Dernière minute :
POURSUITE DU PROCESSUS ELECTORAL
La Ceni a démarré hier l’inscription des candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs
mardi 22 janvier 2019

{{ {* La Centrale électorale annonce, par ailleurs, l'installation des assemblées provinciales pour le jeudi 24 janvier} }} {{Au cours d'une conférence de presse tenue hier à Kinshasa, le président de la Ceni a annoncé le démarrage de l'inscription des candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 24 provinces du pays. }} Cette opération va se dérouler au même moment avec le traitement du contentieux des législatives nationales et provinciales qui se poursuit jusqu'au 23 mars 2019. Déjà, ce jeudi 24 janvier, la Centrale électorale va procéder à l'ouverture et à l'installation des assemblées provinciales, a indiqué Corneille Nangaa. Pour sa part, l'Assemblée nationale tiendra sa première plénière le 26 janvier prochain. Ci-dessous l'intégralité de la communication du président de la Ceni. {{MOLINA}} {{POINT DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA CENI}} Mesdames et messieurs, Chers amis de la presse, Avec la proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle par la Cour constitutionnelle, le processus électoral a passé un cap important. Mais il doit se poursuivre. C'est pourquoi la Commission Electorale Nationale Indépendante se fait l'obligeance de rappeler les étapes suivantes dudit processus qui poursuit son cours. Avant de le faire, je voudrais rendre un hommage mérité au peuple congolais qui a accompli son devoir civique dans la paix s'interdisant de céder à toutes sortes de provocations qui, autrefois, ont entraîné mort et désolation. En effet, ces élections sont les premières qui, dans notre pays, se déroulent dans la paix. Nous en rendons grâce à Dieu. Nous avons en fait plusieurs raisons pour rendre grâce au Tout-puissant. Rappelez-vous ce qu'a été la volonté générale de notre peuple : il a voulu que le Constitution ne change pas ; elle n'a pas changé. Il a voulu que les dispositions constitutionnelles interdisant un troisième mandat présidentiel soient respectées ; elles l'ont été. Elle a affiché un clair désir d'alternance au sommet de l'Etat ; c'est le cas ce jour. Comment ne pas rendre grâce au Seigneur pour tous ces biens qu'il fait à notre peuple. En plus de la grâce divine, nous devons nous montrer aussi reconnaissants pour les différents rôles joués par les uns et les autres. A commencer par le Chef de l'Etat sortant, Son Excellence Monsieur Joseph Kabila Kabange, dont l'implication personnelle a été déterminante pour que nous en arrivions où nous en sommes. Nous rendons également un vibrant hommage aux deux chambres de notre parlement pour nous avoir doté à bonne date de tous les textes légaux indispensable pour le couronnement du processus électoral. Nous remercions également le gouvernement de la République qui a respecté son engagement de financer seul ces élections, présentant désormais à l'échiquier international le visage d'une République Démocratique du Congo adulte, prête à s'assumer comme telle. Nul doute que cela fait l'honneur de notre pays et de son peuple, toutes tendances politiques, idéologiques et philosophiques confondues. Sur ce chapitre du rôle joué par les institutions de la République, je m'en voudrais de ne pas mentionner le travail remarquable de la Cour constitutionnelle qui a vidé dans le temps légal le dossier des contentieux des résultats de l'élection présidentielle. Nous lui souhaitons de poursuivre le travail de traitement des contentieux des résultats des élections législatives nationales dans les meilleures conditions possibles. Les mêmes vœux sont adressés aux différentes cours d'appel pour les contentieux provinciaux. Nous remercions vivement les institutions sœurs d'appui à la démocratie, j'ai cité le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC), la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) ainsi que le Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus électoral (CNSA). Leurs efforts conjugués à ceux de la CE NI ont permis d'atteindre les résultats dont nous nous félicitons ce jour. {{ Mesdames et messieurs,}} Nous nous félicitons d'avoir eu des élections paisibles ; elles ne l'auraient pas été si cette paix n'avait été garantie par les forces de l'ordre de la République. Nous leur rendons, à elles aussi, la fière chandelle pour leur dévouement et leur professionnalisme. Nous nous devons également de féliciter les acteurs politiques qui ont fait montre d'un haut degré de responsabilité qui a permis une compétition électorale saine. Nous associons à cet hommage de notre reconnaissance, la société civile qui a assuré une observation électorale et une surveillance des élections remarquable, garantissant ainsi la fiabilité de ces dernières. Et que toutes les autres parties prenantes dont le rôle est indéniable dans l'évolution positive du processus électoral que nous saluons, trouvent également ici l'expression de notre gratitude. Ceci dit, je m'en vais à présent rappeler les activités calendaires restantes du processus électoral en cours... {{Mesdames et Messieurs de la Presse}} La Plénière de la CENI de ce lundi 21 janvier 2019 vient d'examiner la suite des grandes activités de son calendrier publié le 5 novembre 2017 et réaménagé suite à la perte des matériels dans la nuit du 13 au 14 décembre 2018 à Kinshasa. Tout en vous promettant qu'au terme de la plénière qui se poursuit, elle a jugé nécessaire de relever les points suivants à votre attention : 1.La poursuite du contentieux des législatives Nationales et provinciales qui se poursuit jusqu'au 23 mars 2019 ; 2. La prestation de serment du nouveau Président élu de la RDC après à la publication des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, en conformité avec le calendrier du protocole d'état et la CENI emprunte ma voix pour lui présenter ses très vives félicitations ; 3.Depuis ce matin 21 janvier 2019 a démarré l'inscription des candidats sénateurs, gouverneur et vice-gouverneurs dans les 24 provinces de la RDC; 4.L'ouverture et l'installation des Assemblées Provinciales (dans les 24 Provinces) ce 24 janvier et le 26 janvier 2019 pour l'Assemblée Nationale (Conformément à la Loi Electorale en vigueur en son article 224 et l'article 114 de la Constitution de la RDC) ; 5. La cooptation des chefs coutumiers comme Députes Provinciaux du 28 janvier au 11 février 2019 à travers ses différentes phases : o La présélection dans le chef lieux de territoires ; o La sélection aux chefs-lieux de provinces ; o La cooptation dans les Assemblées Provinciales II est à noter que l'élection des sénateurs, ainsi que celle de gouverneurs et vice-gouverneurs est une combinaison des contraintes et délais tant opérationnels que légaux. C'est pour cela que les dates du 6 et 18 Mars 2019 restent maintenues. En outre, il est important de rappeler que dans les Provinces du Nord-Kivu et de Mai-Ndombe les élections des Sénateurs, des Gouverneurs et Vice-Gouverneurs n'interviendront qu'après l'organisation des scrutins directs des députés nationaux et provinciaux dans les circonscriptions de Butembo, Béni et Yumbi. {{Je vous remercie. Corneille NANGAA }}
Les "31 invalidés" : Mabunda se propose de voir Fatshi pour une solution politique !
vendredi 23 août 2019

Les 31 députés nationaux invalidés par la Cour constitutionnelle continuent leur combat pour avoir gain de cause et renverser la vapeur. La speaker (...)
lire la suite
La publication du gouvernement et la MVE au menu des échanges entre Jeanine Mabunda et Leila Zerrougui
vendredi 23 août 2019

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et cheffe de la MONUSCO était hier au cabinet de la Présidente de l'Assemblée (...)
lire la suite
Le futur de la Snel divise
vendredi 23 août 2019

*Pour le Conseiller Principal du Chef de l'Etat en charge des Mines et Energie, il n'a pas été dit que cette entreprise publique ne sera (...)
lire la suite
Ensemble exhorte les députés à prendre des initiatives idoines contre la corruption
vendredi 23 août 2019

La situation actuelle en RD Congo est caractérisée, notamment, par une grogne généralisée consécutive à la précarité sociale, la modicité des salaires (...)
lire la suite
Kagame et Museveni signent la paix de braves à Luanda
jeudi 22 août 2019

Le Chef de l'Etat rwandais, Paul Kagame et son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni, ont signé un mémorandum d'entente portant normalisation (...)
lire la suite
" Cas Bahati " : La fédération de l’AFDC-A Sud-Kivu épingle Néhémie Mwilanya
jeudi 22 août 2019

Aux yeux de la fédération de l'AFDC-A Sud-Kivu, la " crucifixion " de Modeste Bahati Lukwebo a un concepteur et metteur en scène : Néhémie Mwilanya. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Juste une question d’heures…

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement tant attendu par la Ville, le Pays, l'Afrique et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting