A l’heure des agendas…
mardi 6 novembre 2018

Mise à part la polémique bien de chez nous sur le think tank du candidat Shadary, le FCC a quand même un grand mérite. Celui de dérouler son agenda.
A quelques encablures du go de la campagne électorale, la Kabilie et apparentés entendent être dans le tempo. Après avoir publié les listes de son équipe de campagne, Emmanuel Shadary dévoile son programme de gouvernement ce samedi 10 novembre. Un autre moment important. Au passage, venant de la famille politique encore au pouvoir, ce chronogramme paraît une indication majeure sur la tenue d’élections le 23 décembre.
Aux autres écuries de clarifier leur agenda. Le groupe de 7 a annoncé la désignation du candidat commun de cette frange importante de l’opposition pour mi-novembre. On ne peut que s’en féliciter. Même si l’UDPS est de plus en plus encline à faire cavalier seul. Le parti tshisekediste s’est singularisé sur la machine à voter en affirmant qu’avec ou sans cette "imprimante", il participerait aux élections.
Depuis, une digue a sauté. Et en dépit des salamalecs d’usage, l’unité de l’Opposition a pris un sacré coup.
Ce n’est pas tout. Lorsque l’UDPS annonce l’organisation de son meeting en dehors de ses partenaires du MLC, d’Ensemble, de l’Urép, d’Ecidé … , le message est le même . A savoir que le parti de Limete veut rappeler aux uns et aux autres qu’il est la locomotive de l’Opposition. Surtout dans cette ville de Kinshasa où le parti de feu Etienne Tshisekedi dispose d’énormément de bataillons prêts à répondre au moindre mot d’ordre.
Par son rassemblement solitaire, l’UDPS entend aussi répondre au FCC et se poser ipso facto en véritable alternative au pouvoir en place. Une façon pour Félix-Antoine Tshisekedi de peser par sa démonstration de force dans la perspective de la désignation du candidat commun à la présidentielle.
Pour légitimes qu’ils soient, ces calculs des uns et des autres risquent d’éloigner l’Opposition de l’essentiel. C’est-à-dire l’établissement d’un agenda clair à un peu plus d’un mois seulement des élections.
De ce point de vue, le FCC semble avoir pris quelques points d’avance.
José NAWEJ

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting