Dernière minute :
SE FELICITANT DE CE GAGE DE DECRISPATION
Delly Sessanga et Sindika Dokolo saluent la libération des prisonniers politiques
vendredi 15 mars 2019

Le président Félix-Antoine Tshisekedi a finalement honoré sa promesse faite le 2 mars dernier en rapport avec les mesures de grâce présidentielle, en accordant la liberté à 700 personnes. Cet acte est salué par la population et la classe politique.

Tout en encourageant ce geste de Félix-Antoine Tshisekedi, le Secrétaire général de la plateforme Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi, Delly Sessanga indique qu'il s'agit "d'un gage supplémentaire sur la voie de la décrispation totale de l'espace politique congolais".

Il invite le chef de l'Etat à poursuivre sur cette lancée, en posant davantage d'actions qui permettront d'en arriver à la décrispation totale de la sphère politique congolaise et à l'instauration d'un véritable État de droit en RDC.

"Les mesures de grâce présidentielle au profit de Franck Diongo, Firmin Yangambi et Diomi Ndongala sont un gage supplémentaire sur la voie de la décrispation totale. Je félicite le Président Félix Tshisekedi pour le courage et l'invite à persévérer sur cette voie. Le dur reste à venir", a indiqué Delly Sessanga sur Twitter.

Pour sa part, Sindika Dokolo qualifie la libération de Franck Diongo et de Firmin Yangambi "d'une très bonne nouvelle pour la démocratie congolaise" et appelle les Congolais, qui aspirent au changement, à soutenir à 100% les bonnes actions de Félix-Antoine Tshisekedi.

Le president du mouvement "Les Congolais debout" rend hommage à Félix-Antoine Tshisekedi et pense que cette libération est la preuve que la démocratie congolaise se réveille lentement, mais sûrement de son sommeil.

"La libération de F. Diongo et F. Yangambi est une très bonne nouvelle pour la démocratie. Tout le mérite revient au Président Félix Tshisekedi. Les Congolais veulent le changement et l'appuieront à 100% dans ses efforts pour tourner la page de la Kabilie", a indiqué Sindika Dokolo sur Twitter.

Donnant lecture des mesures de grâce prises par le chef de l'Etat, le mercredi 13 mars sur les antennes de la télévision nationale, le Directeur de cabinet du Chef de l'État, Vital Kamerhe, a précisé que les cas emblématiques comme Franck Diongo et Firmin Yangambi recouvrent directement leur liberté.

Quant à Diomi Ndongala, il devra patienter un peu, le temps que le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, retourne à Kinshasa pour signer l'arrêté lui accordant une liberté conditionnelle.

Ces mesures de grâce interviennent un jour après l'expiration de l'échéance de 10 jours annoncée par Félix Tshisekedi lors de la présentation du programme d'urgence de ses 100 premiers jours à la présidence. Une expiration qui alimentait déjà la polémique.

Orly-Darel NGIAMBUKULU
Les élus AFDC-A ont sept jours pour clarifier leur position
mardi 16 juillet 2019

* Fort de ses troupes, le Sénateur du Sud-Kivu entend constituer une troisième force au sein de la Majorité. Le Front Commun pour le Congo (FCC) (...)
lire la suite
Exclusion de l’AFDC-A de Bahati du FCC : vers la reconfiguration de la majorité parlementaire !
mardi 16 juillet 2019

Après sa suspension à durée indéterminé synonyme d'exclusion du FCC du Raïs Joseph Kabila, l'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo acquiert son (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes katangais relâché depuis hier
mardi 16 juillet 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz a été relâché hier lundi 15 juillet après son interpellation à Lubumbashi et son (...)
lire la suite
Sankuru : l’élection du gouverneur confirmée pour le 20 juillet
mardi 16 juillet 2019

L'élection du gouverneur du Sankuru aura bel et bien lieu le samedi 20 juillet, suivant le calendrier modifié de la Commission électorale nationale (...)
lire la suite
Le parquet militaire présente un nouveau suspect au Tribunal
mardi 16 juillet 2019

Le procès du meurtre des experts de l'Onu se poursuit. Le ministère public a présenté à cet effet un nouveau suspect Marcel Tshiebwe, au cours de (...)
lire la suite
Le président F.Tshisekedi et le péril militaire à l’Est : l’impératif d’une contreinsurgence mixte
mardi 16 juillet 2019

Le Président F.Tshisekedi a récemment réalisé une tournée de réconfort en Ituri, qui a été appréciée. Mais, son départ a été immédiatement suivi d'un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting