Dernière minute :

Foule et électeurs
vendredi 7 décembre 2018

Des foules. Encore des foules. Toujours des foules. Et partout. Voilà résumées les success stories des trois principaux candidats à la présidentielle. Emmanuel Ramazani Shadary, Félix-Antoine Tshisekedi et Martin Fayulu Madidi drainent, chacun, du monde. Les images de leurs virées respectives dans le Congo profond font foi. Mieux, elles se passent de tout commentaire. Bien évidemment, aucun prétendant au fauteuil présidentiel ne saurait se formaliser de cet engouement populaire. Bien au contraire. La mobilisation des masses est dans l'ADN même de toute campagne électorale. Ne demandons donc pas aux trois candidats à la plus haute charge de l'Etat de faire l'impasse sur les bains de foule. En somme, de bouder leurs plaisirs. Seulement voilà, foule ne rime pas forcément avec électeur. En clair, les masses qui se déplacent pour accueillir triomphalement tel ou tel autre candidat ne sont pas nécessairement acquises électoralement à la cause du de cujus. D'une part plus trivialement, dans les foules, il y a une part non négligeable de moins de 18 ans ! Donc, des adolescents pas encore en âge de voter. D'autre part, sous les Tropiques plus qu'ailleurs, plusieurs raisons peuvent expliquer l'engouement voire la ferveur populaire autour d'un candidat. Des motivations bassement matérielles aux mobiles conjoncturels, en passant par des considérations paroissiales du genre ethnicité. Résultat, le jour du vote, ce sont tous ceux qui ont fait un triomphe au prétendant qui glisseront le bulletin dans l'urne. Alors, attention : l'accueil triomphal constitue sans doute un indicateur à ne pas négliger. Il n'est pas à "surinterpréter" non plus. Il serait donc plus réaliste de considérer ces foules pour ce qu'elles sont. A savoir des présomptions de popularité ou d'ancrage sociologique. {{José NAWEJ}}
A la recherche de la carte de membre
vendredi 13 septembre 2019

Il se négocie à prix d'or par les temps qui courent. Il vaut de l'or. Il tient lieu d'assurance-travail. Il a la valeur de visa de nomination, de (...)
lire la suite
De bonnes résolutions…
jeudi 12 septembre 2019

Ça ressemble à une course à l'échalote sur le front de bonnes résolutions. Aucun ministre n'est en reste. Chacun des membres de l'équipe Ilunga y va (...)
lire la suite
Une entrée en matière sans état de grâce !
mercredi 11 septembre 2019

A chacun ses 100 jours. Après le Président Félix-Antoine Tshisekedi, c'est le tour de Sylvestre Ilunga et son Gouvernement. Le chrono tourne déjà. (...)
lire la suite
Mystère sur un discours !
mardi 10 septembre 2019

Qu'a dit le Président dimanche soir ? Inutile de se triturer les méninges .Rien de nouveau. Pas l'once d'une annonce dans le message du chef de (...)
lire la suite
Changeons pour changer !
lundi 9 septembre 2019

Avant -hier, hier et aujourd'hui, l'UDPS a comme totem " le changement ". Vu du Congolais lambda, l'alternance au sommet de l'Etat n'a de sens (...)
lire la suite
Place aux originaires de…
vendredi 6 septembre 2019

Un rituel qui a la peau dure et, à l'évidence, de beaux jours devant lui. Même sous l'ère FATSHI. C'est celui de voir les ressortissants de tel ou (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting