Félix Tshisekedi s’offre ses premiers "kuluna" en cravate !
vendredi 15 mars 2019

Un ministre et trois mandataires publics ont été suspendus sur ordre du chef de l'Etat pour mauvaise gestion et insubordination. Décision approuvée par l'opinion. Est-ce la fin d el'impunité? Là est toute la question.

Il est reproché à Dhu Maleghi avec des Arrêtés instituant des lotissements illégaux çà et là et Manikunda, le DG de l'ARTC, considéré comme un service d'assiettes car elle perçoit les taxes liées aux télécommunications en millions de dollars. Il ne répondait de personne que de la Présidence de la République qui était sa tutelle.

On peut rappeler à juste titre des lettres du Premier ministre Augustin Matata Mponyo le mettant plusieurs fois en demeure. Oscar Manikunda est resté intraitable, ignorant superbement ces ukases de la Primature sur des conflits de compétence avec le ministre des Postes-NTIC à l'époque exercé par Kin Kiey Mulumba.

La chute du DG d'ARPTC à considérer comme un exploit pour le nouveau Président de la République Félix Tshisekedi. Mais pour les condamner, il faut passer par la case "Justice" et donc le Pouvoir judiciaire avec toutes ses pesanteurs actuelles. De tous ceux qu'on qualifie de "Kukuna" en cravate, c'est-dire les détourneurs des deniers publics, les corrupteurs et les corrompus tout comme les pilleurs des ressources de l'Etat, nul n'a jamais atteint la case prison.

Ce qui laisse penser qu'il y a un problème au niveau des Cours et Tribunaux appelés à dire le droit sur ces divers cas de megestion patente des affaires publiques. Il serait donc très osé de parler de la fin de l'impunité avec les trois Ordonnances de suspension et la mise à la disposition de la Justice du ministre des Affaires foncières Lumeya Dhu Maleghi à la Cour de Cassation ou toute autre juridiction.

Combien de dossiers judiciaires de la même nature genre ont déjà été conduits à bon escient ? Ce qui ramène à une reforme en profondeur de toute l'armature judiciaire. Un travail de longue haleine. La lutte contre l'impunité n'est pas du tout consacré par des Ordonnances présidentielles démettant tel ou tel autre responsable de l'Etat. Mais, c'est la suite devant les Cours et Tribunaux. C'est là que les Romains se sont toujours empoignés et c'est là le hic.

On a vu très souvent des personnes mises gravement en cause pour leur gestion calamiteuse des ressources de l'Etat et mis en procédure de justice, continuer à mener le même train de vie paradisiaque, comme si de rien n'était. Au fait, ils abusent des principes du droit et de la longue procédure. Jusqu'à un jugement définitif coulé sous la forme de la chose jugée, ils bénéficient de la présomption d'innocence.

En plus, outre le jugement en appel contre celui du premier degré, ils ont la possibilité d'aller en cassation à la Cour de cassation. Ici, rien que la procédure de saisine prend trois mois. KANDOLO M.

L’ISMI organise un séminaire consacré à la gestion de l’érosion du littoral
jeudi 21 mars 2019

L'institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) poursuit sans désemparer le programme de formation établi pour l'année 2019. Pour son 2ème (...)
lire la suite
Le président Xi Jinping publie une tribune dans un journal italien
jeudi 21 mars 2019

BEIJING, 20 mars (Xinhua) -- Une tribune du président chinois Xi Jinping, intitulée "L'Orient rencontre l'Occident : un nouveau chapitre de (...)
lire la suite
La Chine lance cette année une sonde pour ramener les échantillons du sol lunaire
jeudi 21 mars 2019

L'après-midi du 3 mars, à l'occasion de la deuxième session du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois a eu lieu (...)
lire la suite
Sahara : Bourita ne veut plus de "débats stériles et inutiles"
mercredi 20 mars 2019

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a appelé, mardi à Rabat, à "dépolluer l'Union africaine des (...)
lire la suite
La Chine espère que l’Algérie fera avancer son calendrier politique sans heurt
mercredi 20 mars 2019

BEIJING, 19 mars (Xinhua) -- La Chine a annoncé mardi qu'elle espérait voir l'Algérie faire avancer sans heurt son calendrier politique. Le (...)
lire la suite
"Nous avons une sensation de gain de plus en plus forte", disent les Chinois
mercredi 20 mars 2019

Le " Bulletin statistique sur le développement économique et social national 2018 " publié par le Bureau national des statistiques de Chine a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting