INTERDICTION DES EMBALLAGES NON BIODEGRADABLES A KINSHASA
Le contrôle des stocks dans les usines s’annonce pour bientôt
jeudi 8 novembre 2018

Le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, a annoncé, au cours d’une émission diffusée par une chaine de télévision locale, que des agents de son ministère seront déployés dans les prochains jours sur terrain, pour contrôler des stocks d’emballages non biodégradables, produits et commercialisés dans la ville de Kinshasa.

"Le contrôle consiste à décourager les opérateurs véreux qui n’observent pas la décision du gouvernement portant interdiction de la production et commercialisation d’emballages non biodégradables dans les marchés de Kinshasa", a précisé le ministre Ilunga, cité par l’Agence congolaise de presse.

DES RECALCITRANTS PAIERONT DES PENALITES
"Des inspecteurs du ministère de l’Industrie associés à ceux du ministère de l’Economie vont effectuer une descente dans les usines de production, des supers marchés et boutiques pour s’imprégner de l’état d’application de la mesure d’interdiction des emballages biodégradables prises par le Gouvernement ", a indiqué le ministre de l’Industrie.
"Les opérateurs économiques y compris des commerçants qui seront surpris en flagrance subiront la rigueur de la loi et paieront des pénalités", a souligné le ministre Ilunga. Il promet, par ailleurs, que des dispositions sont prises pour mettre hors d’état de nuire les producteurs clandestins de ces emballages non biodégradables.
Le ministre a saisi cette occasion pour féliciter la Police nationale congolaise (PNC) pour l’accompagnement de l’application de cette mesure gouvernementale. Ce, avant d’exhorter les autorités sécuritaires à s’impliquer davantage dans l’opération de contrôle qui va être bientôt lancée.
Le Décret-loi du Premier ministre Bruno Tshibala portant interdiction d’importation, de la commercialisation et de la production des emballages non biodégradables en RDC a été signé en 2016. Le moratoire accordé aux opérateurs économiques évoluant dans ce secteur a expiré le 30 juin dernier.

DES DANGERS ENVIRONNEMENTAUX
Les emballages non biodégradables représentent un réel danger pour l’environnement. En absence des corbeilles à travers la ville de Kinshasa, ces emballages sont jetés n’importe où. Dans les caniveaux, ils obstruent le passage de l’eau pluviale. Ce qui provoque des inondations actuellement très fréquentes dans la mégapole congolaise.
Ces emballages plastiques polluent considérablement la nature et détruit la biosphère. Ils rendent le sol imperméable et infertile. Ils émettent des gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Une fois brulés, ils produisent des particules qui contaminent le sol pendant de nombreuses années.
"Servir la nourriture, surtout chaude, sur un plastique est dangereux pour la santé. Ce dernier étant fabriqué à base de pétrole et de bien d’autres composantes toxiques. La fumée de la matière plastique en combustion est cancérigène. Elle libère dans l’air le monoxyle de Carbonne, des dioxines et des furannes. L’inhalation de ces composantes par la femme enceinte peut provoquer des malformations congénitales dans le système cardio-vasculaire de l’enfant", a affirmé un environnementaliste.
Orly-Darel NGIAMBUKULU

Communiqué du Commissariat provincial de la police ville de Kinshasa
vendredi 16 novembre 2018

Le Commissariat provincial de la Police Ville de Kinshasa informe les Kinois et Kinoises que les manifestations de colère organisées par les (...)
lire la suite
Bilan : 2 étudiants décédés, 8 policiers grièvement blessés et 12 véhicules endommagés
vendredi 16 novembre 2018

Vive tension hier à l’Unikin Bilan : 2 étudiants décédés, 8 policiers grièvement blessés et 12 véhicules endommagés Tout en présentant ses (...)
lire la suite
 L’ambassadeur de l’UE en RDC se réjouit du partage d’expériences entre les élus d’hier et les futurs candidats
vendredi 16 novembre 2018

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en RDC, Bart Ouvry se réjouit du partage d’expériences entre les députés tant nationaux que provinciaux de la (...)
lire la suite
 L’ambassadeur de l’UE en RDC se réjouit du partage d’expériences entre les élus d’hier et les futurs candidats
vendredi 16 novembre 2018

L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en RDC, Bart Ouvry se réjouit du partage d’expériences entre les députés tant nationaux que provinciaux de la (...)
lire la suite
Le Centre de santé Kingarame doté d’un nouveau bloc de Maternité
mercredi 14 novembre 2018

Le Centre de santé Kingarame, situé dans le groupement de Kibumba, territoire de Nyirangongo, à 40 km de la ville de Goma, dans la province du (...)
lire la suite
Sylvano Kasongo "nettoie" la chaussée de l’Echangeur jusqu’à Bibwa
vendredi 9 novembre 2018

Lancée il y a plusieurs mois, l’opération "Kinshasa sans épave abandonnée sur la route" se poursuit. Après avoir été dans plusieurs communes de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au nom de la base

Tiens ! hier jeudi, le candidat Emmanuel Ramazani devait présenter son programme. Silence radio. Sans doute que la base a demandé à "Coup sur coup" d’ajourner la manif. Le même Shadary fait face à (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting