Dernière minute :

Ministre-député ?
jeudi 7 mars 2019

Fallait-il vraiment l'avis du conseil d'Etat pour voir nos ministres quitter les bureaux douillets de la Gombe pour les travées de l'Hémicycle ? Poser la question, c'est y répondre. Tant il n'y avait pas matière à débat. La Constitution en vigueur étant claire comme l'eau de roche à ce sujet. Pas besoin d'être exégète en droit constitutionnel pour comprendre que le cumul de la fonction ministérielle avec le mandat de député national et/ou provincial est interdit. Pas besoin non plus d'être particulièrement initié aux arcanes politiques et administratives pour appréhender le pourquoi de cette interdiction. Par nature, s'ils sont consubstantiels à la démocratie représentative, les pouvoirs législatif et exécutif ne sont pas solubles l'un dans l'autre. Et ce, quel que soit le régime politique. Le premier ayant vocation à contrôler le second. Ce dernier ayant pour le rôle de gérer stricto sensu la respublica. De ce point de vue, vieux de plus de deux siècles, L'Esprit des lois de Montesquieu n'a pas pris la moindre ride. En vertu du sacro-saint principe de séparation des pouvoirs, qui pouvait imaginer qu'il se trouverait, même sous les tropiques rd congolaises, des acteurs politiques prompts à prendre des libertés avec cette loi d'airain ? Mieux ce principe de bon sens. Comment siéger à la fois -même pour quelques semaines- dans deux institutions aux logiques antinomiques ? Comment être à la fois contrôleur et contrôlé ? Juge et partie ? Frais émoulus des législatives, des ministres voulaient porter en même temps le costume de membre du Gouvernement et de député. Et ce, sous des prétextes qui sentent du nombrilisme, du profito-situationnisme à mille lieues! Au bon vieux temps du mobutisme triomphant, un analyste avait parlé de la politique du tube digestif. Trois décennies plus tard, ce constat semble toujours d'actualité. José NAWEJ
Coucou revoici nos amis occidentaux !
jeudi 16 mai 2019

L'heure est au rabibochage entre la RDC et ses partenaires dits " traditionnels ". Alléluia ! Qui s'en plaindrait, qui trouverait matière à s'en (...)
lire la suite
Seuls Fatshi et JKK ...
mercredi 15 mai 2019

Quoi dire d'autre? Qui croire encore? Tout a été prédit, dit et «sur dit» sur la Primature. Le stock d'annonces est épuisé. Les réserves de (...)
lire la suite
La pilule " Le peuple d’abord " aux Gouv
mardi 14 mai 2019

Au seuil de leur mandat, les Gouverneurs de provinces savent à quoi s'en tenir. Sous Félix-Antoine Tshisekedi, ce sera " Le peuple d'abord " ou la (...)
lire la suite
" Le panier à Judas "
vendredi 10 mai 2019

Combien et qui sont-ils les "Judas" que Kalev Mutondo a dénoncés dans son communiqué de presse aux allures d'un coming out politique ? Mystère. (...)
lire la suite
Trop d’attente tue l’attente
jeudi 9 mai 2019

Toujours pas de Premier ministre deux semaines après le désormais célèbre "dans les prochains jours". Le comble c'est que personne-à part les deux (...)
lire la suite
Revisiter les "crimes", une vraie boîte de Pandore
mercredi 8 mai 2019

Des voix s'élèvent au sein de l'opposition et apparentés Réécrire l'histoire des "crimes" commis ces vingt dernières années en terre rd congolaise. En (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

A l’épreuve des "effets secondaires" de la présidentialisation

A-t-il fini d'enfiler le costume de Président de la république ? De 80 millions estimatifs que sont les Congolais, seul un d'entre eux justifie de l'expérience de la fonction pour donner une réponse (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting