RETOMBEES DE LA SESSION ANNUELLE DU FIDA TENUE DU 14 AU 15 FEVRIER 2019 A ROME
Le Conseil des gouverneurs lance un fonds d’impact pour attirer des capitaux
lundi 18 février 2019

La 42ème session du Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole(FIDA) tenue, les 14 et 15 février 2019 à Rome, s'est clôturée sur un appel de fonds. Il s'agit du Fonds d'Investissement pour l'entreprenariat agricole (ABC) qui se veut une approche innovante pour attirer dans les zones rurales des pays en développement les capitaux dont elles ont besoin. Le Fonds ABC a été lancé, d'après un communiqué du FIDA, avec différents partenaires à savoir : l'Union européenne, le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), le Luxembourg et l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA). Il s'inscrivait dans la ligne droite du thème de cette rencontre annuelle: " l'innovation et l'entrepreneuriat en milieu rural ". Ce fonds va aider les entrepreneurs ruraux du secteur agricole à accéder aux financements nécessaires. Ce qui, à coup sûr, va leur permettre de développer leurs activités et de créer des emplois dans les zones rurales pauvres, particulièrement pour les jeunes. Selon le président du FIDA Gilbert F. Houngbo, la demande de financement de petits exploitants agricoles est immense, on l'estime à 200 milliards USD pour l'Afrique subsaharienne, l'Asie du Sud et du Nord-est et l'Amérique Latine. MOBILISER 200 MILLIONS D'EUROS Le fonds ABC a pour objectif de mobiliser 200 millions d'euros sur les 10 prochaines années. Il proposera des prêts adaptés aux besoins de petites et moyennes entreprises(PME). La taille des prêts variera entre 20 mille et 800 mille euros. Le fonds ABC passera par des institutions financières pour les prêts entre 20 mille euros et 200 mille euros, et accordera directement aux bénéficiaires des prêts compris entre 200 mille et 800 mille euros. Le président du FIDA estime que " les PME peuvent être un moteur de développement et offrir aux communautés rurales un moyen d'échapper à la faim et à la pauvreté, mais à condition qu'elles puissent accéder aux ressources qui leur sont nécessaire ". D'après la source, certains partenaires se sont mobilisés pour le Fonds ABC. C'est le cas notamment de 45 millions d'euros de l'Union européenne et du Groupe ACP(Afrique Caraïbes et Pacifique) dont 5 millions consacrés à l'assistance technique), 5 millions d'euros du Luxembourg et 4,5 millions d'euros d'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA). Tout au long des deux jours de réunion, des responsables mondiaux, des personnalités, des responsables internationaux des politiques publiques, des représentants des populations autochtones et des ministres de différents gouvernements ont discuté des approches innovantes et de la manière de dynamiser l'accès des populations rurales aux moyens de financement et technologies dans les pays en développement. Les participants ont discuté des approches innovantes et de la manière de dynamiser l'accès des populations rurales aux moyens de financement et technologies dans les pays en développement. La Pologne devient membre du FIDA Une des retombées de la 42ème session du Conseil des gouverneurs 2019 est l'adhésion d'un nouveau membre au FIDA, la Pologne. Cette adhésion, avec effet immédiatement, porte à 177 le nombre total d'Etats membres de cette institution financière internationale et organisme spécialisé des Nations Unies. Présente à la réunion annuelle des responsables mondiaux, Sherrie Silver, danseuse, actrice et chorégraphe a été nommée " Défenseuse " de la jeunesse rurale pour le FIDA. Ce qui fait d'elle la toute première femme défenseuse du FIDA pour cette mission. Elle ira d'ores et déjà à la rencontre des jeunes du monde entier et plaidera pour l'investissement dans l'agriculture et les communautés rurales. Cette rwandaise de 24 ans, chorégraphe couronnée aux MTV Awards, a saisi l'occasion pour lancer un mouvement mondial en faveur de la jeunesse en vue de faire entendre la voie des jeunes ruraux dans le monde. Dans son mot de circonstance, elle a invité les décideurs politiques à se mettre ensemble et à " s'engager dans le sens de l'Histoire en investissant davantage dans les jeunes ruraux et dans leurs communautés ". Elle a, par la suite donné le coup d'envoi au mouvement de jeunes baptisés " Notre avenir est ici ". Ce mouvement, souligne le document du FIDA " vise à capter l'énergie et la créativité de la jeunesse pour sensibiliser sur l'importance d'investir dans l'agriculture à un moment où la faim dans le monde gagne du terrain, sous l'effet conjugué des conflits et des changements climatiques ". La faim, la pauvreté, le chômage des jeunes et la migration forcée sont profondément ancrés dans les zones rurales, où les financements reçus sont de loin inférieurs aux besoins. Pour éliminer la faim, on estime qu'il faudrait investir chaque année 180 milliards d'USD dans les zones rurales - dont deux tiers dans l'agriculture". La Vice-présidente adjointe du Département des relations extérieures et de la gouvernance au FIDA, Charlotte Salford, a précisé que " la danse et la musique sont deux arts fédérateurs. Elles aident les jeunes à s'exprimer et réunissent des groupes de personnes de cultures et de pays différents". Dans son discours prononcé à l'ouverture de la session le jeudi 14 février, le Pape François avait invité les Etats membres de cet organisme spécialisé des Nations Unies à se battre comme le diable dans un bénitier contre la faim et la misère comme c'est le cas dans le domaine scientifique et technique avant de souligner le rôle essentiel du développement rural. A la fin des travaux, le président du FIDA a rappelé aux participants que " l'objectif de son Institution est d'investir dans les femmes et les hommes pauvres des zones rurales dans le but d'éliminer la pauvreté et la faim. Nous mènerons à bien notre mission sans atermoiements, mais nous devons innover avec le même courage que celui de nos nombreux intervenants et orateurs". Dina BUHAKE
DGI : Les innovations majeures contenues dans la loi des finances n°18/025 du 31 Décembre 2018 présentées aux opérateurs économiques membres de la FEC
lundi 4 mars 2019

Le directeur général adjoint, Yav, a d'abord présenté aux opérateurs économiques rassemblés dans la salle des conférences de la FEC, les objectifs de la (...)
lire la suite
Des voix s’élèvent pour la poursuite du Projet d’appui à la modernisation des finances publiques
mardi 26 février 2019

Les résultats du Projet d'Appui à la Modernisation des Finances Publiques (PAMFIP) sont satisfaisants. C'est la conclusion à laquelle ont abouti les (...)
lire la suite
Modernisation des Finances publiques : les Congolais appelés à s’approprier les acquis du PAMFIP
vendredi 22 février 2019

Les premiers résultats du Projet d'Appui à la Modernisation des Finances Publiques (PAMFIP), mis en œuvre par le ministère des Finances depuis 2011, (...)
lire la suite
Le Conseil des gouverneurs lance un fonds d’impact pour attirer des capitaux
lundi 18 février 2019

La 42ème session du Conseil des gouverneurs du Fonds international de développement agricole(FIDA) tenue, les 14 et 15 février 2019 à Rome, s'est (...)
lire la suite
Le rapport de la Revue conjointe du secteur agricole validé hier
mercredi 13 février 2019

La Revue conjointe du secteur agricole en République démocratique du Congo est enfin viable. Le rapport final de ce document, élaboré pour (...)
lire la suite
BCC : Déogratias Mutombo pour une fiscalité à même d’accroître le budget de l’Etat
mardi 12 février 2019

Le gouverneur de la Banque centrale du Congo a dressé le bilan de la situation économique et financière ainsi que de la stabilité financière de son (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting