Double démonstration de force
vendredi 26 octobre 2018

Double manif publique ce week-end. Ce vendredi, une bonne partie de l’Opposition bat le pavé contre la machine à voter. 24 heures plus tard, le Front commun pour le Congo (FCC) se donne rendez-vous au stade Tata Raphaël. Une grand-messe dont le point d’orgue sera la présentation du "Dauphin" à la ville et au pays tout entier.
Mais, à moins de 30 jours du go de la campagne officielle, à désormais un peu moins de deux mois des élections et… face à l’odeur des négociations bien de chez nous, ces deux sorties ont valeur de démonstration de force.
Pour l’Opposition, le pari est de démontrer que si elle n’a pas le monopole de la rue, elle peut organiser une procession des centaines de milliers de Kinois. Ce sera déjà ça.
Ce n’est pas tout. Dans la guéguerre interne, si l’affluence est au rendez-vous sans les hiérarques de l’UDPS, ce serait un point de marqué contre Félix-Antoine Tshisekedi. Lui qui ne fait plus du retrait de la machine à voter une condition sine qua non pour sa participation aux scrutins du 23 décembre.
L’enjeu lié à l’engouement est aussi précieux dans l’hypothèse du report des élections. Sans le dire de peur de "faire moins peuple", chaque mandarin de cette opposition pense chaque matin au scénario "pourparlers", assorti d’une petite transition et tout ce qui va avec. A savoir le partage du pouvoir.
Déjà, tout en claironnant le refrain unitaire matin, midi et soir, chaque bonze de l’opposition soupçonne ses collègues de délit d’initiés en la matière. Pas nouveau sous les tropiques rd congolaises.
De l’autre côté, le meeting du stade Tata Raphaël charrie aussi quantité d’enjeux dans l’enjeu. Si il se voudra, calendrier oblige, une réponse à la marche de l’opposition, ce rassemblement visera surtout à montrer au pays et au vaste monde appelé "communauté internationale" que la kabilie n’est pas sevrée de forces vives. Une façon de préempter une partie du débat sur la popularité du Régime qui pèsera dans l’appréciation des résultats en cas de victoire du FCC.
Ce même meeting verra les différentes écuries de la kabilie et apparentés se livrer à une concurrence interne. Pas nécessairement dans la seule perspective des élections. C’est aussi pour le cas où les négociations… José NAWEJ

Au nom de la base
vendredi 16 novembre 2018

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" (...)
lire la suite
Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts (...)
lire la suite
De l’Union sacrée de l’Opposition à … Lamuka
mercredi 14 novembre 2018

Genève aura à jamais un goût d’oxymore pour les opposants rd congolais. D’une ville -espoir, réceptacle d’entente, de réconciliation, le siège -second (...)
lire la suite
L’infidélité à sa signature contre la fidélité à sa base
mardi 13 novembre 2018

Entre sa signature et la soumission à sa base ? Qu’est ce qui prévaut ? Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de trancher en faveur du (...)
lire la suite
Une machine à diviser nous est- elle née ?
lundi 12 novembre 2018

Elle est vraiment blanche la fumée qui s’est échappée de Genève hier ? Oui. Mais pas pour tout le monde .Dans ce " tout le monde ", il y a surtout (...)
lire la suite
A chaque loge son candidat commun
vendredi 9 novembre 2018

Si le froid genevois porte chance aux "7 patrons", l’opposition aura enfin son candidat commun à la présidentielle du mois prochain. FATSHI, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une dose de contrepouvoir pour Trump

L’Amérique post-élections de mi- mandat est généralement celle qui correspond le mieux à la nature même du régime politique américain. Un pays où le système de pouvoir et de contre-pouvoir s’érige en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting