SUITE A L’INSECURITE
Campagne : des candidats très en difficulté dans certaines circonscriptions du Nord-Kivu
jeudi 6 décembre 2018

A dix-sept jours de la tenue des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales en RDC, des candidats députés nationaux et provinciaux du Nord-Kivu ont du mal à battre normalement campagne, à cause de l’insécurité qui règne dans certaines parties de cette province, située dans l’Est du pays.

Ce cri d’alarme a été lancé par certains candidats de cette contrée qui disent avoir déjà perdu quatorze jours depuis le début de la campagne électorale le 22 novembre dernier. Ils affirment rencontrer d’énormes difficultés pour parcourir leurs fiefs électoraux. Cette même information a été confirmée, hier mercredi 5 décembre à Goma par la coordination provinciale de la Société civile, rapporte radio Okapi.
Dans le territoire de Lubero, par exemple, ce sont notamment les groupements Tama, Itala, Musindi, Luhongo, Bulengya ainsi que Manzya qui sont partiellement occupés par des groupes armés, indique la Société civile du Nord-Kivu. Non seulement l’activisme de ces miliciens restreint le mouvement des candidats aux élections, en pleine campagne dans la zone, mais aussi il est à la base des déplacements récurrents des populations locales.
"Cette situation impacte négativement sur le processus électoral en cours", déplore le rapporteur général de la Société civile du Nord-Kivu, Georges Katsongo, basé lui-même à Lubero." Il est difficile pour certains candidats d’accéder à leurs fiefs pour battre campagne et cela a aussi des conséquences néfastes sur l’électorat. Puisque, plusieurs personnes se retrouvent aujourd’hui en déplacement vers d’autres zones situées le long de la route nationale à partir de Kanyabayonga, Lubero jusqu’à Musienene, suite à cette insécurité ", a-t-il précisé.
Par exemple, le chargé de la campagne du candidat Emmanuel Shadary dans le territoire de Lubero, Amini Mumbere qui est aussi confronté à cette situation, déclare toutefois que, jusque-là, aucun incident n’est encore enregistré contre les candidats qui tentent d’accéder aux zones sous influence des miliciens. Seulement, a-t-il poursuivi, à certains endroits, les Maï-Maï seraient en train d’exiger de l’argent aux candidats en campagne, comme droit d’accès aux zones qu’ils contrôlent.
Tout porte à croire que l’incertitude pèse encore sur la tenue des élections dans cette partie du pays. Le gouvernement et la Monusco sont appelés à œuvrer efficacement pour la restauration de la paix dans le Nord-Kivu, durant cette période électorale, en vue des élections apaisées, crédibles et acceptables par tous. MOLINA

Malgré quelques problèmes logistiques, les Congolais ont voté
lundi 31 décembre 2018

Hier dimanche 30 décembre, les Congolais – exceptés ceux de Beni, Butembo, au Nord Kivu et de Yumbi (Maï-Ndombe) étaient allés aux urnes pour choisir (...)
lire la suite
Victime des tripatouillages aux législatives, Emery Okundji appelle ses électeurs au calme
lundi 31 décembre 2018

Le Rassemblement Kasa-Vubu, dirigé par Joseph Olenghankoy, crie au scandale à l’issue des scrutins d’hier dimanche 30 décembre.Selon des sources, ce (...)
lire la suite
Pour Néhémie Mwilanya, Joseph Kabila a sauvé la démocratie
lundi 31 décembre 2018

Peu avant les élections d’hier 30 décembre, Néhémie Mwilanya Wilondja a donné une interview dans laquelle il dégage les "ressorts" de la démarche de (...)
lire la suite
Joseph Kabila rassure une après élection apaisée
lundi 31 décembre 2018

Il reste serein malgré des tensions qui présagent un climat malsain après le vote d’hier dimanche 30 décembre. Au cours d’une interview donnée aux (...)
lire la suite
Joseph Kabila : « Il s’agit pour nous d’un effort visant à soustraire notre pays des ingérences étrangères »
lundi 31 décembre 2018

Dans un discours lu à la Radiotélévision nationale, RTNC, le Président Joseph Kabila a présenté ses vœux 2019 à la nation. Exceptionnellement, le Raïs (...)
lire la suite
Elections : CAFCO a déployé 300 médiatrices électorales sur terrain
lundi 31 décembre 2018

Le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) a déployé pour les élections qui se sont tenues hier 30 décembre, 300 médiatrices (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting