Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique.
De fait, le Très technocrate Nangaa a articulé avec brio l’argumentaire technique pour justifier le report des élections. Pour peu que l’on scrute la dialectique du Président de la CENI avec un logiciel technique, l’on ne peut que conclure à un cas de force majeure. Et souscrire, sans s’en formaliser outre mesure, au report. C’est du bon sens.
Problème, les élections ont pour parties prenantes des politiques et pour enjeu la conservation ou la conquête du pouvoir. Normal donc que les raisons techniques sonnent...motivations politiques dans les oreilles d’autres acteurs politiques. En l’occurrence, au sein de l’Opposition incarnée par les coalitions Lamuka et Cach. Pour Ce trust d’opposants, sept jours de report c’est beaucoup. C’est même hors échéance. Une logique très politique. D’autres diront politicienne.
La politique est ainsi faite qu’elle a sa cohérence. Sauf que sous les tropiques rd congolaises, en vertu cette cohérence toute particulière les acteurs politiques peuvent passer par pertes et profits les intérêts nationaux.
Il apparait bien clair qu’au regard des enjeux géopolitiques et géostratégiques au cœur desquels se trouve la RDC, la classe politique ferait œuvre patriotique en renonçant aux postures maximalistes. José NAWEJ

L’implacable logique institutionnelle
lundi 21 janvier 2019

La Cour constitutionnelle a tranché. C’est FATSHI. Arrêt sans appel. Opposable à tous. Par conséquent, plus de recours possible. La messe est dite. (...)
lire la suite
Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting