Dernière minute :
TRISTE CONSTAT DES PERSONNES A MOBILITE REDUITE
Aucune personne vivant avec handicap n’a été élue au scrutin du 30 décembre 2018
mardi 22 janvier 2019

{{Aucune personne vivant avec handicap n'a été élue au scrutin du 30 décembre dernier dont les résultats définitifs ont été publiés par la Cour constitutionnelle le dimanche 20 janvier. Ce, malgré les efforts déployés par cette catégorie sociale durant la campagne électorale.}} Interrogés à ce sujet, les personnes à mobilité réduite voient dans cette publication de la CENI, la marginalisation de leur catégorie sociale. Elles regrettent cet échec, alors qu'elles ont été représentées aux élections législatives nationales et provinciales, et se sont efforcées à battre campagne comme il se devait. Dépitée, l'Association des personnes vivant avec handicap du Congo dit constater avec regret cette marginalisation. Elle déplore le fait qu'aucun de ses candidats alignés n'ait été déclaré élu. Pourtant, rapporte-t-elle, il s'agissait bel et bien des personnes compétentes et qui avaient pignon sur rue. Patrick Pindu, coordonnateur de cette Association, plaide ainsi pour un certain favoritisme à l'endroit des personnes vivant avec handicap. " Notre association a fait un grand travail. Depuis 2014, nous avons mis en place un programme dénommé Handicap et élections. Nous avons aligné 357 candidats députés nationaux et 287 députés provinciaux ", a-t-il affirmé. " Malheureusement, nous constatons avec beaucoup d'amertume qu'aucun de nos candidats n'a été déclaré élu à travers toute l'étendue du territoire national. C'est ainsi que nous dénonçons cette sorte de marginalisation dont nous sommes victimes depuis toujours en RDC", s'est plaint Patrick Pindu. En alignant autant des candidats, l'Association des personnes vivant avec handicap du Congo entendait avoir ses membres au sein des assemblées délibérantes. L'objectif était d'avoir parmi les élus les leurs qui, naturellement, allaient travailler sur des projets de loi portant amélioration des conditions de vie des handicapés. " Il y a un besoin criant aujourd'hui d'adopter un certain nombre des textes qui traitent des questions liées aux personnes vivant avec handicap. Notre pays accuse un grand retard en cette matière. Sous d'autres cieux les textes existants ont déjà été modifiés. Seuls nos propres candidats pouvaient, porter au mieuxnos problèmes au niveau du Parlement ", a fait remarquer, Gérôme, responsable d'une association des aveugles. Tout compte fait, les personnes vivant avec handicap disent placer tous leurs espoirs sur la bonne foi des députés élus. " Nous leur demandons de plancher, entre autres, sur des projets de loi visant révision des textes qui nous concernent et de privilégier l'amélioration de nos conditions de vie ", plaident-ils. {{Orly-Darel NGIAMBUKULU}}
Les "31 invalidés" : Mabunda se propose de voir Fatshi pour une solution politique !
vendredi 23 août 2019

Les 31 députés nationaux invalidés par la Cour constitutionnelle continuent leur combat pour avoir gain de cause et renverser la vapeur. La speaker (...)
lire la suite
La publication du gouvernement et la MVE au menu des échanges entre Jeanine Mabunda et Leila Zerrougui
vendredi 23 août 2019

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et cheffe de la MONUSCO était hier au cabinet de la Présidente de l'Assemblée (...)
lire la suite
Le futur de la Snel divise
vendredi 23 août 2019

*Pour le Conseiller Principal du Chef de l'Etat en charge des Mines et Energie, il n'a pas été dit que cette entreprise publique ne sera (...)
lire la suite
Ensemble exhorte les députés à prendre des initiatives idoines contre la corruption
vendredi 23 août 2019

La situation actuelle en RD Congo est caractérisée, notamment, par une grogne généralisée consécutive à la précarité sociale, la modicité des salaires (...)
lire la suite
Kagame et Museveni signent la paix de braves à Luanda
jeudi 22 août 2019

Le Chef de l'Etat rwandais, Paul Kagame et son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni, ont signé un mémorandum d'entente portant normalisation (...)
lire la suite
" Cas Bahati " : La fédération de l’AFDC-A Sud-Kivu épingle Néhémie Mwilanya
jeudi 22 août 2019

Aux yeux de la fédération de l'AFDC-A Sud-Kivu, la " crucifixion " de Modeste Bahati Lukwebo a un concepteur et metteur en scène : Néhémie Mwilanya. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Juste une question d’heures…

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement tant attendu par la Ville, le Pays, l'Afrique et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting