Dernière minute :

L’engrenage social
jeudi 31 janvier 2019

Le social d'abord ! Le tout nouveau Raïs n'a même pas fini de faire le tour du propriétaire qu'il est assailli par des revendications sociales. Grève à Transco, débrayage à la SCPT, grogne au sein de la Fonction publique, soulèvement sanglant à l'Unilu avec à la base les coupures d'électricité… Cela n'aura donc échappé à personne. Le sempiternel contentieux social n'a pas attendu que le successeur de Joseph Kabila ait fini de s'installer pour s'inviter dans l'agenda présidentiel. Voilà Félix Tshisekedi fixé sans frais sur les vraies attentes des Congolais. D'abord le social, ensuite le social et enfin le social. Pour le Congolais lambda, le changement se décline principalement en terme de requalification du quotidien. La légitimité du nouveau pouvoir aux yeux des populations précarisées, mieux paupérisées depuis les années Mobutu résidera dans sa capacité à commencer à combler cet abysse social. Lequel s'est avéré un Canossa voire un enfer politique pour nombre de dirigeants zaïro-congolais. Les toutes récentes élections en ont encore fait foi. Pour avoir fait - à la suite de son père - toute sa carrière dans l'opposition, l'actuel Président n'ignore pas ce que veut et cherche prioritairement le " peuple ". Blanchi sous le harnais de l'UDPS, Félix-Antoine Tshisekedi sait que l'objet social de son parti est justement dans sa dénomination : " progrès social ". Lorsqu'en 2011, Etienne Tshisekedi lance " le peuple d'abord " comme slogan de campagne, il entendait répondre à cette prégnance sociale vieille de plusieurs décennies. Pas besoin d'être prestidigitateur pour subodorer que les doléances sociales iront crescendo. Problème, comment résorber la proverbiale misère du peuple à court terme et donc à coup des réponses conjoncturelles ? Poser la question, c'est y répondre. Face à l'engrenage social, les solutions pérennes sont structurelles. De ce point de vue, grand est le risque de voir le Pouvoir Tshisekedi être écartelé entre les urgences sociales et la nécessaire planification des réponses structurantes. {{José NAWEJ}}
Juste une question d’heures…
vendredi 23 août 2019

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement (...)
lire la suite
Compromis à…l’africaine
jeudi 22 août 2019

Happy end à Khartoum ! Représentants des forces vives et hauts gradés soudanais ont fini par trouver un modus vivendi. Le Conseil souverain, (...)
lire la suite
Halte à l’instrumentalisation de la représentativité !
mardi 20 août 2019

Vous avez dit " représentativité" du Gouvernement ? Un vaste débat au Congo-Zaïre qui surgit à chaque redistribution des cartes. Et nous y revoici. (...)
lire la suite
Au pays du suspense…
lundi 19 août 2019

D'attente en attente. De suspense en suspense. Après près de sept mois d'attente, d'une hypothèse d'école, l'avènement du premier gouvernement de (...)
lire la suite
JKK n’est pas que Président honoraire
vendredi 16 août 2019

Spécialistes ès renforcement des capacités, au secours ! Il y a urgence. Il y a même péril en la demeure. Si vous n'intervenez pas à temps, un nombre (...)
lire la suite
Etre ministre, encore et toujours un privilège !
jeudi 15 août 2019

A en juger par la tension dans les différents états-majors politiques, être au Gouvernement demeure un privilège. Voire une question de vie ou de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Mystère sur la délibération, façon FATSHI !

Pour une fois, analystes, commentateurs, bookmakers, et…abonnés aux postes ministériels sont logés à la même enseigne. Comment lire le nouveau Raïs à la veille de la publication du gouvernement ? (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting