Dernière minute :
QUESTION EN MARGE DE LA TABLE RONDE DE GENEVE :
Quid de la légitimité du Polisario ?
jeudi 6 décembre 2018

{{Il se tient depuis hier à Genève la table ronde sur la question du Sahara. Notre propos n'est pas de revenir sur l'historique de ce conflit, dont l'essence régionale est une fois de plus administrée par la qualité des participants à cette énième rencontre. Suite au précédent, notre démarche est de nous interroger sur la légitimité du Polisario à l'aune de la réalité sur le terrain. }} Quiconque arrive au Sahara est frappé par la marocanité de cette région. Dans toutes les villes et localités rendues viables, fiables et même vivables après le retrait de l'occupant espagnol en 1976, il n'y a rien qui ressemble au Polisario. A Lâayoune, Dakhla, Es Smara, Boujdour…on rencontre des Sahraouis de tous horizons qui se meuvent, travaillent, vaquent à leurs occupations tout aussi librement que leurs compatriotes de la partie nord du Maroc. Mieux, à l'ère de la régionalisation-décentralisation avancée au Maroc, les Sahraouis sont aux commandes des régions, des wilaya, des villes, des localités…Bref, ils s'auto-administrent déjà. Une espèce de large autonomie sous souveraineté marocaine avant l'heure. Le comble du paradoxe, c'est que le "conflit" est plus évoqué hors Sahara que dans ces provinces du sud marocain. A voir la densité dans les villes du Sahara, pas besoin d'être démographe pour comprendre que l'écrasante majorité de Sahraouis vivent sur leurs terres que dans les camps de Tindouf, dont le nombre de pensionnaires se réduit comme peau de chagrin . Un ancien membre du Polisario parle de 25000 âmes ! Une poignée en comparaison avec le plus d'un million d'hommes et de femmes qui habitent dans les provinces du sud du Maroc. D'où cette question : quid de la légitimité réelle du Front Polisario ? Que et qui représente encore ce mouvement ? Réduit à la portion congrue à Tindouf, le Polisario est-il vraiment légitime pour parler au nom des Sahraouis, dont l'immense majorité vit dans leur pays loin des polémiques qui alimentent ce conflit hérité de feue " la Guerre froide " ? Devrions-nous continuer à laisser les barons -ou ce qui en reste- d'une caste instrumentaliser un conflit artificiel pour leur propre confort ? Devrions-nous continuer à cautionner une imposture entretenue pour des considérations de leadership régional ? Voilà autant de questions que l'on peut logiquement se poser si on a un rapport non désincarné, mais réel au Sahara marocain. {{José NAWEJ}}
Mgr Fridolin Ambongo pose la 1ère pierre de la construction d’une Cathédrale-basilique
vendredi 16 août 2019

L'Archevêque métropolitain de Kinshasa, S.E. Mgr Fridolin Ambongo Besungu, a lancé hier jeudi 15 août au terrain de Sendwe dans la commune de Kalamu, (...)
lire la suite
L’économie chinoise parfaitement capable de résister à toutes les épreuves
vendredi 16 août 2019

Le Bureau national des statistiques a publié, le mercredi 14 août dernier, les données économiques des sept premiers mois de cette année. Selon les (...)
lire la suite
Sahara marocain : des projets importants inaugurés à Dakhla
vendredi 16 août 2019

Plusieurs projets de développement socio-économique ont été lancés ou inaugurés mercredi à Dakhla, à l'occasion de la célébration du 40-ème anniversaire (...)
lire la suite
Kim et Poutine échangent leurs voeux à l’occasion du jour de la Libération de la Corée
vendredi 16 août 2019

SEOUL, 15 août (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président russe Vladimir Poutine ont échangé ce jeudi leurs voeux à l'occasion (...)
lire la suite
Washington réaffirme la force de l’alliance bilatérale à l’occasion du jour de la Libération
vendredi 16 août 2019

WASHINGTON, 14 août (Yonhap) -- Les Etats-Unis ont envoyé mercredi un message de félicitations au peuple sud-coréen à l'occasion du jour de la (...)
lire la suite
Moon : "la Corée du Sud se tiendra aux côtés du Japon s’il choisit le dialogue"
vendredi 16 août 2019

SEOUL, 15 août (Yonhap) -- La Corée du Sud "joindra volontiers ses mains" à celles du Japon s'il choisit le dialogue et la coopération, alors que (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

JKK n’est pas que Président honoraire

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre important de Congolais va périr par manque de (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting