Dernière minute :

Papa Wemba : Que de promesses non tenues !
mercredi 24 avril 2019

Les Kinois commémorent, ce mercredi, 24 avril, le troisième anniversaire de la disparition de l'artiste musicien Jules Shungu Wembadio dit Papa Wemba, mort sur scène à Abidjan, en Cote d'Ivoire. Une commémoration qui se déroule à travers des rencontres culturelles de grande envergure. Buste et mausolée pourtant promis par le Premier ministre et le gouverneur de la ville ne sont pas réalisés à ce jour.

Lors du deuxième anniversaire du décès de l'artiste, les membres de la famille biologique de l'illustre disparu avait plaidé pour que l'Etat érige un mausolée en son honneur et à la hauteur de ce "grand nom de la musique congolais", qui laisse des empreintes indélébiles sur la scène internationale et qui fut élevé à titre posthume, au rand de Grand officier de l'Ordre national des héros nationaux.

Cette plaidoirie de la famille biologique n'était qu' un rappel. Lors des obsèques de Papa Wemba, André Kimbuta, alors gouverneur de Kinshasa, avait promis la construction d'un buste au croisement des avenues Oshwe et Stade, juste à l'entrée de stade Tata Raphaël. Il a, d'ailleurs, fait une descente sur le lieu pour la pose de la première pierre.

D'après ses proches, André Kimbuta aurait même mobilisé deux équipes de sculpteurs pour la réalisation d'un buste en mémoire du chanteur. Des sources proches de l'Hôtel de ville de Kinshasa avaient affirmé que l'autorité urbaine tenait à ce que ce projet soit finalisé, en vue d'être présentée à l'occasion de la troisième commémoration de la mort de Papa Wemba. L'ancien numéro 1 de la ville aurait même proposé que les artistes retiennent la célèbre photo de " Vieux Bokul " levant ses deux bras écartelés. Mais à ce jour, toujours rien de concret.

" INHUME PROVISOIREMENT "

Il y a une année, la veuve de l'artiste est allée demander au chef du Gouvernement de s'impliquer personnellement pour la construction de la sépulture de son défunt mari qui fut une grande star de la musique et un porte-étendard de la culture congolaise. "Ma visite auprès du Premier Ministre, c'est pour solliciter son aide pour que le lieu où repose Jules Wembadio soit à la hauteur de ce qu'il était, de son vivant", a expliqué Marie-Rose Luzolo, dite Amazone, épouse du défunt chanteur Jules Shungu Wembadio, avec qui elle a eu 6 enfants pendant 40 ans de vie conjugale.

En clair, avait expliqué Amazone, " ma démarche chez le Premier ministre Bruno Tshibala consiste à demander simplement, si on peut m'aider à construire la tombe de l'illustre disparu qui est décédé au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FENUAP), en Côte d'Ivoire ". " Je détiens l'attestation de l'inhumation de Papa Wemba au cimetière de Nécropole. Il y est écrit ''inhumé provisoirement''. Jusqu'aujourd'hui, personne ne me reçoit, personne n'y pense", avait regretté la veuve du chanteur.

Lors de son entretien avec Bruno Tshibala, la veuve de Papa Wemba avait fustigé le fait que les musiciens signent des contrats de production musicale avec les organisateurs des concerts, mais sans penser à l'assurance. "Lorsqu'on regarde les images du dernier concert de Papa Wemba en Côte d'Ivoire, il n'y avait pas de secours au moment où il était tombé. Prochainement, il faudrait que l'on tienne compte de cela pour sauver des vies humaines ", avait-t-elle indiqué.

A l'issue de son audience, le Premier Ministre avait pris bonne note de toutes les doléances de l'épouse du chef du " Village Molokaï ". Non seulement Bruno Tshibala a été surpris, il a aussi été choqué d'apprendre ce que sa visiteuse lui a rapporté, surtout en ce qui concerne la tombe.

Pour le chef du Gouvernement, il est inadmissible que le cimetière d'une grande star de cette trempe qui a défendu avec ardeur la culture du pays, à travers sa voix, soit abandonné jusqu'à ce jour. Toutefois, Bruno Tshibala avait rassuré à la veuve qu'il allait faire quelque chose, malgré les difficultés dues à la conjoncture économique qui frappe le pays.

…ET LA TROISIEME COMMEMORATION

Pour ces deux jours de commémoration, il est notamment prévu la 2ème édition du "Festival Papa Wemba", au quartier Matonge, à la place "Couloir MadiaKoko", organisé conjointement entre le "Village Molokaï" et la famille biologique de la star congolaise, à l'intention des jeunes talents et des sapeurs qui vont offrir un spectacle de sape, en hommage à leur maître.

D'après les organisateurs, la journée de mercredi 24 avril va débuter par un temps de recueillement à la tombe de Papa Wemba à la Nécropole Entre terre et ciel (NTEC), dans la commune de N'Sele, suivi d'une messe à la paroisse Saint Joseph, dans la commune de Kalamu.

Le buste, le mausolée ou la sépulture ne seraient qu'une de nombreuses marques de reconnaissance de la République à l'endroit de cet artiste hors du commun. Le célèbre chanteur avait été élevé au rang de Grand officier de l'ordre national des Héros nationaux Kabila - Lumumba, la plus haute distinction du pays. Ce , sur instruction de l'ex-Président de la République, Joseph Kabila, pour les loyaux et éminents services rendus à la nation congolaise. Notons toutefois que cela ne suffit pas pour honorer Papa Wemba. Rachidi MABANDU
Isabelle Kabatu : "Les Africains ont tout pour chanter l’opéra"
jeudi 21 mai 2020

Fruit du métissage, née d'un couple belgo-congolais, Isabelle Kabatu est parmi les rares Africains qui se sont taillé une place de choix dans (...)
lire la suite
Jérémie Kikunzi lance l’album "Bako changer langage"
mercredi 29 avril 2020

L’artiste musicien Jérémie Kikunzi Liziba, vient de lancer officiellement son album intitulé "Bako changer langage". Composé de huit chansons, dont (...)
lire la suite
Papa Wemba:toujours pas de buste promis par André Kimbuta
vendredi 24 avril 2020

André Kimbuta, ancien gouverneur de la ville de Kinshasa et désormais sénateur, n’a pas tenu sa promesse de construire un buste au quartier Matonge en (...)
lire la suite
L’Afrique pleure deux de ses célébrités : Manu Dibango et Aurlus Mabele
mercredi 25 mars 2020

Le célèbre saxophoniste africain d'origine camerounaise, Manu Dibango est décédé, hier mardi 24 mars en région parisienne, à l'âge de 86 ans des (...)
lire la suite
Manu Dibango est né à Douala de parents...
mercredi 25 mars 2020

Manu Dibango est né à Douala de parents protestants, Michel Manfred N'Djoké Dibango, père fonctionnaire issu de l'ethnie Yabassi et d'une mère (...)
lire la suite
Aurlus Mabele tire sa révérence à 67 ans, des suites de Covid-19
mercredi 25 mars 2020

Le très célébrissime chanteur du Congo-Brazzaville, connu sur scène sous le sobriquet d'Aurlus Mabélé a succombé à Paris, à l'âge de 67 ans, des suites (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting