L’autel : source de la réconciliation pour le développement communautaire
mardi 4 décembre 2018

(Par l’Ev. colin NZOLANTIMA)
INTRODUCTION

Plusieurs conflits surgissent dans notre société. Plusieurs solutions sont évoquées pour ramener la prospérité et le développement dans la communauté et les différents milieux sociaux. Malgré les efforts des uns et des autres, (religieux, économiques, politiques, apolitiques), aucune solution viable n’est proposée. Les tensions s’intensifient. En France, le phénomène des gilets jaunes risque d’ébranler et secouer plusieurs pays par contagion. Des mouvements ont eu lieu en Allemagne, aux Pays-Bas.
Le conflit en Ukraine, le désaccord lors du sommet des G20 en Argentine,… préludent du niveau du désordre socio-économique à venir.
Les nations pour des objectifs différents sont obligées d’accroitre le fardeau du peuple. Les gouvernements précédents par leur manque de sagesse et de prévision ont laissé un volume d’endettement très élevé et des investissements quasi improductifs, seulement pour satisfaire les désirs des électeurs. Le cout financier pour le remboursement de ces capitaux oblige l’accroissement des taxes et des impôts. Cette situation détériore le niveau de vie de la population et son pouvoir d’achat.
La quasi-totalité des nations recourent à la fiscalité et à la parafiscalité pour couvrir leurs besoins en financement des projets. C’est ainsi que nous devrions nous attendre à plusieurs tensions et troubles dans les prochains mois ou années.

COMMENT PREVENIR LA CRISE RECONSTRUCTION DE L’AUTEL AVANT LE TEMPLE
Esdras 3" 1 Le septième mois arriva, et les enfants d’Israël étaient dans leurs villes. Alors le peuple s’assembla comme un seul homme à Jérusalem. 2 Josué, fils de Jotsadak, avec ses frères les sacrificateurs, et Zorobabel, fils de Schealthiel, avec ses frères, se levèrent et bâtirent l’autel du Dieu d’Israël, pour y offrir des holocaustes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse, homme de Dieu. 3 Ils rétablirent l’autel sur ses fondements, quoiqu’ils eussent à craindre les peuples du pays, et ils y offrirent des holocaustes à l’Éternel, les holocaustes du matin et du soir.
6 Dès le premier jour du septième mois, ils commencèrent à offrir à l’Éternel des holocaustes. Cependant les fondements du temple de l’Éternel n’étaient pas encore posés.
8 La seconde année depuis leur arrivée à la maison de Dieu à Jérusalem, 10 Lorsque les ouvriers posèrent les fondements du temple de l’Éternel, … 11 Ils chantaient, célébrant et louant l’Éternel par ces paroles : Car il est bon, car sa miséricorde pour Israël dure à toujours ! Et tout le peuple poussait de grands cris de joie en célébrant l’Éternel, parce qu’on posait les fondements de la maison de l’Éternel ".

L’AUTEL LIEU DE RECONCILIATION
Les hommes se précipitent à élaborer et exécuter des projets sans avoir au préalable restauré l’Autel.
L’AUTEL, c’est le lieu de la repentance, où tous ceux qui veulent marcher ensemble viennent en toute humilité auprès de Dieu, pour qu’IL sonde les cœurs, les pensées, … les motivations secrètes sont toutes dévoilées. L’orgueil, la cupidité, la vanité, l’avidité, la méchanceté, l’égoïsme,… disparaissent.
C’est le lieu de la compassion et de la cohésion communautaire malgré nos différences et divergences. Les principes fondamentaux sont définis et chacun devrait se rallier aux pensées et valeurs édictées par les pères fondateurs, ou les ainés.
En Afrique souvent cela se fait sous l’arbre à palabre où les coutumes et les traditions sont répétées et que chacun dans la discussion devrait faire preuve d’humilité en reconnaissant l’héritage coutumier et traditionnel. Un compromis et des amendements sont toujours possibles dans la mesure où cela contribue à l’amélioration du bienêtre de la société sans compromettre les valeurs de base.

L’IMPORTANCE DE L’AUTEL
Dans le livre de Néhémie, nous trouvons dans le chapitre 8, cette nécessité de rassembler le peuple et de relire toute la loi. En effet, il y a eu plusieurs catégories des juifs. Pour ceux qui étaient restés comme pour ceux emmenés en captivité, il y a certains qui ont gardés les commandements de Dieu et d’autres qui se sont souillés avec les traditions et la philosophie des envahisseurs.
Lecture solennelle de la Loi
Néhémie 8 " 1 Alors tout le peuple s’assembla comme un seul homme sur la place qui est devant la porte des eaux. Ils dirent à Esdras, le scribe, d’apporter le livre de la loi de Moïse, prescrite par l’Éternel à Israël. 2 Et le sacrificateur Esdras apporta la loi devant l’assemblée, composée d’hommes et de femmes et de tous ceux qui étaient capables de l’entendre. C’était le premier jour du septième mois. 3 Esdras lut dans le livre depuis le matin jusqu’au milieu du jour, sur la place qui est devant la porte des eaux, en présence des hommes et des femmes et de ceux qui étaient capables de l’entendre. Tout le peuple fut attentif à la lecture du livre de la loi ".

LA REPENTANCE EST LA BASE DU DEVELOPPEMENT
Plusieurs conflits auxquels nous sommes confrontés dans nos différents pays résultent de la pensée de l’évolution, le darwinisme. Le plus fort écrase le plus faible. Les pensées peuvent évoluer en fonction de la majorité relative. Souvent celle-ci est en opposition aux us et coutumes de la communauté. C’est pour cela que les vertus de la communauté doivent être clairement énoncées et avoir l’adhésion de tous. C’est autour de ces règles fondamentales que toutes les politiques futures doivent être orientées.
Nos pays devraient revenir dans ces principes élémentaires qui amenaient l’intégration et l’implication de tous dans les décisions de développement. Il n’y avait pas des minorités mais l’adhésion de tous.

LES RAISONS D’UNE MEME CULTURE
Pour avoir une identité de vue il faudrait que le peuple ait une même culture, qui est la façon de penser, de parler et d’agir. Il faudrait dans ce cas une bonne éducation de base. C’est pour cela les églises ont commencé les écoles, les universités, l’agriculture, les soins sanitaires, les œuvres sociales … Toutes ces activités doivent être associées aux vertus, et non aux antis valeurs. Les ainés ou les enseignants devraient expliquer clairement dans un langage compréhensible à tous les raisons de certaines décisions. Pour avoir brisé la communication entre les générations et la transmission des préceptes, le fossé et les conflits s’intensifient. Ainsi la perversion s’installe de plus en plus dans la société. Il n’y a plus de garde fous ; chacun fait ce qu’il veut et le désordre est endémique.
L’intégrité, l’honnêteté, les vertus… devraient être enseignées en famille, dans les milieux éducatifs et professionnels. Malheureusement, l’abandon par l’Eglise de ces domaines importants de la stabilité sociale, a privilégié l’émergence des philosophies et idéologies qui détruisent les racines de la société.

Lutte anticorruption : les participants signent un acte d’engagement
mercredi 12 décembre 2018

*En liminaire, l’Ambassadeur Murton a appelé à une synergie contre ce fléau. A l’invitation de l’Ambassadeur du Royaume-Uni à Kinshasa, John (...)
lire la suite
Nobel de la Paix 2018, Dr Denis Mukwege officiellement récompensé ce 10 décembre à Oslo
lundi 10 décembre 2018

Le Dr Denis Mukwege reçoit le Prix Nobel de la Paix 2018 avec la militante Yézidie Nadia Murad ce lundi 10 décembre à l’hôtel de ville d’Oslo en (...)
lire la suite
Les participants plaident pour des solutions alternatives au financement des PME
lundi 10 décembre 2018

32 pays d’Afrique dont la République démocratique du Congo, ont participé, du 26 au 28 novembre 2018 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à la 9ème (...)
lire la suite
L’optimisme et la persévérance au coeur de la prédication
lundi 10 décembre 2018

L’Eglise "Pierre Angulaire" de Moulaert, dans la commune de Bandalungwa, continue avec son séminaire en ce mois de décembre. En ce 3ème jour de (...)
lire la suite
L’Evêque Bwalya exhorte les fidèles à se présenter en victorieux comme Christ
lundi 10 décembre 2018

En une semaine de séminaire biblique sur le salut, les fidèles de l’Eglise Pierre angulaire de Bandal/Moulaert ont appréhendé Christ dans toutes ses (...)
lire la suite
Ebola fait déjà 458 cas confirmés dont 271 décès
vendredi 7 décembre 2018

La maladie à virus Ebola (MVE) déclarée depuis le 1er aout à Beni a déjà fait 458 cas confirmés dont 271 décès. C’est l’épidémie la plus grave en RDC et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting