Dernière minute :
LORS D’UNEVOEUX VENDREDI AVEC LES AMBASSADEURS A KINSHASA
Felix Tshisekedi d’accord pour une coopération fondée sur le respect mutuel
lundi 18 février 2019

Le Président rdcongolais Félix-Antoine Tshisekedi se dit favorable à la relance des relations diplomatiques entre son pays et l'Union européenne. Il l'a déclaré le vendredi 15 février au cours de la cérémonie d'échange de vœux avec le corps diplomatique, à la Cité de l'Union africaine. Dans son discours devant les diplomates accrédités en RDC, le Président congolais nouvellement élu, a émis le vœu de voir son pays relancer ses relations diplomatiques avec l'Union européenne et de procéder à la réouverture de la Maison Schengen à Kinshasa. "Pour la Maison Schengen, j'ai instruit la partie congolaise à finaliser rapidement les discussions entamées avec la partie européenne pour la restructuration et la réactivation de ce dispositif consulaire ", a déclaré Félix Tshisekedi. NÉCESSITÉ D'ASSAINIR LES RELATIONS DIPLOMATIQUES Cet appel du nouveau chef de l'Etat intervient environ deux mois après l'expulsion, par les autorités congolaises, de l'ambassadeur de l'Union européenne à Kinshasa, le Belge Bart Ouvry. Plusieurs mois avant, le Gouvernement congolais avait ainsi ordonné la cessation immédiate des activités de la nouvelle agence belge de développement (ENABEL) et la fermeture de la Maison Schengen à Kinshasa. Ce, en réponse à la décision de la Belgique de mettre fin à ses aides humanitaires en RDC. Cette fermeture avait sonné comme un acte de divorce diplomatique entre la RDC et l'UE. Dès lors, pour accéder à un visa Schengen, les populations congolaises étaient obligées de traverser vers le Congo-Brazzaville ou d'autres pays africains. OUI A UNE COOPERATION SUR FOND DE RECPECT MUTUEL Le face-à-face avec les représentants de missions diplomatiques a également été l'occasion pour Felix-Antoine Tshisekedi de réaffirmer l'autodétermination de la RDC de sauvegarder son indépendance politique et sa souveraineté. " Mon pays tient à sauvegarder son indépendance politique acquise au prix de multiples sacrifices ainsi que son corollaire, la souveraineté du peuple congolais de bénéficier largement des richesses naturelles nationales", a affirmé le président congolais dans un ton ferme. Tout en invitant la communauté internationale à accompagner son mandat dans la concrétisation de ses priorités, Félix Tshisekedi précise que sa diplomatie sera marquée par le respect mutuel de la souveraineté nationale et la logique d'un partenariat gagnant-gagnant au profit prioritairement de la population. Orly-Darel Ngiambukulu Président Tshisekedi : "Les principes de base de la diplomatie congolaise demeurent les mêmes…" Après ses premières sorties diplomatiques réussies en Afrique (Luanda, Nairobi, Brazzaville et Addis-Abeba), avant celles prévues en dehors du continent, il était tout à fait indiqué pour le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de consolider ses atouts au travers de l'échange de vœux avec les diplomates accrédités à Kinshasa. La cérémonie a eu lieu le 15 février 2019 à la Cité de l'Union africaine, sur les hauteurs du Mont Ngaliema. Tenant à réaffirmer la vocation de son pays "à être toujours ouvert sans exclusive à une coopération mutuellement avantageuse pour le plus grand bien" des populations congolaises et étrangères, le Chef de l'Etat a rappelé le moment précieux qui est et reste la "première passation pacifique et démocratique du pouvoir" réalisée au Congo le 24 janvier 2019 à la suite des élections du 30 décembre 2018. Ce moment précieux, a-t-il relevé, permet à la RDC "d'engager une nouvelle ère de partenariat et de raffermissement des relations qui unissent nos Etats". Et de préciser : "La République Démocratique du Congo entend jouer un rôle de taille dans le renforcement de l'Etat de Droit, l'approfondissement de la culture démocratique et dans l'enracinement des valeurs des droits de l'homme et de bonne gouvernance". Le Président de la République va marquer la disponibilité de l'Etat congolais "à bénéficier de l'expérience de vielles nations démocratiques, tout en sauvegardant les atouts qui fondent notre identité nationale". Il va même insister sur cette identité. "Notre pays tient à sauvegarder son indépendance politique acquise au prix de multiples sacrifices, ainsi que son corollaire, la souveraineté du peuple congolais sur les richesses naturelles nationales", a-t-il prévenu, non sans estimer que "Toute coopération devrait ainsi se fonder sur le respect et la considération mutuels, dans la logique d'un partenariat gagnant-gagnant". Normal : depuis le 30 juin 1960 - date d'accession du Congo à l'Indépendance - les principes de base de la diplomatie sont immutables. Après tout, ils sont fondés sur la Charte de l'Onu et l'Acte constitutif de l'Union africaine. Le Chef de l'Etat a saisi l'occasion pour rappeler ces principes à la mémoire collective : bon voisinage, vocation africaine, ouverture sur le monde sans exclusive, coopération internationale et régionale mutuellement avantageuse, règlement pacifique des différends, non recours à la force et condamnation des changements anticonstitutionnels, respect de l'intégrité territoriale des Etats, indépendance politique et souveraineté nationale, intangibilité des frontières héritées de la colonisation, neutralisme positif et non-discrimination. Il a circonscrit les relations avec les pays frontaliers, les relations entre la RDC et l'Union africaine tout comme avec l'Union européenne, non sans mettre l'accent sur la coopération avec les organismes internationaux, entre autres la Monusco, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, le Haut commissariat aux Droits de l'homme, la Banque mondiale, le Fmi, l'Oif etc. "La République Démocratique du Congo compte affirmer son leadership dans les domaines où elle dispose des potentialités particulières", a-t-il déclaré, priorité étant réservée aux questions environnementales touchant notamment à l'eau, à la forêt, aux mines etc. " …on peut donc affirmer sans crainte d'être contredit qu'avec son immense bassin forestier, son gigantesque potentiel hydroélectrique, ses réserves phénoménales de cobalt, la République Démocratique du Congo en situation de paix constitue une bénédiction, voire un espoir pour l'Humanité", a affirmé le Président de la République. Le Chef de l'Etat a remercié au nom de son peuple "la mobilisation de la solidarité internationale face aux différents défis" auxquels la RDC fait face avec la maladie d'Ebola et les groupes armés qu'il a qualifiés de fléaux à vaincre ensemble. Il a sollicité de la communauté internationale présente à la Cité de l'Union africaine "un accompagnement positif et concret dans la réalisation des priorités" assignées à son mandat. Il a terminé son adresse par l'exhortation au renforcement des relations d'amitié et de coopération entre la RDC et ses partenaires, ce " dans l'intérêt bien compris" des peuples représentés à l'occasion de l'échange de vœux. On peut dire qu'au plan diplomatique, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est en train de consolider lentement mais sûrement son pouvoir. Omer Nsongo die Lema
Lubumbashi : Mobilisation monstre pour l’accueil de Katumbi
lundi 20 mai 2019

*Les Lushois conviés à aller accueillir l'ancien Gouverneur en tenue blanche, en signe de paix. "Lubumbashi attend son Moïse ce lundi 20 mai (...)
lire la suite
Sénatoriales : Avec 3 sièges sur 4 au Nord-Kivu et l’unique siège en jeu au Maï-Ndombe, le FCC à nouveau grand vainqueur !
lundi 20 mai 2019

*A la veille du scrutin, le sénateur Kaniki Ituome François retirait sa candidature pour dénoncer la corruption dans la province de Mai-Ndombe. Le (...)
lire la suite
Lambert Mende envisage une motion contre Basile Olongo à l’Assemblée nationale
lundi 20 mai 2019

* "Je ne peux pas être brutalisé comme ça par la police de mon pays. Je suis député d'abord. Je suis en session. Je n'ai commis aucun fait (...)
lire la suite
Tout en exprimant sa solidarité à Magunda Ilunga Masiste, invalidé par la Haute Cour
lundi 20 mai 2019

Le président et autorité morale de l'Alliance pour la Bonne Gouvernance (ABG), le député Jonathan Bialosuka Wata, demande à tous ses militantes de (...)
lire la suite
Antipas Mbusa Nyamwisi annonce son retour au pays avant le 30 juin
lundi 20 mai 2019

La décrispation de l'espace politique congolais devient de plus en plus une réalité. Après le président de Ensemble pour le changement, Moïse (...)
lire la suite
Augustin Kabuya : " Mon objectif est de travailler pour permettre à FATSHI de rempiler en 2023 "
lundi 20 mai 2019

Les chiens aboient, la caravane passe, dit un célèbre proverbe arabe. Le tout nouveau Secrétaire général de l'UDPS, Augustin Kabuya Tshilumba, fait (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Le 17 mai ou un impératif mémoriel

Un coup d'œil dans le rétroviseur pour s'arrêter au 17 mai 2019. Le tout premier 17 mai post-Présidences Kabila Père et Fils. A la veille de cette date, quelques interrogations ont fusé sur la (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting