Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée par le calendrier électoral.
En cette veille de Noël, nombre de compatriotes en sont encore à se demander si les élections se tiendront effectivement le dimanche 30 décembre. Tels des chats échaudés, les Congolais sont abonnés au doute façon Descartes : " Je doute, donc je suis ".
Ce n’est pas tout. Si le scrutin a effectivement lieu ce dimanche, l’instant le plus anxiogène sera le jour de la publication des résultats provisoires de la présidentielle. Très vraisemblablement le jour de l’an ! Ou 24 heures après. Ça revient au même. Comment festoyer -pour ceux qui le peuvent- avec cette épée de Damoclès qu’est le verdict de l’épreuve reine des élections ? Sous les tropiques rd congolaises comme presque partout en Afrique, publication des résultats rimant avec contestation, protestation, et…troubles. 2006 et 2011 sont encore frais dans nos mémoires.
Pour 2018, les prémices sont loin de rassurer. Les affrontements ayant émaillé la campagne dans certaines provinces ont de quoi inquiéter. D’autant que d’une part, selon une tradition bien connue des Africains-pas seulement- tous les principaux candidats ont le don de s’autoproclamer vainqueurs. D’autant que d’autre part, au regard des agendas en présence ou plus exactement en concurrence, les enjeux des élections du 30 décembre dépassent le cadre de la RDC. Le pays étant au cœur des enjeux géopolitiques et géostratégiques à dimension planétaire.
Alors, faudrait-il désespérer de festivités de fin d’année ? Non justement. Jésus-Christ est venu pour apporter l’espérance et l’espoir. Cela devrait parler aux Congolais très majoritairement chrétiens. Joyeux Noël ! José NAWEJ

L’implacable logique institutionnelle
lundi 21 janvier 2019

La Cour constitutionnelle a tranché. C’est FATSHI. Arrêt sans appel. Opposable à tous. Par conséquent, plus de recours possible. La messe est dite. (...)
lire la suite
Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting