FINIE LA RECREATION
Fatshi frappe !
jeudi 14 mars 2019

C'est presque fini pour le ministre des Affaires foncières, Lumeya Dhu Maleghi. Désormais, il ne pourra plus poser aucun acte officiel comme membre du Gouvernement sortant. Car, suspendu de ses fonctions par une Ordonnance du Président Félix Tshisekedi, que son directeur de cabinet Vital Kamerhe a lue tard dans la soirée d'hier mercredi 13 mars à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC).

"Le Président de la République m'a chargé d'instruire au Premier ministre de procéder à la suspension de l'intéressé et de requérir le Procureur général près la Cour de cassation pour l'ouverture d'une procédure judiciaire à charge de ce ministre", a indiqué Vital Kamerhe qui ajoute que "c'est le début de la lutte contre l'impunité (...) tous les commis de l'État doivent savoir que c'est effectivement la fin de la récréation".

Selon Vital Kamerhe, le ministre suspendu est accusé d'avoir pris une série d'arrêtés en violation de la loi, procédé à des lotissements à des endroits interdits et l'expropriation des citoyens. En dépit des injonctions de la hiérarchie, demandant à Lumeya Dhu Maleghi de rapporter ses arrêtés pris en violation de la loi, ce dernier est resté sur décision. Ce qui, aux yeux du Chef de l'Etat, est synonyme d'insubordination. C'est donc ce refus d'obtempérer aux ordres du Chef, qui a motivé l'ouverture de l'action disciplinaire, traduite par la suspension de ses fonctions. Ainsi, le Chef de l'Etat a instruit le Premier ministre Bruno Tshibala de suspendre le ministre des Affaires foncières et de le mettre à la disposition de la Justice.

Par ailleurs, d'autres ordonnances ont été prises contre le Directeur général de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP, Ex-ONATRA), Daniel Mukoko Samba ainsi que son adjoint. Tous deux sont également suspendus de leurs fonctions respectives pour cause de "mégestion". Selon le Chef de cabinet du Président de la République qui a annoncé cette mesure conservatoire, il est prévu une mission d'audit à la Société commerciale des transports et ports (SCPT), après de graves accusations de mauvaise gouvernance des agents de cette entreprise du portefeuille, portées contre les deux responsables suspendus.

Dans son intervention, Kamerhe a annoncé la suspension du Directeur général de l'Autorité de Régulation des Postes et Télécoms (ARPTC) Oscar Manikunda. Comme le ministre des Affaires foncières et les deux hauts cadres de l'ex-Onatra, le numéro 1 de cette structure relevant de l'institution Président de la République, est momentanément relevé de ses fonctions pour "mégestion" et insubordination à sa hiérarchie.

UN MOIS D'INVESTIGATIONS

Aucune de toutes les décisions évoquées ci-dessus ne relève de l'arbitraire. Bien au contraire. Selon Vital Kamerhe, ces mesures sont la conséquence d'un mois de travail. Bien évident qu'en vertu du principe de présomption d'innocence, les intéressés ont le droit de présenter leurs moyens de défense.

Vu des analystes, ces séries de suspension augure effectivement la fin de l'impunité en RD Congo, à laquelle le nouveau Chef de l'Etat Félix Tshisekedi accorde un grand prix. Il l'avait déclaré dans tous ses messages à ses électeurs potentiels lors de la campagne électorale en novembre 2018. Il y est encore revenu dans son discours d'investiture le 24 janvier dernier. Depuis, chaque fois qu'il a l'occasion de s'exprimer dans les médias, Félix Tshisekedi qui place son mandat sous le signe d'un Etat véritablement respectueux des Droits de l'homme, n'a de cesse de déclarer qu'il fera de la lutte contre l'impunité en RD Congo, son cheval de bataille.

A tout prendre, le ministre et les trois mandataires publics suspendus ne sont que les premiers d'une série. A qui donc le prochain tour ? En attendant l'avènement du nouvel Exécutif et, éventuellement les nouvelles mises en place dans les entreprises de l'Etat, ministres et mandataires"sortants" n'ont qu'à bien se tenir. Grevisse KABREL

L’Agence Nationale de Renseignement a un nouveau patron
mercredi 20 mars 2019

Fils maison et jusqu’hier numéro 2, Inzun Kakiak Justin enfile enfin le costume du patron des Services. Il succède à Kalev Mutond. Le nouvel homme (...)
lire la suite
Fatshi suspend, le Pprd rejette !
mardi 19 mars 2019

Par ailleurs, le successeur de Joseph Kabila, a instruit le procureur général près la Cour de cassation de diligenter des enquêtes contre les (...)
lire la suite
Confusion autour des sénatoriales : Félix Tshisekedi s’implique
lundi 18 mars 2019

Le Directeur de cabinet du chef de l'Etat rapporte qu'à la suite de cette rencontre avec de hauts responsables d'autres Institutions du pays, (...)
lire la suite
Rémy Musungayi en appelle à un Sénat de qualité
vendredi 15 mars 2019

Candidat pour la ville de Kinshasa, Remy Musungayi Bampale en appelle à un Sénat de qualité malgré les allégations de corruption qui entourent les (...)
lire la suite
Sénatoriales : Des soupçons de corruption jusqu’au dernier jour
vendredi 15 mars 2019

Les élus provinciaux élisent ce vendredi 15 mars, les 100 sénateurs.Ces scrutins vont se dérouler dans 24 des 26 provinces de la RDC et permettront (...)
lire la suite
Fatshi frappe !
jeudi 14 mars 2019

C'est presque fini pour le ministre des Affaires foncières, Lumeya Dhu Maleghi. Désormais, il ne pourra plus poser aucun acte officiel comme membre (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting