LUBUMBASHI
La caravane électorale de Martin Fayulu dispersée
mercredi 12 décembre 2018

{{C'est hier que Martin Fayulu Madidi, le candidat Président de la République de LAMUKA a foulé le sol de la ville de Lubumbashi, capitale du cuivre et de la province du Haut-Katanga. Une impressionnante marée humaine était mobilisée dès les petites heures du matin pour l'accueillir. Mais, on ne comprendra pas pourquoi les forces de l'ordre ont surgi pour disperser la foule en jetant des bombes à gaz lacrymogène et en tirant des balles en l'air pour disperser la caravane électorale du candidat Président de la République de LAMUKA. }} Conséquence: des échauffourées, des scènes de violences déclenchées par les partisans de LAMUKA à travers la ville. On a connu l'incendie de certains immeubles publics, suite à la colère de ces manifestants sous le pied de guerre dans la ville de Lubumbashi avec comme Président provincial pour le grand Katanga. Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, d'"Ensemble" a réussi à démonter qu'il est un mobilisateur. Tout cela arrive alors qu'on est en pleine campagne électorale, où les rassemblements politiques ne requièrent aucune autorisation. Les candidats disposent d'une liberté totale de mouvements et peuvent, selon leurs moyens en ressources logistiques et financières, sillonner les quatre coins de la République pour battre campagne et rapprocher les électeurs. Dans l'Opposition, des voix se sont élevées pour condamner ce qui est arrivé au candidat Martin Fayulu Madidi de LAMUKA, dans la ville de Lubumbashi. "Cela ne doit plus se reproduire quelque part contre tout candidat". Tout aussi bizarre est le fait que le même Martin Fayulu Madidi, candidat Président de la République de LAMUKA, n'a pas pu atteindre Kindu, chef-lieu du Maniema dimanche dernier où, comme à Lubumbashi, des foules bigarrées étaient mobilisées pour le porter en triomphe. Son jet de campagne n'a pas reçu l'aval de l'Autorité de l'Aviation civile. Il était donc contraint d'atterrir à Kisangani, dans la Tshopo. Sur place à Kindu, on avait signalé des batailles rangées entre les partisans de LAMUKA et ceux du FCC qui tentaient de les empêcher de se rendre à l'aéroport de Kindu. Ses partisans ont été déçus d'apprendre que leur candidat, Fayulu, avait été empêché d'atterrir à Kindu. "Les observateurs peuvent légitimement s'interroger pour savoir pourquoi c'est seulement le candidat de LAMUKA qui est dans l'œil du cyclone. Depuis le début de la campagne électorale, on n'a pas entendu un autre candidat Président de la République se plaindre de tels désagréments, dans la même proportion". On a encore frais dans la mémoire le fait que Fayulu Madidi avait commencé sa campagne électorale avec un grand retard, presque qu'une semaine. En effet, les deux aéronefs mis en leasing pour sa campagne électorale n'ont reçu d'autorisation d'atterrissage et de survol du territoire congolais de la part de l'Autorité de l'Aviation civile, qui assurait ne jamais avoir réceptionné les demandes y afférentes, là où LAMUKA a exhibé des attestations de demande. Par ailleurs sur les deux aéronefs affectés à la campagne électorale de Fayulu Madidi de LAMUKA, un seul, selon l'entourage du candidat, a reçu les autorisations nécessaires jusqu'à ce jour, tandis que le deuxième continue à attendre. Alors que la campagne prend fin le 21 décembre 2018, à environs 9 jours. Au-delà de cette date, le besoin de deuxième avion sera forclos. {{ KANDOLO M.}}
APK : Godé Mpoyi invite les députés à ne pas céder à la provocation
lundi 18 mars 2019

Honorables députés chers collègues. Nonobstant les déclarations d'un responsable politique qui a demandé à ses militants d'envahir nos installations (...)
lire la suite
Bas-Uélé : les jeunes appellent les élus provinciaux à voter utile
lundi 18 mars 2019

Pourquoi la jeunesse du Bas-Uélé porte-t-elle la candidature de Marcel Zuma? Réponse : « Il a des atouts. Ses idées, son programme, son niveau (...)
lire la suite
La communication politique en RDC : les périls ego-narcissiques dans la coalition CACH-FCC
lundi 18 mars 2019

Jürgen Habermas, l’une des figures de proue de l’Ecole Philosophique de Frankfurt, souligne que la communication et la délibération sont (...)
lire la suite
Martin Fayulu a organisé une marche pacifique à Paris le samedi dernier
lundi 18 mars 2019

Le leader de la coalition LAMUKA, Martin Fayulu Madidi, s'est offert un bain de foule le samedi 16 mars dernier à Paris, à l'occasion d'une marche (...)
lire la suite
Kasaï : des candidats aux élections sénatoriales demandent l’annulation des scrutins
lundi 18 mars 2019

Dans une déclaration politique diffusée le week-end dernier, des candidats "malheureux" aux élections sénatoriales, qui se sont tenues le 15 mars (...)
lire la suite
Modeste Bahati Lukwebo exige la démission des députés provincioux AFDC-A coupables
lundi 18 mars 2019

Chers camarades Présidents fédéraux Équateur, Haut Katanga, Ituri, Kasaï Central, Kinshasa, Kongo Central, Maniema et Tshuapa. Les résultats des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting