Ministre-député ?
jeudi 7 mars 2019

Fallait-il vraiment l'avis du conseil d'Etat pour voir nos ministres quitter les bureaux douillets de la Gombe pour les travées de l'Hémicycle ? Poser la question, c'est y répondre. Tant il n'y avait pas matière à débat. La Constitution en vigueur étant claire comme l'eau de roche à ce sujet. Pas besoin d'être exégète en droit constitutionnel pour comprendre que le cumul de la fonction ministérielle avec le mandat de député national et/ou provincial est interdit. Pas besoin non plus d'être particulièrement initié aux arcanes politiques et administratives pour appréhender le pourquoi de cette interdiction. Par nature, s'ils sont consubstantiels à la démocratie représentative, les pouvoirs législatif et exécutif ne sont pas solubles l'un dans l'autre. Et ce, quel que soit le régime politique. Le premier ayant vocation à contrôler le second. Ce dernier ayant pour le rôle de gérer stricto sensu la respublica. De ce point de vue, vieux de plus de deux siècles, L'Esprit des lois de Montesquieu n'a pas pris la moindre ride. En vertu du sacro-saint principe de séparation des pouvoirs, qui pouvait imaginer qu'il se trouverait, même sous les tropiques rd congolaises, des acteurs politiques prompts à prendre des libertés avec cette loi d'airain ? Mieux ce principe de bon sens. Comment siéger à la fois -même pour quelques semaines- dans deux institutions aux logiques antinomiques ? Comment être à la fois contrôleur et contrôlé ? Juge et partie ? Frais émoulus des législatives, des ministres voulaient porter en même temps le costume de membre du Gouvernement et de député. Et ce, sous des prétextes qui sentent du nombrilisme, du profito-situationnisme à mille lieues! Au bon vieux temps du mobutisme triomphant, un analyste avait parlé de la politique du tube digestif. Trois décennies plus tard, ce constat semble toujours d'actualité. José NAWEJ
Coalition et non cohabitation
mercredi 20 mars 2019

A peine mariés, des scènes de ménage. Des bisbilles. De mauvais augure pour le voyage de noces. Aura-t-il vraiment lieu ce voyage ? Bonne question. (...)
lire la suite
Un parfum de coup de poker
mardi 19 mars 2019

Coup de poker ou gage à l'intraitable base de son parti et à une partie de partenaires extérieurs ? Sans doute les deux à la fois. En suspendant (...)
lire la suite
Une chienlit prévisible
lundi 18 mars 2019

Ca sentait une forte odeur de corruption à mille lieues. On s'est bouché volontairement le nez. Les prémices d'une contestation à vaste échelle (...)
lire la suite
Comme un certain général-major en… 2001
vendredi 15 mars 2019

Et si l'histoire ne faisait que rappeler aux uns et aux autres ce qu'elle est vraiment ? A savoir, comme le philosophe athénien Thucydide le (...)
lire la suite
Bon départ !
jeudi 14 mars 2019

Il l'a annoncé urbi et orbi le 2 mars courant. Il a tenu sa parole! C'est l'essentiel. Le début de polémique sur l'échéance de 10 jours devient, du (...)
lire la suite
Pour des relations normales avec le Rwanda
mercredi 13 mars 2019

" La politique d'un Etat est dans sa géographie " disait Napoléon. Impossible donc de faire comme si le Rwanda n'existait pas. Ignorer ce pays, ce (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting