SOUS L’EGIDE DU FFC ET DE GLOBAL FUND FOR WOMAN
Des femmes des Grands Lacs planifient des actions concrètes pour la restauration de la paix
vendredi 16 novembre 2018

{{Le Fonds pour les Femmes Congolaises (FFC) en partenariat avec Global Fund for woman organise du 15 au 16 novembre la réunion régionale de la plate-forme des femmes pour la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en RDC et la région. Au terme de cette rencontre de Kinshasa, les participantes devront adopter un programme avec des actions concrètes pour la restauration effective de la paix dans la sous-région.}} Pour la directrice exécutive du FFC, cet Accord-cadre permet aux femmes de la RDC, de la RCA, du Burundi, du Rwanda, de la République du Congo et de l’Ouganda de participer à la restauration effective de la paix, et de porter leurs voix auprès des décideurs. Cette 3ème réunion régionale de Kinshasa est une occasion pour les bénéficiaires des subventions octroyées par la plate forme pour travailler sur la restauration de la paix. Occasion également de se focaliser sur la participation de la femme sur la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes, sur l’autonomisation des femmes et sur le changement climatique, a indiqué Julienne Lusenge. Les différentes participantes vont réfléchir pour voir comment contribuer efficacement à la restauration de la paix dans la région des Grands lacs et planifier les actions concrètes à mener sur terrain, a poursuivi cette activiste de droits des femmes. A en croire Julienne Lusenge, la plate-forme vise à faire avancer l’Accord-cadre pour le rendre concret, en appuyant les organisations féminines afin de construire ensemble la paix dans la sous-région. En ouvrant cette réunion de deux jours, la ministre du genre, enfant et famille a émis le vœu de voir ces travaux jauger l’engagement en faveur de la paix, la sécurité et la coopération dans la région à travers les différentes présentations des projets réalisées grâce au Fonds mondial pour les femmes, en partenariat avec le FFC. Chantal Safou a appelé ses "sœurs" à s’engager les unes à cotés des autres afin que les projets réalisés contribuent aussi à la paix et à la sécurité des autres. Parce qu’en tant que femmes, «nous en sommes capables», a-t-elle soutenu. Pour rappel, la RDC avait signée en Ethiopie le 24 février 2014, l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la région de Grands lacs. Ce document constituait un espoir pour la résolution de la crise dans la partie Est du pays qui ne cesse d'être en proie à plusieurs groupes armés nationaux et étrangers. Ainsi, Marie Robinson a été nommée pour soutenir les efforts afin de trouver des solutions durables, avec un plan à plusieurs volets qui permettra à la convergence de toutes les initiatives en cours. D’où la création de la plate-forme des femmes pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région en 2014. Le but était d’autonomiser et de soutenir les femmes dans la région pour s’assurer qu’elles jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre de cet Accord-cadre.{{ Mathy MUSAU}}
Le Prof Roland Pourtier pour la réhabilitation du réseau fluvial congolais
jeudi 8 août 2019

"Les méandres du Fleuve Congo", tel est le thème la conférence-débat organisée hier jeudi à la Halle de la Gombe lors de la quatrième édition de la (...)
lire la suite
Le parc national des Virunga de nouveau ouvert au public
lundi 18 février 2019

Fermé depuis plus de neuf mois, le parc national des Virunga, l'une des plus anciennes aires protégées d'Afrique, est de nouveau ouvert aux (...)
lire la suite
L’épidémie de Chikungunya déclarée à Kinshasa et au Kongo central
vendredi 15 février 2019

Directeur général de l'Institut national de recherche biomédicale (INRB), le Prof Jean-Jacques Muyembe a déclaré l'existence de l'épidémie de (...)
lire la suite
Plus de 15.000 bonobos recensés à la Salonga
vendredi 15 février 2019

Le monde célèbre, depuis 2 ans la journée mondiale des bonobos le 14 février. A cette occasion, le Fonds mondiale pour la nature (WWF) a publié une (...)
lire la suite
L’Unesco, la Monusco et l’Unpc disposés à accompagner la RDC sur le chemin de la paix
jeudi 14 février 2019

* Pour sa part, Marie-Madeleine Kalala invite l'Etat congolais à s'investir dans l'éducation, la sensibilisation de ses citoyens à la culture de la (...)
lire la suite
Eric Kamalandua appelle les autorités à la relance des travaux d’embellissement du Boulevard Lumumba
mardi 12 février 2019

Architecte de formation, diplômé de l'Ecole Supérieure d'Architecture et d'Urbanisme (ESAU), Eric Kamalandua Ngoma œuvre au sein de l'Agence (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting