Dernière minute :
ELECTION DES GOUVERNEURS ET VICE-GOUVERNEURS
Encore une victoire écrasante signée FCC
jeudi 11 avril 2019

Encore une victoire écrasante à l’actif du Front commun pour le Congo (FCC). Cette méga plateforme chère à Joseph Kabila vient encore de se tailler la part du lion à l’élection des Gouverneurs et Vice-gouverneurs, remportant 16 tickets sur les 18 validés lors de la publication des résultats provisoires d'hier mercredi 10 avril. L'allié du FCC, le Cap pour le Changement (CACH), n’a réussi jusque-là qu’à remporter une seule province sur les 22 qui étaient en compétition hier.

L’élection des Gouverneurs et Vice-gouverneurs de provinces a vécu hier mercredi 10 avril, dans les 22 provinces sur les 26 que compte la RDC. Le Front commun pour le Congo (FCC) a, à l’issue de ce scrutin, rafflé la majorité des administrations de provinces.

La Coalition Cap pour le changement (CACH), que dirige le président Félix-Antoine Tshisekedi, n’a réussi à remporter qu’une seule province: le Kasaï-Oriental. Pas étonnant lorsque l’on sait que c’est le fief naturel de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti au pouvoir.

La Coalition LAMUKA, qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle, n'aura aussi gagné qu'une seule province: la Mongala, dans l'ex-Equateur.

QUATRE GOUVERNEURS RECONDUITS

Parmi les Gouverneurs candidats à leur propre succession, quatre seuls ont pu regagner la confiance des députés provinciaux. Il s'agit nommément de Muyej Mangez Mans du Lualaba, d'Atou Matubwana du Kongo Central, de Pancras Boongo de la Tshuapa et de Bobo Boloko Bolumbu de l'Equateur.

Les femmes? Elles sont quasiment inexistantes au sommet du Gouvernorat. Parmi celles qui ont postulé, aucune n'a réussi à se hisser sur le piédestal. Eve Bazaïba, la Secrétaire générale du MLC, est tombée, arme à la main, sur le champ de bataille à Tshopo.

Le suspense dès lors, demeure dans six provinces qui n'ont pas encore de gouverneurs élus. Le scrutin a été notamment suspendu par le Conseil d'Etat dans deux provinces (Sankuru et Sud-Ubangi), où la validité des candidatures pose encore problème.

Par ailleurs, quatre autres provinces attendent le deuxième tour du vote. C'est le cas du Haut Lomami, du Kasaï Central, du Nord-Ubangi et de la Tshopo.

En outre, deux autres provinces attendent l'organisation de l'élection des Gouverneurs, renvoyée au mois de mai prochain. Il s'agit du Nord-Kivu et de Maï Ndombe.

LES RESULTATS PARTIELS DU SCRUTIN

Voici, par ailleurs, les résultats partiels de ce scrutin, tels que publiés hier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI):

-Kinshasa : Gentiny Ngobila Mbaka, ancien gouverneur du Maï-Ndombe, lors des tueries de décembre 2018 à Yumbi, est élu gouverneur avec 29 voix sur 48. Il va diriger la capitale congolaise avec le député national Néron Mbungu comme Vice-Gouverneur.

-Tanganyika : Zoé Kabila est élu gouverneur avec 16 voix sur les 25 votants.

-Maniema : Augustin Musafiri et Ahmed Luhata sont, pour leur part, élus respectivement gouverneur et vice-gouverneur.

-Kwilu : le candidat FCC Willy Itshundala (PPRD) l’emporte avec 29 voix sur 48.

-Kongo central : Atou Matubwana, le gouverneur intérimaire sortant, gagne ces élections avec 26 voix sur 41 députés votants.

-Tshuapa : le gouverneur sortant, Pancras Boongo du PPRD est réelu.

-Sud-Kivu : Théo Ngwabidje de l’AFDC est élu gouverneur et remplace Claude Nyamugabo.

-Haut-Uele : Christophe Nangaa passe gouverneur.

-Bas-Uele : Valentin Senga est propulsé gouverneur et succède à Lola Kisanga.

-Tshopo : Walle Lufungula et Constant Lomata seront départagés au second tour dans 48 heures

-Kasaï-Central : Martin Kabuya 15 voix (AFDC et alliés) et Valentin Ngandu 9 voix (PPRD) passent au deuxième tour, aucun candidat n’ayant obtenu la majorité absolue des suffrages.

-Equateur : Dieudonné Bobo Boloko Bolumbu du PPRD a gagné l’élection avec 15 voix sur 20 votants.

- Mongala : Crispin Ngbundu Malengo du G7, qui s’est présenté en indépendant, est élu Gouverneur.

-Nord-Ubangi : le deuxième tour de l’élection opposera Izato Koloke du PPRD (8 voix sur 18) à Bienvenu Seti (4 voix sur 18).

-Sud-Ubangi: l'élection est reportée à la suite d’un désaccord entre la CENI et le Conseil d’Etat, qui a validé la candidature du gouverneur sortant, Taila Nage. Orly-Darel NGIAMBUKULU & Yves KALIKAT
Fatshi décrète ce vendredi "journée de deuil national"
vendredi 19 avril 2019

A la rescousse des populations éplorées de Kalehe, au Sud-Kivu, le Président de la république a pris un certain nombre de mesures pour, non seulement (...)
lire la suite
Assemblée nationale : pas d’Opposition au Bureau définitif !
jeudi 18 avril 2019

Pour un "Fake-news", l'annonce de l'élection des membres du Bureau définitif de l'Assemblée nationale hier mercredi 17 avril, en aura été un. L'info (...)
lire la suite
Assemblée nationale : élection du bureau définitif ce mercredi !
mercredi 17 avril 2019

C'est finalement ce mercredi 17 avril qu'aura lieu l'élection du Bureau définitif de l'Assemblée nationale. C'est ce qu'indique un communiqué de la (...)
lire la suite
Election au Sankuru : Fatshi " tranche "
mardi 16 avril 2019

Après la tension qui a prévalu à Lusambo, et plus généralement dans le Sankuru tout au long de la séquence élection des gouverneurs de province, les (...)
lire la suite
Le Conseil d’Etat et le Conseil supérieur de la Magistrature divisés !
lundi 15 avril 2019

Après le rendez-vous manqué du samedi 13 avril, faute de quorum, l'élection du Gouverneur et vice-Gouverneur du Sankuru est reprogrammé pour (...)
lire la suite
"La réussite de la coalition FCC-CACH, l’unique antidote à l’impasse"
vendredi 12 avril 2019

Analyste bien connu sur la place de Kinshasa, Jean-Pierre Kambila en apelle au renforcement de l'axe FCC-CACH pour éviter le chaos tant souhaité (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting