AU LENDEMAIN DE SON ELECTION A LA TETE DU BUREAU DEFINITIF DE L’ORGANE DELIBERANT DE LA CAPITALE
Godé Mpoyi menace les détourneurs des biens de l’Assemblée provinciale de Kinshasa
jeudi 14 mars 2019

"Toute personne qui détient un bien appartenant à l'Assemblée provinciale de Kinshasa, a 48 heures pour le remettre". Le nouveau président de l'organe délibérant de la capitale n'est pas allé par quatre chemins pour brandir des menaces aux détourneurs, un jour après la remise et reprise avec le président du bureau provisoire sortant, Sapu Kalimasi.

"Dépasser ce délai, nous serons obligés de recourir à tous les moyens légaux dont dispose l'Assemblée provinciale de Kinshasa pour rentrer dans nos droits", martèle Godé Mpoy sans toutefois préciser la nature du bien dont il s'agit.

Mais, toujours est-il que dans les couloirs de cette institution, des langues ne cessent de se délier pour dénoncer la disparition de plusieurs véhicules appartenant à l'Assemblée provinciale de Kinshasa. "Nous avons du mal à nous déplacer parce qu'il n'y a aucun véhicule officiel dans le parking", dénonce un fonctionnaire de cet établissement, affirmant que "ces engins ont été emportés par les membres de l'APK sortante".

PREUVES DE CORRUPTION

Au cours de ce premier face-à-face avec la presse, le président du bureau de l'Assemblée provinciale de Kinshasa a réjeté en bloc les accusations selon lesquelles les députés exigeraient aux candidats sénateurs et gouverneurs des pourboires pour les élire. Godé Mpoyi met, dès lors, au défi ceux qui accusent les élus du peuple d'entretenir la corruption. L'Assemblée provinciale de Kinshasa attend que les dénonciateurs apportent des preuves de leurs accusations, a-t-il soutenu.

"Je m'inscris en faux contre les rumeurs selon lesquelles les députés provinciaux sont en train de monnayer les voix pour l'élection des sénateurs et gouverneur de la ville ", insiste Godé Mpoyi.

La main sur le cœur, le nouveau patron de l'Assemblée provinciale de Kinshasa promet de donner aux Kinois les meilleurs sénateurs et un bon gouverneur.

Toutefois, précise-t-il, " il n'appartient pas à nous de présenter les candidats à ces joutes électorales. Nous allons nous contenter des candidats que présentera la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ".

" Messieurs de la presse, je vous demande de ne plus croire à ces ragots, à ces affabulations sur la prétendue corruption au niveau de notre hémicycle. Nous attendons avec impatience les preuves de ceux qui ont dénoncé cela", a-t-il déclaré, " les gens nous jugeront à l'œuvre ".

TRANSFORMER KINSHASA

Sur un autre registre, le président élu de l'Assemblée provinciale de Kinshasa promet de transformer la ville et s'engage à oeuvrer pour son développement. "Nous allons nous attaquer aux questions de développement de cette ville. Contrairement à ce que les gens disent, le député n'est pas là que pour légiférer. Mais les gens doivent savoir que le député a le pouvoir législatif certes, mais il a aussi le pouvoir budgétaire et le pouvoir de contrôle. Nous allons nous battre pour que le budget d'investissement de la ville de Kinshasa puisse arriver ici. Nous allons rationaliser la collecte des ressources propres à cette ville. Ce sera notre priorité", a promis Godé Mpoyi.

Membre du Front commun pour le Congo (FCC), le pasteur Godé Mpoyi a été élu le 11 mars après avoir recueilli plus de 30 voix contre 18 seulement pour son concurrent direct, Joseph Malungeni Makengo, cadre du Mouvement de libération du Congo (MLC).

Il s'exprimait ainsi juste après son élection comme président du bureau définitif de l'Assemblée provinciale de Kinshasa.

Rachidi MABANDU
Après le PPRD, le MLC contre la décision de Fatshi
mercredi 20 mars 2019

C'est une montagne de réactions, que le Président Félix Tshisekedi a sur son dos, après la suspension de l'installation de nouveaux sénateurs et le (...)
lire la suite
Eugène Diomi Ndongala et consorts : libération d’ici à 48 heures
mercredi 20 mars 2019

Selon Thambwe Mwamba, il s'agit d'une libération assortie de restrictions. Bref, une liberté conditionnelle. Au nombre de ces limitations, il est (...)
lire la suite
Le Président de la République, Félix Tshisekedi appelle l’armée à la discipline
mercredi 20 mars 2019

En sa qualité de commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) se confiant à la presse à l'issue de cette (...)
lire la suite
UDPS : éviter un big-bang inutile !
mercredi 20 mars 2019

Tous sont convaincus que la réunion interinstitutionnelle n’est qu’une structure informelle dont les décisions ne sont pas exécutoires. Or, c'est au (...)
lire la suite
Entretien en tête-à-tête entre Félix Tshisekedi et Faustin-Archange Touadera
mercredi 20 mars 2019

Les Présidents Félix Antoine Tshilombo et Faustin-Archange Touadera se sont entretenus en tête-à-tête lundi, à la Cité de l'Union africaine. Se (...)
lire la suite
Gérard Mulumba, Peter Kazadi et Osée Badibanga plaident non coupables
mercredi 20 mars 2019

Quel est ce député provincial de l'UDPS qui n’a pas respecté la consigne du parti lors des Sénatoriales du 15 mars dernier ? Cette question taraude (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting