LUTTE CONTRE LA RECRUDESCENCE DES CAS D’ELENVEMENTS A KINSHASA
Le général Sylvano Kasongo relance l’opération de contrôle des véhicules
mardi 23 octobre 2018

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a lancé le dimanche 20 octobre dernier, la deuxième phase de l’opération de contrôle des véhicules sur les artères de la capitale congolaise. La relance de cette opération, explique-t-il, vise à lutter contre les cas de kidnapping et d’enlèvement actuellement récurrents à Kinshasa.

Certaines artères de Kinshasa avaient une atmosphère toute particulière le dimanche dernier. Les éléments de la Police s’actionnaient à placer des barricades sur certains coins des artères de la ville, procédant ainsi au contrôle systématique de tous les objets à bord. Ils fouillaient dans le moindre détail le coffre et autres pièces du véhicule.
Le caractère brusque de cette opération avait du coup suscité moult polémique sur les réseaux sociaux.Sans en maitriser les tenants et les aboutissants, les plus superstitieux des internautes y sont allés de toutes leurs interprétations.
Certains d’entre eux évoquaient la présence à Kinshasa d’un groupe d’assaillants qui sèment la terreur à Beni. D’autres, par contre, faisaient état d’un véhicule circulant avec, à son bord, plusieurs têtes d’êtres humains décapités.

LA POPULATION APPELEE AU CALME
Ces folles rumeurs avaient, dès les premières heures de la soirée, fait le tour de la ville telle une trainée de poudre. Ce qui a suscité une psychose quasi généralisée dans le chef aussi bien des passagers que des conducteurs des transports en commun.
En réaction, le général Sylvano Kasongo a, au cours d’une interview , apporté des précisions. Il a appelé la population au calme. " Que la population n’ait pas peur. C’est une opération de routine lancée par la Police nationale congolaise (PNC). Les éléments de la Police sont déployés sur les artères de Kinshasa pour contrôler les véhicules, à la recherche des criminels et des indices militaires. Selon les informations à notre disposition, il y a recrudescence de la criminalité, caractérisée par des enlèvements. Et l’objectif de cette opération n’est autre que de mettre la main sur des malfrats ", a précisé le général Sylvano Kasongo.
" Nous ne pouvons pas dire exactement l’heure et les endroits qui seront considérés. A tout moment, les éléments de la police peuvent être déployés sur le terrain pour traquer les criminels, contrôler, fouiller avec fermeté et courtoisie les véhicules qui assurent le transport en commun et ceux des particuliers qui s’avéreraient suspects ", a-t-il ajouté.

HALTE A LA TRACASSERIE DES CONDUCTEURS

Le Commissaire provincial Sylvano Kasongo promet, par ailleurs, de veiller à ce que cette opération ne se transforme pas en tracasseries policières à l’endroit des conducteurs. "Nous allons faire le suivi afin d’éviter tout dérapage du côté des policiers. Tous les agents de l’ordre qui se comporteraient en inciviques seront sérieusement sanctionnés ", a-t-il martelé.
"Les opérations lancées par le Commissaire provincial de la Police de Kinshasa avaient jusque-là fait leurs preuves.
Cependant, après plusieurs cas de vol et d’enlèvements enregistrés et opérés par des bandits roulant à bord des voitures appelées Ketch, il était important que les autorités sécuritaires de la ville prennent d’autres mesures. C’est ainsi que nous saluons cette opération de contrôle de véhicule lancée par le général Sylvano Kasongo", a indiqué un observateur averti.
Tout récemment, le patron de la Police de Kinshasa, avait pris la décision de démanteler tous les garages pirates et d’évacuer toutes les épaves de véhicules abandonnés le long des avenues de la mégapole congolaise. Vu du côté de la population, ces opérations contribuent considérablement à la diminution du taux de l’insécurité dans la ville de Kinshasa. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Des analystes saluent l’indépendance de la Haute Cour
lundi 21 janvier 2019

Au lendemain du prononcé de l’arrêt de la Cour constitutionnelle dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 janvier, confirmant la victoire (...)
lire la suite
Grand’messe des ministres européens des Affaires étrangères aujourd’hui à Bruxelles
lundi 21 janvier 2019

L’élection du cinquième président de la République démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi oblige certains partenaires de la RDC qui avaient (...)
lire la suite
L’AFDC-A, le premier du top 5
lundi 21 janvier 2019

* Le regroupement de Bahati est suivi du PPRD, de l’AAB et de l’UDPS/Tshisekedi. Après la présidentielle, le jeu politique se joue au niveau des (...)
lire la suite
Les douloureuses vérités des urnes et les vertus immuables du christianisme
lundi 21 janvier 2019

(Romains 8, Romains 13 et 1 Timothée 2 ; 1-4) " Si la sentinelle voit venir l’épée et ne sonne pas la trompette, si le peuple n’est pas averti et (...)
lire la suite
Malgré quelques problèmes logistiques, les Congolais ont voté
lundi 31 décembre 2018

Hier dimanche 30 décembre, les Congolais – exceptés ceux de Beni, Butembo, au Nord Kivu et de Yumbi (Maï-Ndombe) étaient allés aux urnes pour choisir (...)
lire la suite
Victime des tripatouillages aux législatives, Emery Okundji appelle ses électeurs au calme
lundi 31 décembre 2018

Le Rassemblement Kasa-Vubu, dirigé par Joseph Olenghankoy, crie au scandale à l’issue des scrutins d’hier dimanche 30 décembre.Selon des sources, ce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting