C’est bien sûr Beijing, capitale tentaculaire d’un pays-continent. C’est évidemment Shanghaï, première place forte financière en Asie (...)
lire la suite
Le Président Li Baoshan, n°1 du Quotidien du Peuple : « Aucun pays ne peut se développer en s’isolant »
lundi 5 novembre 2018

(Par José NAWEJ, de retour de Hainan, en Chine) Cette déclaration du patron du Quotidien du Peuple dégage la quintessence de la 5ème édition du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting