9EME CONFERENCE DE L’INITIATIVE SUR LA FACILITE DE FAIRE DES AFFAIRES A ABIDJAN
Les participants plaident pour des solutions alternatives au financement des PME
lundi 10 décembre 2018

{{32 pays d'Afrique dont la République démocratique du Congo, ont participé, du 26 au 28 novembre 2018 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, à la 9ème conférence de l'Initiative sur la facilité de faire des affaires, EDBI (Ease of Doing Business Initiative). Les participants à cette rencontre plaident pour des solutions alternatives au financement des PME.}} Organisée par le Groupe de la Banque mondiale, en partenariat avec le gouvernement ivoirien, la conférence EDBI 2018 était axée sur le thème "Amélioration du climat des affaires et défis de la croissance économique en Afrique ". La conférence a mis autour d'une table, les experts et les décideurs politiques des 32 pays africains. L'objectif était de partager "les meilleures pratiques en matière de réformes mesurées par le rapport Doing Business du Groupe de la Banque mondiale", rapporte un communiqué de cette institution de Bretton Wood. Le chef de délégation de la Rd-Congo, le Directeur général de l'Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo, a salué cette rencontre qui, selon lui, va apporter un plus dans le climat des affaires au pays de Joseph Kabila. "Nous participons à cette conférence pour un échange d'expériences avec d'autres pays qui ont connu des montées significatives au niveau du classement général du Rapport Doing Business. Ces échanges d'expériences vont nous permettre d'affûter nos armes pour le prochain classement et même, pour l'amélioration du climat des affaires dans notre pays ". Le Ministre ivoirien de l'Economie et des Finances Adama Koné s'est dit satisfait du fait que son pays ait abrité cette réunion : "La Côte d'Ivoire se réjouit d'accueillir la communauté des réformateurs d'Afrique. Grâce aux réformes de nouvelle génération que nous mettons en œuvre, notre pays a retrouvé la liste des dix économies les plus réformatrices dans le rapport Doing Business 2019. Notre objectif est désormais de figurer, d'ici à 2021, parmi les 50 premiers pays au monde sur la facilité de faire des affaires". {{RECOMMANDATIONS}} Parmi les principales recommandations, les participants ont souligné la nécessité de " comment intégrer les réformes favorables aux entreprises dans les plans de développement des gouvernements, comment développer des outils pour mieux mesurer la perception du secteur privé quant à ces réformes et comment mieux prendre en compte la voix du secteur privé dans le processus de réforme ". Ils ont également souligné la nécessité d'encourager des solutions alternatives au financement des PME, parmi lesquelles " le capital-risque et les business angels ". {{QUID DE LA CONFERENCE EDBI }} La conférence EDBI est appuyée par les services conseil du Groupe de la BM depuis 2010 pour faciliter la promotion de meilleurs pratiques et les expériences dans la réforme de l'environnement des affaires, avec comme point de mire les classements du rapport Doing Business. La première conférence s'est tenue à Port Louis, en Ile Maurice, et a connu la participation de six pays. Elle est devenue désormais une initiative continentale comme l'atteste les nombres de pays africains présents à Abidjan qui a accueilli ces assises qui se tiennent pour la première fois en Afrique de l'Ouest et dans un pays francophone. C'est le Rwanda qui a été désigné pour organiser la conférence EDBI en 2019. {{ RAPPORT DOING BUSINESS 2018}} Selon la BM, les classements de l'Afrique sub-saharienne progressent régulièrement dans le rapport Doing Business. Dans l'édition 2018 du rapport, la région a mis en œuvre 107 des 314 reformes passées globalement pour faciliter les affaires, ce qui en fait la région la plus réformatrice au monde. 40 des 48 pays d'Afrique sub-saharienne ont mis en œuvre au moins une réforme pour améliorer leur environnement des affaires alors que quatre pays du continent - la Côte d'Ivoire, le Kenya, le Rwanda et le Togo- se sont hissés sur la liste des dix économies les plus réformatrices au monde. L'Ile Maurice (20e) et le Rwanda (29e) sont les pays africains les mieux classés dans la facilité de faire des affaires. {{ Dina BUHAKE }}
La Ligue des femmes de l’UDS s’insurge contre les célébrations frivoles de la journée du 8 mars
mardi 19 mars 2019

Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des droits de la femme 2019 en RDC, les dames de l'Union des Démocrates Socialistes se (...)
lire la suite
Avenue de l’Université : la population salue l’évolution des travaux
mardi 19 mars 2019

Les populations des communes de Ngaba, Makala, Kalamu et Limete saluent la vitesse avec laquelle évoluent les travaux de réhabilitation de (...)
lire la suite
FAB Congo sauvée par les autorités congolaises
mardi 19 mars 2019

La minoterie FAB Congo, 4ème rue Limete à Kinshasa, a échappé à la fermeture. Ses employés peuvent remercier les autorités congolaises dont (...)
lire la suite
Albert Kabasele :"L’Etat congolais doit inculquer à la population les notions de protection de l’environnement"
lundi 18 mars 2019

Pour parer aux multiples effets du réchauffement climatique, l'expert préconise, de prime abord, la mise sur pied d'un plan clair de lutte contre (...)
lire la suite
Albert Kabasele :"L’Etat congolais doit inculquer à la population les notions de protection de l’environnement"
vendredi 15 mars 2019

Les effets dus au changement climatique se font de plus en plus sentir à travers le monde. A Kinshasa, la population est confrontée à des (...)
lire la suite
La Vice-présidente de la JICA en séjour de travail à Kinshasa du 20 au 23 mars
vendredi 15 mars 2019

L'Agence Japonaise de Coopération Internationale annonce l'arrivée de la Vice-Présidente de la JICA, Mme Nobuko Kayashima, en charge de la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting