Dernière minute :

Entre politique et tribalité
jeudi 14 février 2019

Les états-majors politiques vivent au rythme des élections des gouverneurs de provinces. La pré-campagne a déjà commencé. On se serait simplement félicité de ces séquences-somme toute démocratiques- si tout se déroulait dans un esprit républicain. Tel n'est, hélas, pas le cas partout. Dans un certain nombre de provinces, en effet, la course au gouvernorat réveille les vieux démons de divisions ethniques. Des confrontations communautaires, voire communautaristes, l'emportent sur le nécessaire débat sur les programmes. Le non moins nécessaire clivage politique s'efface "au profit" des fractures tribales. Chacune des tribus ou chacun des clans ou même sous clans se battant -pas seulement au figuré- pour le poste de gouverneur ! Des velléités nombrilistes hyper dangereuses pour la mosaïque aux mille et une tribus qu'est la RDC. Des considérations tribales qu'accentue la fameuse territoriale des originaires qui est, de fait, une négation du statut de citoyen à spectre nationale à ceux des Congolais issus des provinces autres que celles où ils vivent. A la base de cet imbroglio, la lecture sectaire que les acteurs politiques font du régionalisme constitutionnel. Pour nombre de politiciens rd congolais, le découpage territorial est synonyme de l'érection des provinces à vocation tribale. En somme, à chaque tribu ou ethnie sa province. Voilà nos régions devenues des entités davantage tribales qu'administratives. Conséquence, les élections provinciales deviennent une modalité pour consacrer la tribalité. Dans cette dérive communautariste, le Gouverneur passe pour le représentant de sa communauté, avant d'être le garant de l'ordre républicain dans son espace. Le marasme ambiant dans nombre de provinces entretient, voire légitime cette tribalité. Là est le nœud du problème. José NAWEJ
Coucou revoici nos amis occidentaux !
jeudi 16 mai 2019

L'heure est au rabibochage entre la RDC et ses partenaires dits " traditionnels ". Alléluia ! Qui s'en plaindrait, qui trouverait matière à s'en (...)
lire la suite
Seuls Fatshi et JKK ...
mercredi 15 mai 2019

Quoi dire d'autre? Qui croire encore? Tout a été prédit, dit et «sur dit» sur la Primature. Le stock d'annonces est épuisé. Les réserves de (...)
lire la suite
La pilule " Le peuple d’abord " aux Gouv
mardi 14 mai 2019

Au seuil de leur mandat, les Gouverneurs de provinces savent à quoi s'en tenir. Sous Félix-Antoine Tshisekedi, ce sera " Le peuple d'abord " ou la (...)
lire la suite
" Le panier à Judas "
vendredi 10 mai 2019

Combien et qui sont-ils les "Judas" que Kalev Mutondo a dénoncés dans son communiqué de presse aux allures d'un coming out politique ? Mystère. (...)
lire la suite
Trop d’attente tue l’attente
jeudi 9 mai 2019

Toujours pas de Premier ministre deux semaines après le désormais célèbre "dans les prochains jours". Le comble c'est que personne-à part les deux (...)
lire la suite
Revisiter les "crimes", une vraie boîte de Pandore
mercredi 8 mai 2019

Des voix s'élèvent au sein de l'opposition et apparentés Réécrire l'histoire des "crimes" commis ces vingt dernières années en terre rd congolaise. En (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A l’épreuve des "effets secondaires" de la présidentialisation

A-t-il fini d'enfiler le costume de Président de la république ? De 80 millions estimatifs que sont les Congolais, seul un d'entre eux justifie de l'expérience de la fonction pour donner une réponse (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting