Dernière minute :

Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d'engagement montre jusqu'où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts carriéristes. Car, il ne s'agit pas à la lecture de la lettre, de défendre le pays, mais les équations individuelles des acteurs politiques. L'Accord de Genève n'étant ni la Constitution, ni un texte qui engage la RDC. Comment faire un serment d'une telle gravité pour un deal somme toute, privé entre des privés sous l'égide d'une association privée ? Jusqu'à mettre sur la balance sa carrière politique et l'opprobre de la "Nation" en cas de non-respect de l'Accord ? Quels sont les intérêts du pays qui étaient en jeu à Genève et qui justifiaient pareil engagement ? Est-il normal que des présidentiables s'engagent à ce point en terre étrangère sous les auspices des officines étrangères ? Est-il imaginable de signer pareil pacte-puisque c'est en un- et s'en désengager aussi facilement que l'ont fait les leaders de l'UDPS et de l'UNC? Enfin, une question très tendance : est-ce que les bases respectives des leaders signataires de la lettre d'engagement étaient au courant du contenu de celle-ci ? Pas sûr. On aura beau retourner le feuilleton "Genève" dans tous les sens. Du début à la fin, de bout en bout, de part en part, pas l'once d'un épisode glorieux. A chaque niveau du déroulé de la tragi-comédie, le réel dépasse la caricature que l'on fait journellement sur l'acteur politique zaïro-congolais. Pour le coup, le mot acteur peut être pris davantage au figuré qu'au propre. Cette séquence a au moins le -triste ?- mérite de nous rappeler brutalement ce qu'est la classe politique congolaise, toutes loges confondues. A savoir que pour le pouvoir, l'homme politique congolais est prêt à tout. Et au contraire de ce tout. Jusqu'à s'attirer… l'opprobre de la Nation. On pourrait difficilement faire mieux. {{José NAWEJ}}
Coucou revoici nos amis occidentaux !
jeudi 16 mai 2019

L'heure est au rabibochage entre la RDC et ses partenaires dits " traditionnels ". Alléluia ! Qui s'en plaindrait, qui trouverait matière à s'en (...)
lire la suite
Seuls Fatshi et JKK ...
mercredi 15 mai 2019

Quoi dire d'autre? Qui croire encore? Tout a été prédit, dit et «sur dit» sur la Primature. Le stock d'annonces est épuisé. Les réserves de (...)
lire la suite
La pilule " Le peuple d’abord " aux Gouv
mardi 14 mai 2019

Au seuil de leur mandat, les Gouverneurs de provinces savent à quoi s'en tenir. Sous Félix-Antoine Tshisekedi, ce sera " Le peuple d'abord " ou la (...)
lire la suite
" Le panier à Judas "
vendredi 10 mai 2019

Combien et qui sont-ils les "Judas" que Kalev Mutondo a dénoncés dans son communiqué de presse aux allures d'un coming out politique ? Mystère. (...)
lire la suite
Trop d’attente tue l’attente
jeudi 9 mai 2019

Toujours pas de Premier ministre deux semaines après le désormais célèbre "dans les prochains jours". Le comble c'est que personne-à part les deux (...)
lire la suite
Revisiter les "crimes", une vraie boîte de Pandore
mercredi 8 mai 2019

Des voix s'élèvent au sein de l'opposition et apparentés Réécrire l'histoire des "crimes" commis ces vingt dernières années en terre rd congolaise. En (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A l’épreuve des "effets secondaires" de la présidentialisation

A-t-il fini d'enfiler le costume de Président de la république ? De 80 millions estimatifs que sont les Congolais, seul un d'entre eux justifie de l'expérience de la fonction pour donner une réponse (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting