QUESTION EN MARGE DE LA TABLE RONDE DE GENEVE :
Quid de la légitimité du Polisario ?
jeudi 6 décembre 2018

Il se tient depuis hier à Genève la table ronde sur la question du Sahara. Notre propos n’est pas de revenir sur l’historique de ce conflit, dont l’essence régionale est une fois de plus administrée par la qualité des participants à cette énième rencontre. Suite au précédent, notre démarche est de nous interroger sur la légitimité du Polisario à l’aune de la réalité sur le terrain.

Quiconque arrive au Sahara est frappé par la marocanité de cette région. Dans toutes les villes et localités rendues viables, fiables et même vivables après le retrait de l’occupant espagnol en 1976, il n’y a rien qui ressemble au Polisario. A Lâayoune, Dakhla, Es Smara, Boujdour…on rencontre des Sahraouis de tous horizons qui se meuvent, travaillent, vaquent à leurs occupations tout aussi librement que leurs compatriotes de la partie nord du Maroc.
Mieux, à l’ère de la régionalisation-décentralisation avancée au Maroc, les Sahraouis sont aux commandes des régions, des wilaya, des villes, des localités…Bref, ils s’auto-administrent déjà. Une espèce de large autonomie sous souveraineté marocaine avant l’heure.
Le comble du paradoxe, c’est que le "conflit" est plus évoqué hors Sahara que dans ces provinces du sud marocain. A voir la densité dans les villes du Sahara, pas besoin d’être démographe pour comprendre que l’écrasante majorité de Sahraouis vivent sur leurs terres que dans les camps de Tindouf, dont le nombre de pensionnaires se réduit comme peau de chagrin .
Un ancien membre du Polisario parle de 25000 âmes ! Une poignée en comparaison avec le plus d’un million d’hommes et de femmes qui habitent dans les provinces du sud du Maroc. D’où cette question : quid de la légitimité réelle du Front Polisario ? Que et qui représente encore ce mouvement ? Réduit à la portion congrue à Tindouf, le Polisario est-il vraiment légitime pour parler au nom des Sahraouis, dont l’immense majorité vit dans leur pays loin des polémiques qui alimentent ce conflit hérité de feue " la Guerre froide " ? Devrions-nous continuer à laisser les barons -ou ce qui en reste- d’une caste instrumentaliser un conflit artificiel pour leur propre confort ?
Devrions-nous continuer à cautionner une imposture entretenue pour des considérations de leadership régional ? Voilà autant de questions que l’on peut logiquement se poser si on a un rapport non désincarné, mais réel au Sahara marocain. José NAWEJ

AVIS D’APPELS A CANDIDATURE
mardi 22 janvier 2019

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a reçu un crédit d’un montant de 150 millions de dollars américains sur crédit IDA (dont 50 (...)
lire la suite
L’acquisition de plaques d’immatriculation et cartes roses désormais conditionnée par le paiement d’une police d’assurance
mardi 22 janvier 2019

LA DIRECTION GENERALE DES IMPOTS PORTE A LA CONNAISSANCE DU PUBLIC, EN GENERAL, ET DES REQUERANTS DES PLAQUES D’IMMATRICULATION, EN PARTICULIER, (...)
lire la suite
L’économie chinoise a progressé de 6,6% en 2018
mardi 22 janvier 2019

BEIJING, 21 janvier (Xinhua) — Malgré un environnement extérieur complexe, l’économie chinoise a terminé 2018 sur des bases solides, avec une meilleure (...)
lire la suite
AVIS A MANIFESTATION D’INTERET
lundi 21 janvier 2019

N° avis : AMI/01/FSRDC/PIP/01/19 Pays : République Démocratique du Congo Source de financement : PPA N° IDA V2060-ZR, Date de publication : 21 (...)
lire la suite
Les responsabilités du bon berger dans le développement socioéconomique (Psaumes 23)
lundi 21 janvier 2019

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA) Face aux crises multiformes dans toutes les structures sociales, les responsables (familiaux, communautaires (...)
lire la suite
Madagascar : Andry Rajoelina s’engage à rattraper dans cinq ans le retard du développement du pays
lundi 21 janvier 2019

ANTANANARIVO, 19 janvier (Xinhua) — AndryRajoelina, qui a fait son investiture en tant que président malgache samedi, s’est engagé à combler dans (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting