CANDIDAT PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Joseph Mba Maluta déterminé à sortir la RDC « de l’agonie »
lundi 19 novembre 2018

{{« Une fois élu président de la République, je m’évertuerai à sortir la République démocratique du Congo de l’agonie dont vit son peuple ». C’est le grand combat que veut mener le candidat président de la République, le pasteur Joseph Mba Maluta s’il gagne l’élection présidentielle prévue le 23 décembre prochain. Cet indépendant a fait cette déclaration le samedi 17 novembre dernier, lors de la présentation de son programme politique devant la presse. }} Pour lui, le peuple congolais a très faim. Donc il est à l’agonie et il faut le réanimer. Pour ce faire, Joseph Maluta propose de faire de la RDC une nation pleinement agricole où il y aura à manger pour tous. Car, dit-il, il n’est pas normal qu’un peuple mange une fois par jour, dans un pays où il y a tout. Il promet des actions fortes à mener pendant la campagne électorale, qui débute ce jeudi, à travers l’étendue du pays, en vue de faire adhérer les populations congolaises à sa vision de faire de la RDC, un grenier agricole, en éliminant totalement la faim, par la revalorisation du secteur agricole. Il préconise d’instituer des journées dites « de semer » où, fait-il remarquer, des militaires, des policiers et autres agents de services se mettront à semer. {{MA CANDIDATURE EST UNE REVELATION DIVINE}} Ce candidat natif de l’ex. Bandundu et pas du tout connu du grand public promet de surprendre à l’issue du vote car, a-t-il révélé, son appel vient de Dieu. «J’ai entendu le cri de mon peuple ; je suis descendu moi-même. Va je t’envoie ». Cette parole de l’Eternel, soutient-il, « résume le bien-fondé de ma mission qui a commencé avec le dépôt de ma candidature en date du 08 aout dernier ». Cette mission, a-t-il souligné, consiste à lutter effectivement contre la corruption, la pauvreté, la faim et j’en passe. Tout cela dans un climat de paix et de sécurité pour tous avec une diplomatie basée sur le respect mutuel. Ainsi, pense le candidat Maluta, «face au repli sur soi qui a caractérisé la gestion de l’équipe sortante, j’ai la conviction qu’il y a urgence à remettre la République démocratique du Congo sur le chemin du progrès, urgence à rompre avec le laisser-aller et le laisser-faire qui se sont installés depuis plusieurs années, urgence enfin à redonner foi au projet de société que je vous propose. » Ainsi, les trois piliers du programme de son gouvernement sont : la sécurisation du territoire national et la pacification du pays ; la lutte contre la corruption et l’impunité, ainsi que le combat contre la faim et la pauvreté. {{ UN PROGRAMME FONDE SUR LES VALEURS SPIRITUELLES, REPUBLICAINES ET DEMOCRATIQUES}} Le programme du candidat Joseph Mba Maluta vise à promouvoir la foi et la croyance en Dieu, source de toute vie, de tout bien et de tout progrès ; l’amour du prochain, de la patrie, de la justice, de l’équité et de l’égalité des opportunités ; la prééminence de l’intérêt général de la nation sur l’intérêt particulier ; la promotion de l’homme, de la femme et de la jeunesse fondée sur la solidarité, la fraternité et le plein épanouissement de leurs droits et devoirs ; la culture démocratique fondée sur le respect de la Constitution et des lois de la République ; l’édification et l’affirmation de l’Etat de droit et d’une Nation forte, sociale et invulnérable, régie par la primauté des lois et gouvernée par les Institutions républicaines et enfin la promotion d’une gouvernance étatique inclusive excluant la corruption, la concussion et l’affairisme au sommet de l’Etat. Au-delà de ces fondements, le pasteur Maluta soumet aux Congolais 10 axes de son programme politique qu’il estime être en mesure de sortir la RDC du gouffre dans lequel il se trouve depuis des décennies. Il s’agit entre autres de préserver l’intégrité territoriale et consolider les meilleurs rapports avec les voisins ; restaurer l’Etat de droit dans lequel priment les lois et fonctionnent les institutions républicaines ; réussir la moralisation de la vie politique ; promouvoir la bonne gouvernance des affaires de l’Etat en commençant par les finances publiques ; faire de la décentralisation une réalité… En ce qui concerne les moyens de sa politique, Joseph Maluta rassure que, contrairement aux chiffres démagogiques avancés çà et là, le budget qu’il présentera le moment venu, en termes de recettes et des dépenses, sera conséquent, réaliste et digne d’un pays devant émerger. {{ QUI EST JOSEPH MBA MALUTA}} Né à Kinshasa le 12 septembre 1965, de père Emile Maluta et de mère Henriette Kumbi Mumbeta, Joseph Maluta est marié à Mme Rita de Cassia Cavalcanfe Maluta et père d’une fille. Pasteur de son état, Joseph Maluta est gradué en Théologie de la Faculté Kurios-Fak (Brésil), Docteur Honorius Causa en Sciences de la religion en 2016 décerné par l’une des prestigieuses universités brésiliennes. Il est également un conférencier international de l’Association des Hommes d’affaires du plein évangile dans le monde (ADHONEP) ; écrivain et auteur de plusieurs publications notamment Acorda brasil o tempo é teu ; Quarta dimensao ; Combate o bom combate da fé. Co-fondateur de l’ONG Afroeurobrasil (Brésil et RDC). Le pasteur Joseph Mba Maluta a effectué de nombreuses missions d’évangélisation dans plusieurs pays en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique. Présentement, il est pasteur missionnaire au Brésil et conseiller spirituel de plusieurs entreprises du monde tel que SUINOBRAS au Brésil, promoteur d’un complexe scolaire à Kinshasa. « Quand le juste triomphe le peuple se réjouit, quand le méchant règne, le peuple gémit », a-t-il conclut. Joseph Maluta a commencé son speech en sollicitant auprès de l’assistance une minute de silence en mémoire des deux étudiants tombés sous les balles alors qu’ils revendiquaient leurs droits à un enseignement digne. {{ MOLINA }}
Les FARDC exhortent les autres groupes armés à se rendre
vendredi 15 février 2019

La reddition des groupes armés, observée actuellement dans certains coins de la RDC, ne laisse personne indifférent. Dans un communiqué de (...)
lire la suite
UPN : Steve Mbikayi annonce la reprise des activités académiques la semaine prochaine
vendredi 15 février 2019

Les activités académiques sur le campus de l'Université pédagogique nationale (UPN) reprendront normalement le lundi 18 février prochain. Le ministre (...)
lire la suite
Kinshasa : 143 candidats se disputent 8 sièges au Sénat !
vendredi 15 février 2019

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a rendu public, hier jeudi 14 février, la liste provisoire des candidats à l'élection (...)
lire la suite
Plus d’obstacle à la désignation de l’Informateur !
vendredi 15 février 2019

On le sait, depuis mercredi dernier, la plénière de la nouvelle Assemblée nationale a validé les pouvoirs de 485 députés nationaux, en attendant la (...)
lire la suite
Les députés frappés d’incompatibilité appelés à se prononcer dans huit jours
jeudi 14 février 2019

La plénière de l’Assemblée nationale d’hier mercredi 13 février, a été consacrée à la validation des mandats de nouveaux députés nationaux. De ce fait, le (...)
lire la suite
Paiement dès lundi prochain des "arriérés du manque à gagner"
jeudi 14 février 2019

Le paiement des arriérés du manque à gagner à l'Enseignement supérieur et universitaire en RDC (ESU), débute dès ce lundi 18 février. C'est ce qui (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting