Le -triste- mérite de Genève
jeudi 15 novembre 2018

Tragi-comédie dans la tragi-comédie de Genève. Cette lettre d’engagement montre jusqu’où peuvent aller les politiciens congolais pour leurs intérêts carriéristes. Car, il ne s’agit pas à la lecture de la lettre, de défendre le pays, mais les équations individuelles des acteurs politiques. L’Accord de Genève n’étant ni la Constitution, ni un texte qui engage la RDC.
Comment faire un serment d’une telle gravité pour un deal somme toute, privé entre des privés sous l’égide d’une association privée ? Jusqu’à mettre sur la balance sa carrière politique et l’opprobre de la "Nation" en cas de non-respect de l’Accord ?
Quels sont les intérêts du pays qui étaient en jeu à Genève et qui justifiaient pareil engagement ? Est-il normal que des présidentiables s’engagent à ce point en terre étrangère sous les auspices des officines étrangères ?
Est-il imaginable de signer pareil pacte-puisque c’est en un- et s’en désengager aussi facilement que l’ont fait les leaders de l’UDPS et de l’UNC ? Enfin, une question très tendance : est-ce que les bases respectives des leaders signataires de la lettre d’engagement étaient au courant du contenu de celle-ci ? Pas sûr.
On aura beau retourner le feuilleton "Genève" dans tous les sens. Du début à la fin, de bout en bout, de part en part, pas l’once d’un épisode glorieux. A chaque niveau du déroulé de la tragi-comédie, le réel dépasse la caricature que l’on fait journellement sur l’acteur politique zaïro-congolais. Pour le coup, le mot acteur peut être pris davantage au figuré qu’au propre.
Cette séquence a au moins le -triste ?- mérite de nous rappeler brutalement ce qu’est la classe politique congolaise, toutes loges confondues. A savoir que pour le pouvoir, l’homme politique congolais est prêt à tout. Et au contraire de ce tout. Jusqu’à s’attirer… l’opprobre de la Nation. On pourrait difficilement faire mieux. José NAWEJ

Le soutien super VIP de Shadary
lundi 10 décembre 2018

Maître des horloges, Joseph Kabila l’est encore. Du haut de ses quasi 18 ans d’exercice du pouvoir, le Raïs ne l’ignore pas. Le temps qu’il passe le (...)
lire la suite
Foule et électeurs
vendredi 7 décembre 2018

Des foules. Encore des foules. Toujours des foules. Et partout. Voilà résumées les success stories des trois principaux candidats à la (...)
lire la suite
Moi Président, je m’installerais à l’Est !
jeudi 6 décembre 2018

Une fois élu, le ticket Fatshivit entend prendre ses quartiers à Beni. Question d’en finir avec les forces négatives, principalement les ADF qui (...)
lire la suite
Ca n’arrive pas qu’en Afrique !
mercredi 5 décembre 2018

Des scènes de destructions méchantes sur fond des pillages à vaste échelle ! Des policiers qui chargent des manifestants et autres casseurs. Des (...)
lire la suite
Alliances dans tous les sens !
mardi 4 décembre 2018

Reniement, rapprochement tactique, mariage de raison, désistement par nécessité…Il y a un peu de tout cela dans le chassé-croisé qui s’observe sur (...)
lire la suite
Tous, cap sur l’Est
lundi 3 décembre 2018

Ça n’aura échappé à personne. Les principaux candidats à la présidentielle démarrent leur campane par l’Est. Emmanuel Shadary Ramazani a jeté son dévolu (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting