Dernière minute :

So what ?
jeudi 21 mars 2019

Un brin d'anglais pour poser la question qui taraude les Congolais : so what ? Après le gel de l'installation des sénateurs et le report sine die de l'élection des gouverneurs de provinces, à quelle sauce seront mangés les Congolais ?

Les investigations sur les présomptions de corruption ont certes débuté. Personne de sensé ne saurait s'en formaliser, encore moins en "rougir". La lutte contre la corruption faisant consensus. Du moins dans toutes les professions de foi, déclinées par toutes les chapelles politiques. Et même au-delà du sanctuaire politique.

Question tout de même, si ces enquêtes sont suspensives du processus électoral, combien de temps prendront-elles ? Le temps judiciaire étant par nature plus long que le tempo politique. Surtout si l'abc de l'instruction et éventuellement du procès équitable est observé.

Pas exclu que l'on soit parti pour plusieurs mois, un an voire davantage. Les habitués des prétoires en savent quelque chose.

Alors, dans l'hypothèse plus que vraisemblable de "l'enlisement" judiciaire, que faire ? Passer par pertes et profits le processus électoral dans son volet sénatorial et tuer dans l'œuf l'élection des gouverneurs de provinces ?

Quid du coût politique d'une pareille option ? Par rapport à la mise sur pied des institutions post-élections et surtout le sort de la "coalition CACH-FCC" ? Comment disqualifier une partie d'un processus en forme de package ?

Autrement dit, en vertu de quelle morale, l'opération "mains ropres" s'arrêterait à la seule élection des sénateurs ? La fraude corrompant tout, ne serait-il pas cohérent et même conséquent de revisiter tout l'édifice construit à partir du matériau électoral du 30 décembre ?

Pas besoin d'être prestidigitateur pour redouter l'effet boomerang. Cette perspective-là ressemble à ce cas de figure où le médicament censé guérir le mal est plus dangereux que le mal lui-même. Que faire ? José NAWEJ
Compassion à géométrie variable
vendredi 19 avril 2019

Vu de RDC, comment ne pas mettre en parallèle le drame survenu à Paris et la tragédie sur le lac Kivu. Sans investir dans la hiérarchie (...)
lire la suite
Et le pays, l’Etat et le peuple dans tout ça ?
jeudi 18 avril 2019

C'est un secret de Polichinelle. Le FCC et le CACH jouent au "je t'aime, non plus". Ces bisbilles de ménage retardent -c'est un euphémisme- (...)
lire la suite
Avec ou sans Gouvernement
mercredi 17 avril 2019

Près de trois mois après son investiture, Félix-Antoine Tshisekedi n'a rien de deux personnages de Samuel Beckett dans " En attendant Godot ". Pour (...)
lire la suite
Un sermon coupe-gorge
mardi 16 avril 2019

Alors, quid de la classe politique rd congolaise ? Sentence de l'Archevêque de Kinshasa : un produit au mieux périmé et au pire indigeste. Dans les (...)
lire la suite
Une leçon d’exemplarité depuis les airs
lundi 15 avril 2019

Mille et une manières de lire la présence de FATSHI dans un avion de ligne pour sa toute première virée dans le Congo profond en tant que chef de (...)
lire la suite
Une énième " victime " de l’usure du pouvoir
vendredi 12 avril 2019

Le cas " El-Béchir " a un tout de même mérite. Celui de constituer une énième alerte sans frais à ses désormais ex-homologues chefs d'Etat friands de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting