JOURNEE D’ECHANGES INITIEE PAR LE RJP
 L’ambassadeur de l’UE en RDC se réjouit du partage d’expériences entre les élus d’hier et les futurs candidats
vendredi 16 novembre 2018

{{L’ambassadeur de l’Union européenne (UE) en RDC, Bart Ouvry se réjouit du partage d’expériences entre les députés tant nationaux que provinciaux de la législature 2006 et 2011 et les futurs candidats des élections du 23 décembre. Il a exprimé ses mots, lors de l’épilogue des deux journées d’échanges, hier jeudi, 15 novembre, entre le Réseau de jeunes parlementaires (RJP) que préside le député Patrick Muyaya et la délégation de l’UE.}} Les travaux des deux jours d'échanges de la maison de France dans la Gombe ont vu participer une pléthore de jeunes des moins de 40 ans en général et des candidats à la députation nationale et provinciale en particulier. Le représentant de l’UE, Bart Ouvry se dit très satisfait de ce forum inédit en RDC, qui a réuni la jeunesse en ce moment crucial de l’histoire du pays. Il a loué la qualité de ces débats politiques entre Congolais, en vue de la victoire de la démocratie, la stabilité voire la prospérité de la RDC. « Nous sommes partisans pour la démocratie, nous sommes partisans pour le mandat, nous sommes partisans pour la stabilité et la prospérité de ce pays. Notre tâche, c’est de travailler aux relations entre la RDC et l’UE dans toutes ses composantes. Et donc là, nous ne sommes pas neutres dans les débats politiques parce qu’ils impliquent les congolais. "Ce n’est pas à nous d’être directifs dans ce sens. Mais, nous sommes neutres dans ce sens où ce n'est pas aux représentants de l’UE de prendre position dans les débats. Et donc, si nous avons voulu organiser cet événement c’est parce que nous croyons que la démocratie est quelque chose qui est basée sur des règles, votre pratique, les aptitudes et compétences. C’est d’ailleurs le but de ces échanges», a-t- il affirmé. « Je suis très heureux de voir les jeunes parlementaires (ndlr: Patrick Muyaya, Juvénal Mwashala et autres ) partager leurs expériences avec ceux qui ont postulé pour un éventuel mandat. Notre rôle se limite là. Quant aux choix politiques, les messages clés, c’est l’affaire des Congolais. Je voudrais remercier tous les jeunes parlementaires, les membres de l’UE et les intervenants que j’ai vus à l’oeuvre», a conclut, le diplomate. {{ LA QUINTESSENCE SUR LA SRATEGIE DE CAMPAGNE}} Lors de son exposé sur la mobilisation et la stratégie de campagne à travers les médias traditionnels, le patron de Top Congo/FM, Christian Lusakueno, n’est pas allé par le dos de la cuillère. Il a levé l’équivoque sur les futurs parlementaires qui attendaient impatiemment ce moment M. «Il n’y a pas 36.000 solutions. Passer autant que possible sur les médias. Mais attention, beaucoup parler n’est pas forcément la chose qu’il faut faire parce que beaucoup parler peut se transformer en trop parler. {{AVERTISSEMENT }} « Vous devez tout y mettre, pas tout mettre mais bien le mettre: les mots clés, bien les trouver, c’est l’architecture de votre campagne. Mais attention à ces mots clés, ils doivent être appropriés sinon ils se retournent contre vous. Il faut éviter des émissions de styles débats si vous n’êtes pas forts, bien outillés. Communiquer votre numéro de vote, et surtout bien définir les médias ( radio, télévision, presse écrite et presse en ligne) que vous devez utiliser», a indiqué, le numéro 1 de la fréquence 88.4. {{L’APPORT PEDAGOGIQUE DES ASSISES}} L’humoriste Félix Kisabaka, l’un des participants et candidat député national à Lukunga, a évoqué le caractère pédagogique et capital de ce forum pour les recrus dans le monde politique congolais. «Je pense qu’il était important que je participe à des rendez-vous pareils pour avoir suffisamment d’outils pour affronter la campagne électorale. A partir des témoignages des anciens, ceux qui ont exercé leur mandat lors des législatures passées, j’ai beaucoup appris sur la réalité du parlement. Personnellement, ces assises m’ont permis d’affûter déjà des armes pour les prochaines élections. L’avenir de ce pays dépend des jeunes, les vieux passeront et il faut se former sinon c’est dangereux. Il faut renouveler des idées politiques», a-t-il révélé. "Aujourd’hui, le mot base est péjoratif par rapport à ce qui s’est passé à Genève, avec les opposants mais le fait de ma candidature, résulte de la base, ma proximité le témoigne", a- t- il souligné tout en riant. Quatre thèmes à raison des deux par jour étaient retenus tout au long de ces deux journées d’échanges sur la réussite des candidats jeunes en prélude aux échéances électorales du 23 décembre. Il s’agit de: « La socio- histoire de la RDC», «Elections de 2018, états de lieux, attentes, conditions de succès et risques», «Partage d’expérience» et «Stratégie de campagne». {{Gloire BATOMENE}}
Quatre mémos des médecins déposés à la Présidence
vendredi 15 février 2019

Les médecins de la RDC menacent d'aller en grève. Ils réclament le paiement des salaires et primes de risque. Mais avant d'arriver à cette ultime (...)
lire la suite
Voici le programme de la visite du pape François au Maroc
lundi 11 février 2019

Le pape François se rendra au Maroc les 30 et 31 mars. Le programme de la visite du Souverain pontife vient d'être dévoilé par le site Vatican News. (...)
lire la suite
Le corps sans vie d’un prof de l’Ista/Kinshasa dans une rue à Goma
lundi 11 février 2019

Un professeur de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA/Kinshasa) a été retrouvé mort et son corps traîné dans la rue hier dimanche 10 (...)
lire la suite
En sapeur-pompier, Lumeya plaide pour une cohabitation pacifique entre Lamuka, CACH et FCC
lundi 11 février 2019

Notable du Grand Bandundu, Lumeya Dhu Maleghi dénonce le tribalisme qui mine dangereusement les relations entre les populations du Grand Bandundu (...)
lire la suite
Près de 60.000 enfants recrutés dans les groupes armés depuis 2006 en RDC
jeudi 7 février 2019

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) organise depuis hier mercredi 6 février, un atelier sur la situation des (...)
lire la suite
La Cour militaire de Lubumbashi s’enquiert de la version des faits des prévenus
vendredi 1er février 2019

{{La Cour militaire de Lubumbashi est à sa deuxième audience dans l’affaire en flagrance opposant le ministère public aux six éléments de la Police (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un air de nouvelle ère

Vendredi 15 février 2019, cérémonie d'échange des vœux entre le Président de la république et le corps diplomatique accrédité à Kinshasa. Présence notable d'une délégation de la CENCO. Le même vendredi, (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting