Dernière minute :

L’UDPS satisfaite de la prolongation des sanctions de l’UE !
mercredi 12 décembre 2018

{{ {* Par ailleurs, ce parti de l'Opposition milite pour la mise en place d'un tribunal pénal internationale pour la RDC. } }} {{L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est tout à fait d'accord avec l'Union européenne (UE), qui vient de prolonger ses sanctions d'une année à l'endroit de certaines personnalités politiques de la RDC. Devant la presse le lundi 10 décembre, Jean-Marc Kabund, secrétaire général du parti tshisekediste. Il a émis le vœu de voir ces restrictions être infligées également à d'autres personnalités, auteurs des exactions contre les civils. }} L'UDPS ne s'arrête pas là. Ce parti phare de l'Opposition estime que, "suite à cette position clairement exprimée, l'UDPS formule des propositions suivantes: que tous les présumés auteurs intellectuels nationaux et étrangers du meurtre de madame Zaïda Catalan et de Michael Sharp, soient clairement identifiés et déférés devant la vraie justice", a déclaré Jean-Marc Kabund. C'est dans ces perspectives qu'elle soutient et appuie "les efforts des pays originaires de deux experts onusiens Zaïda Catalan et Michael Sharp tués dans le Kasaï pour faire éclater la vérité sur leur assassinat. Ce qui justifie le souhait ardent de l'UDPS de voir un tribunal pénal international pour la RDC". "Que les deux Etats victimes de ces crimes odieux, à savoir la Suède et les Etats-Unis, usent de toute leur influence au sein de la Communauté internationale pour créer les conditions de la mise en place d'un tribunal pénal internationale pour la République démocratique du Congo et ce, le plus rapidement possible", a suggéré Jean Marc Kabund-a-Kabund. A la 10ème Rue, on souhaite que la "Communauté européenne et les Etats-Unis d'Amérique restent fermes devant les intimidations du régime congolais", a clamé le secrétaire général de l'UDPS. Le Conseil de l'Union européenne a prolongé lundi dernier pour un an les sanctions à l'encontre des personnalités congolaises dont Emmanuel Ramazani Shadari, candidat du FCC à l'élection présidentielle. Ces sanctions consistent notamment en le gel des avoirs et en l'interdiction de visa. A travers ces sanctions qui datent de 2016, l'Union européenne reproche à ces personnalités des entraves au processus électoral et des violations des droits de l'Homme. La RDC avait menacé, dix jours plus tôt, de prendre des mesures de rétorsion contre l'Union européenne, si celle-ci ne décidait pas de la levée des sanctions prises à l'encontre de ces personnalités congolaises. {{Rachidi MABANDU}}
Jeanine Mabunda exhorte les députés à consacrer un mois de vacances parlementaires dans leurs fiefs
lundi 17 juin 2019

C'est sans surprise qu'une session extraordinaire s'impose à la chambre basse du Parlement. Clôturant la session ordinaire de mars 2019, le 15 juin (...)
lire la suite
Kibambi Shintwa : "Douter de la compétence de Kasongo Mwema est à la fois injuste et méchant"
lundi 17 juin 2019

Mettre en doute la compétence de Kasongo Mwema en matière de communication passe pour un oxymore. Tant ce théoricien et professionnel des médias (...)
lire la suite
Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et la Suisse déplorent les recours aux violences
lundi 17 juin 2019

L’avalanche d’actes de violences, enregistrés au lendemain de l’invalidation d’une trentaine de députés, dont la plupart de l’Opposition, a suscité des (...)
lire la suite
Le député Charles Naweji regrette ses propos et demande pardon à fatshi
lundi 17 juin 2019

Dans une déclaration diffusée sur les réseaux sociaux et certains médias en ligne samedi 15 juin, le député national Charles Naweji, membre du Front (...)
lire la suite
PPRD : Théophile Mbemba victime de la guerre de leadership de l’espace Grand Bandundu
lundi 17 juin 2019

*Alors que tous les chiffres le donnent vainqueur, le leader de Kenge se voit recalé au profit d'un candidat arrivé loin derrière lui. Les arrêts (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes Katangais transféré hier à Kinshasa
lundi 17 juin 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz Kabwit, a été transféré à Kinshasa hier dimanche 16 juin après son interpellation samedi (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au rythme de la Cour

Dans le landerneau politique, on ne parle plus que de ça. Ça fait débat. Plus exactement, ça fait polémique. Certains crient même au scandale. Quatre de partenaires occidentaux s'en mêlent en se (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting