Dernière minute :
APRES SUSPENSION DE SON COMITE DE GESTION
UPN : Steve Mbikayi annonce la reprise des activités académiques la semaine prochaine
vendredi 15 février 2019

Les activités académiques sur le campus de l'Université pédagogique nationale (UPN) reprendront normalement le lundi 18 février prochain. Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Steve Mbikayi, l'a annoncé hier jeudi, après avoir suspendu le comité de gestion de cet établissement. Steve Mbikayi invite les étudiants de cet alma mater au calme et à reprendre les cours dès la semaine prochaine. Il rassure à cet effet de l'imminence de la mise en place d'une nouvelle équipe dirigeante devant mener à bien l'année académique en cours. Le ministre de l'ESU précise, par ailleurs, que cette suspension n'est pas à prendre pour une sanction. Il s'agit, affirme-t-il, d'une mesure conservatoire. Question de permettre de mener les enquêtes sur les allégations de mégestion à charge des autorités académiques suspendues. "UNE DECISION ILLEGALE", AFFIRME LE COMITE DE GESTION SUSPENDU Pour sa part, le comité de gestion suspendu qualifie la décision du ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire d'illégale, de sentimentale, de fantaisiste, voire de provocatrice. Le recteur Pèlerin Kimwanza invite ainsi Steve Mbikayi à revenir sur sa décision et à rétablir son comité de gestion, suspendu pour sa rigueur et sa lutte pour le développement, et contre les antivaleurs qui écument actuellement le campus de l'UPN. Ce professeur d'université estime que la décision du ministre de l'ESU foule au pied les mesures prises par le président de la République, Félix Tshisekedi, portant interdiction de tout mouvement de mise en place, recrutement et engagement au sein des établissements publics. LE CORPS SCIENTIFIQUE POUR LE DEPART DU COMITE DE GESTION Le site universitaire de l'UPN a affiché une attitude plutôt morose hier jeudi 14 février. Les éléments de la Police nationale congolaise ont quadrillé le campus tout au long de la journée. Le corps scientifique de l'UPN, accompagné d'étudiants, ont mené un mouvement de protestation les lundi 11 et mardi 12 février derniers, réclamant les primes de transport et le départ du comité de gestion, accusé de mauvaise gestion. Dans leurs revendications, les assistants et chefs de travaux de l'UPN accusaient aussi le recteur Pèlerin Kimwanga, de nommer certains cadres scientifiques de façon frauduleuse, sans que les dossiers ne suivent la procédure normale. Ces manifestations ont été dispersées à coup des gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre. Les accrochages avaient d'abord opposé les enseignants à la brigade universitaire, avant l'intervention de la police. Intervenant dans les médias, les autorités académiques de cette université avaient affirmé que ces manifestants n'étaient pas reconnus régulièrement par l'UPN. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Les "31 invalidés" : Mabunda se propose de voir Fatshi pour une solution politique !
vendredi 23 août 2019

Les 31 députés nationaux invalidés par la Cour constitutionnelle continuent leur combat pour avoir gain de cause et renverser la vapeur. La speaker (...)
lire la suite
La publication du gouvernement et la MVE au menu des échanges entre Jeanine Mabunda et Leila Zerrougui
vendredi 23 août 2019

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et cheffe de la MONUSCO était hier au cabinet de la Présidente de l'Assemblée (...)
lire la suite
Le futur de la Snel divise
vendredi 23 août 2019

*Pour le Conseiller Principal du Chef de l'Etat en charge des Mines et Energie, il n'a pas été dit que cette entreprise publique ne sera (...)
lire la suite
Ensemble exhorte les députés à prendre des initiatives idoines contre la corruption
vendredi 23 août 2019

La situation actuelle en RD Congo est caractérisée, notamment, par une grogne généralisée consécutive à la précarité sociale, la modicité des salaires (...)
lire la suite
Kagame et Museveni signent la paix de braves à Luanda
jeudi 22 août 2019

Le Chef de l'Etat rwandais, Paul Kagame et son homologue ougandais Yoweri Kaguta Museveni, ont signé un mémorandum d'entente portant normalisation (...)
lire la suite
" Cas Bahati " : La fédération de l’AFDC-A Sud-Kivu épingle Néhémie Mwilanya
jeudi 22 août 2019

Aux yeux de la fédération de l'AFDC-A Sud-Kivu, la " crucifixion " de Modeste Bahati Lukwebo a un concepteur et metteur en scène : Néhémie Mwilanya. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Juste une question d’heures…

Rien ne s'est finalement passé hier jeudi. Le soleil s'est levé et s'est couché le plus naturellement du monde. Pas de publication du gouvernement tant attendu par la Ville, le Pays, l'Afrique et (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting