Dernière minute :
CROISADE POUR LA VERITE DES URNES
Martin Fayulu a organisé une marche pacifique à Paris le samedi dernier
lundi 18 mars 2019

Le leader de la coalition LAMUKA, Martin Fayulu Madidi, s'est offert un bain de foule le samedi 16 mars dernier à Paris, à l'occasion d'une marche pacifique qu'il a organisée en plein cœur de la "ville lumière" pour revendiquer la vérité des urnes.

Le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 poursuit, sans désemparer, sa tournée euro-américaine. Des centaines de Congolais vivant en France ont répondu à son appel, tenant ainsi à revendiquer la vérité des urnes.

Drapeaux de la RDC en mains, tee-shirt à l'effigie de Martin Fayulu sur le torse, ces Congolais de la diaspora ont massivement pris d'assaut la Place de la République à Paris, scandant des chansons hostiles à l'ancien régime.

D'après ces manifestants, il est inadmissible de mettre de côté celui qui a gagné les élections au profit d'une personnalité qui n'incarne pas les aspirations du peuple. Ils ont ainsi appelé le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Naanga, à dire au monde entier que c'est Martin Fayulu qui est le véritable vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier.

RETABLIR "LA VERITE DES URNES"

"Nous voulons un véritable changement dans notre pays. Et ce changement ne viendra qu'avec Martin Fayulu, qui a réellement gagné les élections. Nous voulons le rétablissement de la vérité des urnes", a déclaré un manifestant interrogé par TV5 Monde.

"Ce qui se passe dans notre pays est vraiment décevant. On écarte celui qui a gagné les élections pour le remplacer par un perdant. Nous disons non à cet état de chose. C'est ainsi que nous participons massivement à cette marche pacifique. Martin Fayulu est le seul et l'unique président de la RDC", a déclaré un autre manifestant.

REORGANISER LES ELECTIONS DANS UN COURT DELAI

Dans son discours, Martin Fayulu Madidi a revendiqué sa victoire électorale. A défaut pour la CENI de dire qui a réellement gagné la présidentielle du 30 décembre dernier, le leader de Lamuka a appelé à la réorganisation des élections dans un court délai. Martin Fayulu Madidi a été accompagné à cette manifestation par Adolphe Muzito, l'un des leaders de la coalition LAMUKA et ancien Premier ministre de la République Démocratique du Congo.

Après avoir parcouru le pays pour appeler la population congolaise de manière générale à la "résistance pacifique", Martin Fayulu a décidé d'amorcer une tournée internationale pour revendiquer le rétablissement de la "vérité des urnes."

LES LEADERS DE LAMUKA EN REUNION DU 20 AU 22 MARS

Il enchaîne, dès lors, des contacts avec des diplomates et des personnalités de la scène politique internationale. Quelques jours avant cette marche pacifique, M. Fayulu était invité à parler de la politique congolaise devant les étudiants de l'Université libre de Bruxelles (ULB).

Pour rappel, les principaux leaders de LAMUKA se réuniront du 20 au 22 mars prochain à Bruxelles pour lever de nouvelles options quant à l'avenir de cette plateforme qui, au départ, est électorale. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Les élus AFDC-A ont sept jours pour clarifier leur position
mardi 16 juillet 2019

* Fort de ses troupes, le Sénateur du Sud-Kivu entend constituer une troisième force au sein de la Majorité. Le Front Commun pour le Congo (FCC) (...)
lire la suite
Exclusion de l’AFDC-A de Bahati du FCC : vers la reconfiguration de la majorité parlementaire !
mardi 16 juillet 2019

Après sa suspension à durée indéterminé synonyme d'exclusion du FCC du Raïs Joseph Kabila, l'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo acquiert son (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes katangais relâché depuis hier
mardi 16 juillet 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz a été relâché hier lundi 15 juillet après son interpellation à Lubumbashi et son (...)
lire la suite
Sankuru : l’élection du gouverneur confirmée pour le 20 juillet
mardi 16 juillet 2019

L'élection du gouverneur du Sankuru aura bel et bien lieu le samedi 20 juillet, suivant le calendrier modifié de la Commission électorale nationale (...)
lire la suite
Le parquet militaire présente un nouveau suspect au Tribunal
mardi 16 juillet 2019

Le procès du meurtre des experts de l'Onu se poursuit. Le ministère public a présenté à cet effet un nouveau suspect Marcel Tshiebwe, au cours de (...)
lire la suite
Le président F.Tshisekedi et le péril militaire à l’Est : l’impératif d’une contreinsurgence mixte
mardi 16 juillet 2019

Le Président F.Tshisekedi a récemment réalisé une tournée de réconfort en Ituri, qui a été appréciée. Mais, son départ a été immédiatement suivi d'un (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting