Dernière minute :
EN REUNION HIER A GOMA AVEC LES ELUS DU PEUPLE ET LES HAUTS RESPONSABLES DE LA SECURITE
Félix Tshisekedi déterminé à mettre fin à l’insécurité à Beni et à Butembo
mardi 16 avril 2019

Le Président Félix Antoine Tshisekedi a présidé, hier lundi 15 avril, une importante réunion de sécurité dans la ville de Goma où il séjourne depuis le dimanche 14 avril. Destinée à mettre fin à l’insécurité qui ensanglante depuis plusieurs années la partie Est de la RDC, cette réunion rentre dans le cadre de sa promesse faite durant la campagne électorale.

Selon la presse présidentielle, cette réunion, à laquelle ont assisté des hauts responsables de la sécurité au niveau provincial et national ainsi que des élus du peuple, consistait essentiellement à diagnostiquer les problèmes à la base de la recrudescence des tueries dans les territoires de Beni et de Butembo. Pas seulement.

Cette rencontre, présidée par le chef de l’Etat congolais était aussi l’occasion, d’arrêter des stratégies permettant de mettre définitivement fin à l’insécurité qui prévaut depuis plusieurs années dans ces deux territoires de la province du Nord-Kivu.

DES MESURES EFFICACES ARRETEES

Rien n’a toutefois filtré jusque-là quant aux résolutions arrêtées à l’issue de cette rencontre. Secret défense oblige, le président Tshisekedi s’est refusé de donner une interview au sortir de la salle. Même attitude pour les autres participants.

Toutefois, le moins que l’on puisse savoir, c’est que des mesures spécifiques ont été retenues pour restaurer la sécurité dans les territoires de Béni et de Butembo, affirme la presse présidentielle. Elle rassure que ces mesures seront prochainement communiquées au grand public.

Dans l’opinion, cette réunion a été accueillie comme un signal fort. Plusieurs fils et filles du terroir affirment qu’il s’agit d’un signal annonçant la fin d’un long feuilleton, aussi tragique que dramatique, écrit au prix du sang des populations à la fois innocentes et impuissantes.

PAS D'IMMUNITE POUR LES DEPUTES COLLABOS

Parlant au nom des élus provinciaux, l’ancien gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a affirmé avoir reçu les assurances de Felix-Antoine Tshisekedi qui leur a indiqué qu’il ne se sentira réellement président de la RDC que lorsqu’il y aura effectivement la paix à l’Est du pays.

« On a fait un état de lieux de la situation de la province du Nord-Kivu, dominée par deux faits majeurs. Premièrement, l’insécurité généralisée, due essentiellement à la présence des combattants ADF du côté de Beni et des combattants FDLR du côté du sud de la province ainsi que les groupes armés. Le deuxième fait, c’est la maladie à virus Ebola qui sévit à Butembo et Beni », a déclaré Julien Paluku.

«Nous avons reçu un engagement ferme du Président de la république, qui a clairement indiqué qu’il ne se sentira Président de la république que lorsqu’il y aura la paix dans l’est du pays. Il a indiqué à tous les élus qu’il est parfois scandalisé lorsqu’il apprend que certains d’entre nous, s’érigent en obstacle dans la riposte contre la maladie à virus Ebola. Il a aussi indiqué qu’il n’y aura pas d’immunité à l’endroit de tous les élus qui vont collaborer avec les groupes armés. Il dit être résolument engagé à mettre fin à l’impunité », a ajouté l’ancien gouverneur de la province du Nord-Kivu.

Cette réunion sécuritaire s’inscrivait dans le cadre du prolongement de la réunion du Conseil Supérieur de la Défense, tenue quelques jours plus tôt à Lubumbashi.

Lors de sa campagne électorale, Félix Tshisekedi avait fait du retour de la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo une de ses priorités. Un vœu qu’il a réitéré lors de la cérémonie de présentation du programme d’urgence de ses 100 premiers jours à la tête du pays. Orly-Darel NGIAMBUKULU
Jeanine Mabunda exhorte les députés à consacrer un mois de vacances parlementaires dans leurs fiefs
lundi 17 juin 2019

C'est sans surprise qu'une session extraordinaire s'impose à la chambre basse du Parlement. Clôturant la session ordinaire de mars 2019, le 15 juin (...)
lire la suite
Kibambi Shintwa : "Douter de la compétence de Kasongo Mwema est à la fois injuste et méchant"
lundi 17 juin 2019

Mettre en doute la compétence de Kasongo Mwema en matière de communication passe pour un oxymore. Tant ce théoricien et professionnel des médias (...)
lire la suite
Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et la Suisse déplorent les recours aux violences
lundi 17 juin 2019

L’avalanche d’actes de violences, enregistrés au lendemain de l’invalidation d’une trentaine de députés, dont la plupart de l’Opposition, a suscité des (...)
lire la suite
Le député Charles Naweji regrette ses propos et demande pardon à fatshi
lundi 17 juin 2019

Dans une déclaration diffusée sur les réseaux sociaux et certains médias en ligne samedi 15 juin, le député national Charles Naweji, membre du Front (...)
lire la suite
PPRD : Théophile Mbemba victime de la guerre de leadership de l’espace Grand Bandundu
lundi 17 juin 2019

*Alors que tous les chiffres le donnent vainqueur, le leader de Kenge se voit recalé au profit d'un candidat arrivé loin derrière lui. Les arrêts (...)
lire la suite
Le président de l’Union des Jeunes Katangais transféré hier à Kinshasa
lundi 17 juin 2019

Le président de l'Union des Jeunes Katangais (UJK), Paul Mwenz Kabwit, a été transféré à Kinshasa hier dimanche 16 juin après son interpellation samedi (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Au rythme de la Cour

Dans le landerneau politique, on ne parle plus que de ça. Ça fait débat. Plus exactement, ça fait polémique. Certains crient même au scandale. Quatre de partenaires occidentaux s'en mêlent en se (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting