AVEC L’APPUI DE TROCAIRE ET WILPF/RDC
Des professionnels de médias et des étudiants en journalisme échangent sur le harcèlement sexuel dans leurs milieux
vendredi 7 décembre 2018

Dans le cadre de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté WILPF/RDC a organisé deux jours d’atelier sur le thème : "Orangez le monde, écoutez-moi aussi", avec comme sous thème : "Harcèlement sexuel dans le monde professionnel : cas des médias". Pour ce faire, les participants étaient des journalistes professionnels et ceux en formation venus de l’UNIKIN, l’IFASIC et l’UPN. L’objectif poursuivi était de trouver les voies et moyens de faire face à cette pratique en milieu professionnel. Une façon de dénoncer ce comportement.

Dans son exposé, le responsable des projets de WILPF a présenté l’historique de la campagne de 16 jours d’activisme. Pour Me Nathalie Yoka, la campagne de 16 jours d’activisme s’inscrit dans une stratégie visant à réclamer l’élimination de toutes les formes de violence sexiste perpétrées par des personnes et des groupes dans le monde. Cette campagne, a-t-elle ajouté, va du 25 novembre date à laquelle le monde célèbre la journée de l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des jeunes filles au 10 décembre journée internationale de droits de l’homme.
Le thème retenu pour 2018 "Oranger votre monde, écoute moi aussi", est interpellateur. La couleur orange brillante et optimiste représente un avenir sans violence à l’égard des femmes et des filles, a déclaré Me
Nathalie Yoka. Elle a poursuivi que la journée orange appelle toutes les parties prenantes à mobiliser la population et à cerner les problèmes liés à la prévention et à l’élimination des violences à l’égard des femmes et des filles.
Pour sa part, Harmandine Phola Phola, Journaliste à la télévision privée CMB Digi a échangé avec les participants sur "harcèlement sexuel dans le monde des médias". Elle a expliqué comment résister à cette pratique qui ternie l’image de la femme dans la société congolaise.
De son côté, Me Willy Mukangala a expliqué les différents types de harcèlement sexuel. Selon lui, le harcèlement peut être moral, physique, psychologique ou cyber harcèlement le plus répandu ces derniers temps sur les réseaux sociaux.
En conclusion, les participants à cet atelier ont proposé quelques stratégies pour lutter contre ce phénomène en milieux professionnels. Me Nathalie Yoka est revenue pour appeler les participants à doubler d’efforts pour combattre cette pratique qui constitue un frein à l’émergence de la femme et de la fille. Les étudiants, participants à cet atelier, se sont constitué des points focaux pour la lutte contre le harcèlement sexuel dans leurs milieux universitaires. Mathy MUSAU

Lutte anticorruption : les participants signent un acte d’engagement
mercredi 12 décembre 2018

*En liminaire, l’Ambassadeur Murton a appelé à une synergie contre ce fléau. A l’invitation de l’Ambassadeur du Royaume-Uni à Kinshasa, John (...)
lire la suite
Nobel de la Paix 2018, Dr Denis Mukwege officiellement récompensé ce 10 décembre à Oslo
lundi 10 décembre 2018

Le Dr Denis Mukwege reçoit le Prix Nobel de la Paix 2018 avec la militante Yézidie Nadia Murad ce lundi 10 décembre à l’hôtel de ville d’Oslo en (...)
lire la suite
Les participants plaident pour des solutions alternatives au financement des PME
lundi 10 décembre 2018

32 pays d’Afrique dont la République démocratique du Congo, ont participé, du 26 au 28 novembre 2018 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à la 9ème (...)
lire la suite
L’optimisme et la persévérance au coeur de la prédication
lundi 10 décembre 2018

L’Eglise "Pierre Angulaire" de Moulaert, dans la commune de Bandalungwa, continue avec son séminaire en ce mois de décembre. En ce 3ème jour de (...)
lire la suite
L’Evêque Bwalya exhorte les fidèles à se présenter en victorieux comme Christ
lundi 10 décembre 2018

En une semaine de séminaire biblique sur le salut, les fidèles de l’Eglise Pierre angulaire de Bandal/Moulaert ont appréhendé Christ dans toutes ses (...)
lire la suite
Ebola fait déjà 458 cas confirmés dont 271 décès
vendredi 7 décembre 2018

La maladie à virus Ebola (MVE) déclarée depuis le 1er aout à Beni a déjà fait 458 cas confirmés dont 271 décès. C’est l’épidémie la plus grave en RDC et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting