Dernière minute :

L’UPF condamne l’agression d’un journaliste malien
mercredi 5 décembre 2018

{{L’Union internationale de la presse francophone(UPF) condamne l’agression de l’un des ses membres au Mali, Hamidou Elhadi Touré, directeur de publication du journal en ligne Malimedia.com et président de l’association de soutien à la Cour constitutionnelle. }} Dans un communiqué publié le lundi 3 décembre 2018, depuis son siège de Paris le , l’UPF révèle que « Hamidou El Hadji Touré a été violenté, le jeudi 28 novembre, par un officier de l’armée qui se trouve être responsable de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR). Il a été séquestré et humilié avant de recevoir des menaces de mort, suite à la publication d’un poste sur sa page Facebook qui met en cause la gestion de la CVJR ». Pour l’UPF « interpeller un journaliste pour avoir exprimé une opinion personnelle sur sa page Facebook, sans aucune forme de procès et sans recours aux moyens de la loi, est une réelle menace contre les libertés fondamentales ». Tout en condamnant fermement cette agression, l’UPF « demande l’ouverture d’une investigation sérieuse pour mettre la lumière sur cette affaire et appelle au respect absolu des procédures du droit ». L’UPF, indique le communiqué, « s’associe à la démarche des organisations professionnelles des médias maliens et exprime son soutien au journaliste Hamidou Elhadj Touré ». {{LES ASSOCIATIONS FAITIERES DES JOURNALISTES MALIENS POUR LA POURSUITE DE L’ACTION JUDICIAIRE}} Par ailleurs, les associations faitières des journalistes maliens ont, à l’issue de leur assemblée générale tenue aussi hier lundi 3 décembre, publié une déclaration dans laquelle "elles ont pris acte de la démission du colonel Abdoulaye Macalou de son poste de Secrétaire général de la commission CVJR ». Elles ont également décidé « la poursuite de l’action juridique engagée par la victime, Hamidou Touré. Selon ces associations signataires de la déclaration, cet incident à l’endroit du journaliste Touré « intervient de nombreuses agressions physiques et verbales à l encontre des hommes de médias, s’ajoutant à la disparition, depuis trois ans, de leur confrère Birima Touré qui reste sans suite ». La déclaration porte notamment la signature de Forum des Editeurs Africains, l’Union des Radios et Télévisions Libres du Mali, l’Association des Editeurs de Presse privée et Reporters Sans frontières Mali. {{ Dina BUHAKE}}
"La Turquie ne permettra pas que son territoire soit menacé par le terrorisme"
jeudi 23 mai 2019

Le ministre de la Défense nationale, Hulusi Akar, a déclaré que la Turquie ne convoitait le territoire de personne et ne permettrait pas que son (...)
lire la suite
Une religieuse franco-espagnole de 77 ans assassinée en Centrafrique
jeudi 23 mai 2019

Une religieuse franco-espagnole âgée de 77 ans a été retrouvée morte dans un village dans l'ouest de la Centrafrique, rapporte France Bleu Occitanie. (...)
lire la suite
Quel rôle joue la Russie en Irak ?
jeudi 23 mai 2019

La Russie et l'Irak continuent de développer leurs relations bilatérales. Le site Al-Monitor considère cet intérêt de la Russie comme le désir d'être (...)
lire la suite
Le développement économique de la Chine est plein de résilience
jeudi 23 mai 2019

Quelle est la force de l'économie chinoise? Les calculs faits à l'occasion des récentes petites vacances du 1er mai en donnent une idée. Pendant (...)
lire la suite
Un prêtre congolais assassiné au Mozambique
mercredi 22 mai 2019

Un missionnaire de la congrégation des Sacré-Cœurs de Jésus et de Marie, le père Landry IbilIkwel, a été assassiné le dimanche 19 mai 2019 à sa (...)
lire la suite
Les résultats de l’examen de l’Europe prouvent l’innocence de Huawei
mercredi 22 mai 2019

BEIJING, 20 mai (Xinhua) — Les résultats de l’examen des produits de Huawei Technologies Co., Ltd. par l’Europe ont prouvé l’«innocence» de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting