Candidat député au Mont Amba
Godé Muamba insiste sur l’organisation du pays par la base : localité, quartier et commune
mardi 6 novembre 2018

{{Candidat à la députation nationale dans la circonscription du Mont-Amba, Godé Muamba multiplie les descentes sur terrain depuis quelques temps. Le candidat n°290 s'est rendu successivement à Ngaba, Limete, et plus récemment à Kisenso. "Je suis descendu à Kisenso pour vérifier l'implantation de notre mouvement Fraternité Bana Mont-Amba, vérifier par rapport à la structuration si nous avons des gens au niveau des quartiers, au niveau de localités ou si nous avons déjà de piquets au niveau des rues", explique-t-il. }} Pour le probable futur élu du Mont-Amba, "la démocratie nous donne la possibilité d'être nous-mêmes les constructeurs de notre propre avenir, notre destin, notre histoire. Il ne faudrait pas que nous puissions laisser passer cette occasion de nous affirmer en tant que leader, chacun à son niveau, et de mettre les hommes qu'il faut à la place qu'il faut afin qu'une fois pour toute, le Congo décolle..." Partout où il va, ce cadre du G7 y va de sa petite idée de comment organiser le pays. Son crédo, c'est l'organisation par la base. Et pour Godé Muamba, la personne humaine est le moteur de développement d'un pays. Ainsi il appelle tous ses compatriotes "à la conscience collective pour que nous puissions organiser notre pays, pas à partir du sommet, mais l'organiser autour de la localité, du quartier, de la commune, et enfin de compte tout l'espace sera organisé et nous verrons que le résultat viendra", assure-t-il. Ce discours, Godé Muamba l'a tenu à base de Mbanza Lemba où il était aller voir comment ses équipes travaillent sur terrain pour affronter les futures échéances électorales. "Je suis venu voir mes équipes qui travaillent sur terrain, comment elles se débrouillent, s'organisent, parce que celui qui veut gagner les élections doit d'abord s'organiser. C'est en ce sens que je suis venu voir les 12 localités du quartier Mbanza Lemba. Je suis venu énumérer mes bases pour les mettre ensemble afin d'en faire une équipe unie pour que nous puissions gagner les élections ici dans notre fief de Mbanzalemba". {{Promesse de campagne}} L'assistance, nombreuse, a été séduite par le discours du président de la Fraternité Bana Mont-Amba, mais n'a pas oublié le discours de ses devanciers lors des élections de 2006 et 2011. Au point même de bousculer Godé Muamba par des questions genre "coup de poing à l'estomac" en lui demandant si lui aussi ne pas couper le pont en fuyant le quartier comme l'ont fait certains élus avant lui. A tous les jeunes gens et autres mamans qui ont exprimé ces inquiétudes, le président de la FRABAMA a juré, la main sur le coeur, qu'il n'agira jamais comme ceux-là. "Il faut voir qu'est-ce que nous allons faire au Parlement. Je ne cherche pas à entrer à l'Hémicycle pour qu'on puisse me donner une jeep ou une parcelle. Non, ce n'est pas ce qui me manque. Si je veux être y être, c'est uniquement pour porter la voix de la population du Mont-Amba, qu'elle ait au moins une voix", a souligné Godé Muamba. A la suite de cette question, Godé Muamba a fait deux promesses de campagne à ses électeurs. La première, c'est celle de ne pas les quitter : "je ne me déplacerai jamais de là où j'habite. Vous connaissez mon adresse, vous viendrez me chercher et je parlerai avec vous...", a-t-il promis. Une promesse loguement ovationnée par l'assistance qui voit en Godé Muamba le candidat sur lequel compter. En acteur politique sincère, Godé Muamba a dit à ses interlocuteurs que tout seul il ne résoudra pas les problèmes de Mbanza Lemba notamment. "J'ai plus tôt le président Eric Kalama, qui est aussi un candidat député provincial", dit-il. Même à deux, fait-il savoir, ils ne pourront pas solutionner tous du quartier. En revanche, ils ont suscité des vocations en demandant à la jeunesse de se présenter comme candidat au niveau de la commune dirigée par un non enfant de Lemba. Godé Muamba a demandé aux jeunes de "se battre pour récupérer notre commune afin que nous puissions nous occuper de notre propre problème." "Je ne résoudrai pas les problème seul, je n'ai pas la prétention d'avoir la solution dans ma poche, plutôt nous travaillerons ensemble au niveau de la députation nationale, provinciale, au niveau de la commune de Lemba que la solution sera trouvée", a répété le président de la FRABAMA à l'assistance, de plus en plus conquise. Pour Godé Muamba, c'est dans l'organisation administrative de la commune que tous les problèmes trouveront solution. La deuxième promesse de campagne de Godé Muamba à son électorat, c'est de toujours revenir lui rendre compte. "Vous allez partir, et ne reviendrez plus vers nous..." "Non, répond Godé Muamba, je vous dis je reviendrai." A l'occasion, le président de la FRABAMA a sollicité du propriétaire du lieu où s'est tenu la réunion, la permission d'installer une Université populaire, "pour que j'aie le temps chaque fois de rendre compte à la population par mois, trimestre, année, pourquoi pas à la fin de chaque mandat..." "Nous n'irons pas au Parlement pour lever les mains, tambouriner sur les bancs. Nous irons à l'Hémicycle pour porter réellement la voix de la population de Mbanza Lemba et celle du Mont-Amba toute entière". {{Didier KEBONGO}}
Mohammed VI : " Ce siècle doit être celui de l’Afrique"
lundi 18 mars 2019

Dakhla - Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé un message aux participants à la 5ème édition du Forum Crans Montana de Dakhla, (...)
lire la suite
Alexey Sentebov : "Ces cinq dernières années, la Crimée et Sébastopol ont connu des changements importants"
lundi 18 mars 2019

Excellence, de nombreux pays ne reconnaissent pas la Crimée comme une partie de la Russie. Ils continuent à considérer que ce territoire appartient (...)
lire la suite
L’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara marocain invite les parties, notamment l’Algérie, à une 2ème table ronde
vendredi 15 mars 2019

Cette 2ème table ronde se tient suite à une première réunion tenue à Genève les 5 et 6 décembre dernier, à laquelle ont pris part le Maroc, l'Algérie, le (...)
lire la suite
E. Macron effectuera une seconde visite au Maroc
vendredi 15 mars 2019

Le président français Emmanuel Macron va effectuer une visite officielle au Maroc en avril. L'objectif est d'inaugurer, après le lancement du TGV, (...)
lire la suite
Turquie : les élections locales qui ont une histoire de 180 ans
vendredi 15 mars 2019

Les premières élections municipales ont été organisées en Turquie en 1840, soit un an après le Hatti-Sharif qui est une Ordonnance du Sultan sur les (...)
lire la suite
Les importations de la Chine ont augmenté de 12,9% en 2018, plus que les exportations
vendredi 15 mars 2019

Le 28 février, le Bureau national des statistiques a publié le " Communiqué statistique sur le développement économique et social national en 2018 ", (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting