Casting et attelage délicats…
lundi 5 novembre 2018

Mille et une manière de lire l’équipe de campagne d’Emmanuel Shadary.
Costaud eu égard à la dimension du pays et à la " coalition " arc en ciel qui dirige le pays depuis les deux fora de la Cité de l’UA et du Centre interdiocésain ? Compréhensible.
Pilotée, pour l’essentiel, par des barons de la kabilie comme gage de la cohérence et surtout de la fidélité à l’initiateur du Front commun pour le Congo ? Défendable.
Eléphantesque avec le risque de donner lieu à des querelles des égo et… pas seulement ? Pas exclu.
Très marquée politiquement avec le handicap possible de gêner le candidat dans sa nécessaire posture qui tient d’un oxymore ? A savoir incarner à la fois la continuité et le changement, le passé -l’actif comme le passif- et le futur. Ce risque-là n’est pas à écarter.
En un mot comme en mille, l’armature Shadary traduit la délicatesse du casting et donc de l’attelage qui en sort.
Certes, personne qui connait l’âme du Congo-Zaïre, pays aux mille et un visages, ne reprocherait au candidat Shadary d’avoir pour souci de se doter d’une équipe la plus inclusive et, par conséquent, la plus représentative possible.
Dans un passé récent, ceux qui ont cru au tropisme kinois ont découvert à leurs dépens que Kinshasa n’est pas tout le Congo. On ne peut pas non plus jeter la moindre pierre sur le dauphin quand il doit tenir compte des équilibres entre les différentes écuries de la kabilie et autres apparentés.
Enfant-maison, Emmanuel Shadary connait par cœur la "musique" préférée au Palais de la nation, à la Gombe ex-GLM ou à Kingakati. Ce n’est pas lui qui introduirait une fausse note.
Tout le problème, c’est que ces précautions teintées à la fois du bon sens et surtout de la real politik risquent de porter en elles-mêmes les germes du danger. Alors, prévenir ne serait pas une précaution de trop. José NAWEJ

Au nom de la base
vendredi 16 novembre 2018

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" (...)
lire la suite
Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts (...)
lire la suite
De l’Union sacrée de l’Opposition à … Lamuka
mercredi 14 novembre 2018

Genève aura à jamais un goût d’oxymore pour les opposants rd congolais. D’une ville -espoir, réceptacle d’entente, de réconciliation, le siège -second (...)
lire la suite
L’infidélité à sa signature contre la fidélité à sa base
mardi 13 novembre 2018

Entre sa signature et la soumission à sa base ? Qu’est ce qui prévaut ? Félix-Antoine Tshisekedi et Vital Kamerhe viennent de trancher en faveur du (...)
lire la suite
Une machine à diviser nous est- elle née ?
lundi 12 novembre 2018

Elle est vraiment blanche la fumée qui s’est échappée de Genève hier ? Oui. Mais pas pour tout le monde .Dans ce " tout le monde ", il y a surtout (...)
lire la suite
A chaque loge son candidat commun
vendredi 9 novembre 2018

Si le froid genevois porte chance aux "7 patrons", l’opposition aura enfin son candidat commun à la présidentielle du mois prochain. FATSHI, (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Une dose de contrepouvoir pour Trump

L’Amérique post-élections de mi- mandat est généralement celle qui correspond le mieux à la nature même du régime politique américain. Un pays où le système de pouvoir et de contre-pouvoir s’érige en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting