DANS UN ESPRIT DE FAIR-PLAY
Yves Mpunga, Noël Tshiani, Marie-José Ifoku soutiennent Félix Tshisekedi
mardi 22 janvier 2019

{{Des messages de soutien continuent à tomber sur le bureau de Félix Tshilombo Tshisekedi, président de la République déclaré définitivement élu par la Cour constitutionnelle, dans son arrêt rendu la nuit du samedi 19 au dimanche 20 janvier dernier. Au nombre de ces mots d'encouragement, figurent ceux de ses anciens challengers dans la course vers le Palais de la nation.}} Esprit républicain oblige, certains candidats présidents de la République aux élections du 30 décembre dernier continuent à jeter des fleurs au président de la République élu, Félix Tshilombo Tshisekedi et à sa coalition politique Cap pour le changement (CACH). Pas curieux de constater que même les détracteurs des dernières minutes ont adopté un ton plutôt amical et rassembleur. Ils qualifient cette élection démocratique de Félix Tshisekedi d'une victoire de l'opposition toute entière dans sa lutte pour l'alternance à la tête du pays et d’un signal fort pour l'instauration d'un Etat de droit. {{PRETS A PRETER MAIN FORTE AU PRESIDENT ELU}} Yves Mpunga, candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018, se dit satisfait de l'élection démocratique de Félix Tshisekedi comme président de la République et chef de l'Etat de la RDC. Il se dit prêt à lui prêter main forte pour le vrai développement du pays et pour l'intérêt général du peuple congolais dans sa diversité. " Nous étions dans une course et le meilleur d'entre nous a gagné. C'est une fierté, car nous avons désormais quelqu'un de l'opposition à la tête du pays. Nous n'avons qu'à souhaiter que les choses sérieuses commencent. Je me vois prêt à apporter mon concours au 5ème président de la RDC. Je crois qu'il est temps de travailler ensemble pour l'amélioration des conditions de vie des Congolais", a indiqué Yves Mpunga. "Notre lutte commune est le développement et le changement. Si Félix Tshisekedi est en mesure de bien gérer le pays, de le conduire dans le bon sentier, nous l'accompagnerons pour un bon changement et lui accorderons tous nos soutiens pour qu'enfin, le Congo puisse recouvrer sa place dans le concert des nations, afin qu'il puisse redécoller ", a ajouté Yves Mpunga. {{PRIORITE A LA RECONCILIATION ET A LA BONNE GOUVERNANCE }} Un autre challenger à l'élection du 30 décembre dernier, Noël Tshiani Mwadiamvita, qualifie l'élection de Félix Tshisekedi à la présidence de la RD Congo d'une victoire de l'opposition politique congolaise entière. Il affirme que "ce nouveau président de la République incarne le changement positif dont le pays a besoin". "Sur les 21 candidats, il y en a eu 20 qui étaient issus de l'opposition et un seul représentant le régime en place. Etant donné que l'un de nous, membre de l'opposition, M.Félix Tshisekedi, a été élu président de la République, c'est pour moi un motif de joie de mettre ainsi fin au régime ancien et d’entamer une autre gouvernance du pays. Laissons la place à ces hommes nouveaux que nous sommes d'incarner. Non seulement pour la rupture, mais aussi le changement positif dont le pays a besoin", a lâché Noël Tshiani. Pour sa part, la seule et unique femme candidate à l'élection présidentielle de 2018, Marie-José Ifoku, invite tous les candidats malheureux, dont Martin Fayulu, à se dépasser. Elle les convie à s'oublier afin de privilégier l'intérêt supérieur de la nation. Elle invite, en même temps, le président nouvellement élu, Félix Tshisekedi, à placer en priorité le curseur sur la réconciliation et la cohésion nationale. {{«L'HEURE N'EST PLUS AUX QUERELLES POLITICIENNES»}} "Nous sommes à ce stade obligés de nous oublier pour les intérêts du peuple congolais. Ce qui n'est pas facile pour certains d'entre nous. Je voudrais dire à Martin Fayulu particulièrement que la victoire de Félix Tshisekedi est aussi sa victoire à lui. Il doit se rappeler qu'il a combattu pendant beaucoup de temps aux côtés de feu Etienne Tshisekedi d'heureuse mémoire. L'heure n'est plus aux querelles. Nous devons nous mettre ensemble pour rechercher les compétences à même de permettre au pays de sortir du trou noir où il est enfoncé", exhorte-t-elle. Des observateurs avertis de la scène politique congolaise interrogés affirment que cette attitude adoptée par certains candidats malheureux à la récente élection présidentielle procède du réalisme et de la maturité politique. Ils encouragent les opposants à s'asseoir autour d'une table pour voir dans quelle proportion mettre à profit cette élection de l'un d'eux et faire triompher les idées novatrices de leurs programmes, ainsi que leurs projets de société communs. {{Orly-Darel NGIAMBUKULU}}
Felix Tshisekedi d’accord pour une coopération fondée sur le respect mutuel
lundi 18 février 2019

Le Président rdcongolais Félix-Antoine Tshisekedi se dit favorable à la relance des relations diplomatiques entre son pays et l'Union (...)
lire la suite
La MP appelle à un partenariat responsable avec Félix Tshisekedi
lundi 18 février 2019

Le Front commun pour le Congo (FCC), qui est une majorité élargie, a obtenu à la chambre basse du Parlement, la majorité absolue à l'issue des (...)
lire la suite
Martin Fayulu dit merci à la population de Beni
lundi 18 février 2019

Le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre dernier, Martin FAYULU a été accueilli, selon plusieurs médias en ligne, hier dimanche 17 (...)
lire la suite
La vérité sur la lettre de Célestin Mbuyu à la société MMR
lundi 18 février 2019

*Le doyen des élus du Haut-Lomami serait victime de ses efforts de décrispation sociale. Il y avait de l'électricité dans l'air à Kamina. Les (...)
lire la suite
2019 : le Service National envisage d’atteindre 3.000 hectares de Champs
lundi 18 février 2019

Bonne nouvelle pour les consommateurs de Mbuji-Mayi, Lubumbashi, Kamina et de Kinshasa. Le Service national (SN) promet de déverser, au mois de (...)
lire la suite
Cooptation des chefs coutumiers Mundjana Nkie, Mbalawa Lipesi, Munkani Nguene et Mayasi Nene
lundi 18 février 2019

Mundjana Nkie Mafu du groupement Mwana Mputu, Mbalawa Lipesi du groupement Mbenkana, Munkani Nguene Antoine du groupement Kingakati et Mayasi (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting