Dernière minute :
NAUFRAGE SUR LE LAC KIVU
Fatshi décrète ce vendredi "journée de deuil national"
vendredi 19 avril 2019

A la rescousse des populations éplorées de Kalehe, au Sud-Kivu, le Président de la république a pris un certain nombre de mesures pour, non seulement manifester sa compassion, mais aussi éviter que le drame survenu sur le Lac Kivu ne se reproduise de nouveau.Hier jeudi 18 avril, Félix Tshisekedi a décrété ce vendredi 19 avril "journée de deuil national". Une journée de tristesse et de solidarité à l'égard des familles éprouvées,qui coïncide avec le vendredi saint.

S'adressant à la population du territoire de Kalehe, le chef de l'Etat s'est dit, de prime abord, conscient des difficultés auxquelles elle est confrontée. Il s'est, dès lors, résolu à diligenter une enquête pour tirer au clair les mobiles de ce drame, en vue d'établir les responsabilités pour que pareil accident ne se reproduise à l'avenir.

"Nous allons ouvrir une enquête et poursuivre sûrement les responsables de cette embarcation qui a donné la mort, parce qu'on ne peut pas embarquer, au nom du gain, des vies humaines comme ça et risquer, comme c'est le cas aujourd'hui. Le propriétaire de cette embarcation devra donc être interpellé et rendre des comptes", a déclaré Félix Tshisekedi.

''AUCUNE EMBARCATION NE PEUT SE MOUVOIR SANS BOUEES DE SAUVETAGE"

Dès lors, tranchant net, Félix Tshisekedi a instruit les autorités qualifiées à ne plus permettre qu'une embarcation ne se déplace sans que ses passagers ne soient munis, chacun, d'un gilet de sauvetage. A cette occasion, le chef de l'Etat a remis,à titre symbolique,1000 gilets de sauvetageau Gouverneur de province.

"Pour le court terme (…) et pour éviter les catastrophes, comme celle que nous venons de connaître, j'ai apporté 1.000 bouées de sauvetage que, désormais, les voyageurs devront porter. Et j'insiste auprès des autorités locales que, désormais, aucune embarcation ne peut partir sans que ses passagers n'aient porté les bouées de sauvetage", a déclaré le président de la République.

BIENTOT LA CONSTRUCTION DE QUATRE PORTS

S'agissant du mauvais état des cours d'eau, le président de la République a indiqué que des travaux seront très vite entrepris, de telle sorte que la navigation lacustre et fluviale devienne opérationnelle et serve aux opérateurs économiques et toute autre personne.

Outre cette décision, le chef de l'Etat a annoncé la construction, dans le long terme, de quatre ports pour permettre aux grands bateaux d'accoster et éviter les embarcations de fortune. Il a, par ailleurs, promis la réhabilitation, à moyen terme, de la route Goma-Kalehe-Bukavu.

"Ainsi, ne pourront accoster ici que de grands bateaux qui sont plus sécurisés… Cela, bien entendu, dans le but recherché de ne plus devoir subir ces pertes, qui ne sont pas du tout dues à la fatalité, mais plutôt à la négligence humaine, voire à la cupidité de certains opérateurs économiques qui fabriquent ces embarcations qui donnent la mort aux citoyens", a souligné Félix Tshisekedi.

Des mesures draconiennes réclamées

Si les observateurs s'accordent à saluer les récentes mesures du chef de l'Etat visant la sécurisation des passagers des embarcations, y compris la journée de deuil national, ils sont toutefois d'avis que ces décisions ne doivent pas rester ponctuelles. Des mesures structurelles doivent être prises pour que pareil drame ne se répète.

Il faudra, dès lors, mettre un terme à l'octroi fantaisiste des documents portant autorisation des embarcations. Occasion également de revigorer les entreprises telles que la Régie des Voies fluviales (RVF) et l'ex-Régies des Voies Maritimes (RVM) qui ne sont restées que l'ombre d'elles-mêmes. Sinon, si rien n'est fait, on ira de deuil national en deuil national.

"Près de 150 vies en effet ont été fauchées dans le naufrage d'une embarcation motorisée le lundi 15 avril dernier sur le lac Kivu. Ce navire de fortune transportait plusieurs commerçants qui effectuent des navettes chaque lundi entre Mbinga-Nord et Kituku, à Goma, en passant par Mukwidja", attestent plusieurs médias en ligne. Des sources concordantes font état de 114 disparus, 13 corps repêchés et 37 rescapés recensés, comme le confirme l'administrateur du territoire, Muamba Cibwabwa. Emma MUNTU et Yves KALIKAT

MESSAGE DE CONDOLEANCES DU GOUVERNEMENT

LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO A APPRIS AVEC CONSTERNATION LE NAUFRAGE SUR LE LAC KIVU, D'UNE BALEINIERE, OCCASIONNANT LA DISPARITION DE PLUS D'UNE CENTAINE DE NOS COMPATRIOTES.

LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE, S'ASSOCIE À LA DOULEUR DES FAMILLES EPLOREES ET LEUR PRESENTENT SES CONDOLEANCES LES PLUS ATTRISTEES.

ET, FACE À CETTE URGENCE HUMANITAIRE, LE GOUVERNEMENT APPORTERA AUX FAMILLES DES VICTIMES UNE ASSISTANCE APPROPRIEE POUR CETTE TRAGEDIE.

EN OUTRE, AFIN DE PREVENIR CE TYPE D'ACCIDENTS, LE GOUVERNEMENT ORDONNE L'OUVERTURE D'UNE ENQUETE JUDICIAIRE POUR DETERMINER LES CAUSES ET CIRCONSTANCES DE CET ACCIDENT.

AVEC LA COMPASSION DE TOUTE LA NATION CONGOLAISE, JE REITERE MES SINCERES CONDOLEANCES AUX NOMBREUSES FAMILLES EPROUVEES.

Fait à Kinshasa, le 18 AVRIL 2019

Bruno TSHIBALA NZENZHE
Guy Loando Mboyo vise la Questure
lundi 15 juillet 2019

Sans attendre la publication du calendrier du vote, les ambitions aux différents postes du futur Bureau définitif du Sénat ont commencé à (...)
lire la suite
Freddy Matungulu dans le filet de Fatshi
vendredi 12 juillet 2019

*"J'ai répondu favorablement à l'appel et souhaite dire ma gratitude au Président de la République", a réagi ce leader de Lamuka, dans un communiqué (...)
lire la suite
Sankuru : le énième report suscite des tensions
jeudi 11 juillet 2019

Pour une énième fois, l'élection du Gouverneur et du Vice-gouverneur vient d'être renvoyé au Sankuru. Président de la Commission Électorale Nationale (...)
lire la suite
FCC : Modeste Bahati suspendu !
mercredi 10 juillet 2019

* C’est aujourd’hui que sera connu le ticket conduit par Thambwe Mwamba. C’est sans doute l’épilogue du feuilleton « Bahati ». La sentence est (...)
lire la suite
FCC-CACH : les points d’achoppement à l’épreuve de la médiation du Président togolais
mardi 9 juillet 2019

*Outre la clef de répartition des ministères de souveraineté, le camp FATSHI accuse les négociateurs du bloc kabiliste d'être eux-mêmes candidats! (...)
lire la suite
Le Mouvement social et l’Alliance démocratique exigent la restructuration de la Haute Cour
lundi 8 juillet 2019

* La plateforme de Pierre Lumbi annonce à cet effet le lancement de la campagne de remplacement des magistrats de la Cour constitutionnelle. Les (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting