Dernière minute :

Kim s’engage à consolider les liens avec la Russie, Poutine pour une résolution pacifique de l’impasse nucléaire
vendredi 26 avril 2019

VLADIVOSTOK, 25 avr. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a fait part ce jeudi de sa volonté de consolider les liens entre son pays et la Russie tandis que le président russe Vladimir Poutine a appelé à une résolution pacifique de la question du nucléaire sur la péninsule coréenne.

Les deux dirigeants ont tenu leur premier sommet à Vladivostok dans un contexte d'impasse des pourparlers de dénucléarisation avec Washington.

Le sommet très attendu était perçu comme un test crucial pour les efforts diplomatiques de Kim destinés à mettre fin au blocage dans les négociations de dénucléarisation avec les Etats-Unis, à alléger les sanctions et pressions et à donner une nouvelle impulsion à son plan de développement économique.

"J'ai tenu des discussions candides et importantes avec le président Poutine sur le développement de la relation d'amitié entre la Corée du Nord et la Russie, les moyens de garantir la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne et dans la région et d'autres sujets internationaux d'intérêt commun", a déclaré Kim au cours du dîner d'après sommet, qui a duré trois heures.

"C'est mon engagement et celui du gouvernement de la république, ferme et résolu, ainsi que notre direction politique stratégique que de renforcer constamment et développer la relation amicale, traditionnelle et stratégique entre la Corée du Nord et la Russie, conformément aux besoins du nouveau siècle", a ajouté Kim.

Poutine a dit vouloir jouer un rôle dans les efforts de paix en Corée et a appelé à une résolution pacifique de la question nucléaire.

"La Russie estime que diverses questions, dont la question nucléaire régionale, doivent être résolues diplomatiquement et pacifiquement, et que c'est le seul moyen efficace", a déclaré Poutine.

"Nous estimons qu'il n'y a pas et qu'il ne peut y avoir d'alternative à une résolution pacifique du nucléaire et d'autres problèmes dans la région", a dit Poutine, selon l'agence TASS.

"La Russie continuera de faire des efforts pour réduire les tensions sur la péninsule coréenne", a-t-il ajouté.

Au cours d'une conférence de presse, Poutine a insisté sur la nécessité d'une garantie de sécurité "internationale" pour la Corée du Nord dans le cadre des efforts de dénucléarisation et d'une paix durable sur la péninsule. Il a également dit que les pourparlers multilatéraux sur la dénucléarisation, y compris les pourparlers à six, doivent reprendre au besoin.

"Des accords entre deux pays ne seront pas suffisants mais, en fin de compte, c'est à la Corée du Nord de décider car c'est elle que cette question concerne le plus", a ajouté Poutine.

Le président russe a également souhaité une coopération économique trilatérale entre les Corées et la Russie.

Au cours du sommet, Poutine a discuté de la question du retour d'environ 10.000 travailleurs nord-coréens, qui doivent retourner en Corée du Nord d'ici la fin de l'année à cause des sanctions onusiennes.

Il a qualifié les Nord-Coréens de "bons et durs" travailleurs et a salué leur nature "calme et non conflictuelle".

Entouré de hauts officiels du Parti du travail, de l'armée et du gouvernement, Kim est arrivé à bord de son train spécial à Vladivostok hier après-midi dans le cadre de son premier voyage à l'étranger depuis le deuxième sommet avec le président américain Donald Trump à Hanoï en février.

Après ce sommet infructueux, Kim cherche à se rapprocher davantage de ses alliés traditionnels, la Chine et la Russie, tout en appelant à un assouplissement de la ligne dure adoptée par Washington dans les négociations de dénucléarisation.

Pendant la session élargie du sommet, Kim était accompagné du ministre et de la vice-ministre des Affaires étrangères, Ri Yong-ho et Choe Son-hui, ainsi que d'autres hauts officiels.
"La Turquie ne permettra pas que son territoire soit menacé par le terrorisme"
jeudi 23 mai 2019

Le ministre de la Défense nationale, Hulusi Akar, a déclaré que la Turquie ne convoitait le territoire de personne et ne permettrait pas que son (...)
lire la suite
Une religieuse franco-espagnole de 77 ans assassinée en Centrafrique
jeudi 23 mai 2019

Une religieuse franco-espagnole âgée de 77 ans a été retrouvée morte dans un village dans l'ouest de la Centrafrique, rapporte France Bleu Occitanie. (...)
lire la suite
Quel rôle joue la Russie en Irak ?
jeudi 23 mai 2019

La Russie et l'Irak continuent de développer leurs relations bilatérales. Le site Al-Monitor considère cet intérêt de la Russie comme le désir d'être (...)
lire la suite
Le développement économique de la Chine est plein de résilience
jeudi 23 mai 2019

Quelle est la force de l'économie chinoise? Les calculs faits à l'occasion des récentes petites vacances du 1er mai en donnent une idée. Pendant (...)
lire la suite
Un prêtre congolais assassiné au Mozambique
mercredi 22 mai 2019

Un missionnaire de la congrégation des Sacré-Cœurs de Jésus et de Marie, le père Landry IbilIkwel, a été assassiné le dimanche 19 mai 2019 à sa (...)
lire la suite
Les résultats de l’examen de l’Europe prouvent l’innocence de Huawei
mercredi 22 mai 2019

BEIJING, 20 mai (Xinhua) — Les résultats de l’examen des produits de Huawei Technologies Co., Ltd. par l’Europe ont prouvé l’«innocence» de (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting