Dernière minute :

Commençons un nouveau voyage de la construction de l’initiative " Une Ceinture, une Route "
vendredi 26 avril 2019

Le 22 avril, le bureau d'information du Conseil des affaires d'État -le gouvernement chinois- a tenu une conférence de presse, demandant à Xiao Weiming, responsable du groupe de travail sur la promotion des travaux de construction de l'initiative " Une Ceinture, une Route" ainsi que Song Lihong, inspecteur au département général du ministère du Commerce de présenter la situation relative à " La construction de l'initiative "Une Ceinture, une Route" : progrès et contributions".

Leur rapport a souligné que l'initiative " Une Ceinture, une Route " adhérait au principe de discussion, de construction et de partage communs. En plus de cinq ans, elle a obtenu des résultats remarquables. Tous les participants ont acquis des avantages concrets et ont continuellement renforcé leur reconnaissance et leur participation à la construction de l'initiative " Une Ceinture, une Route ".

En termes de communication politique, l'initiative " Une Ceinture, une Route " et ses concepts de base ont été écrits dans des documents d'institutions telles que l'ONU, le G20, l'APEC et d'autres organisations régionales. A ce jour, la Chine a signé plus de 170 documents de coopération avec plus de 150 pays et organisations internationales.

En ce qui concerne d'interconnexion des infrastructures, les six principaux corridors de coopération économique internationale ont fait l'objet d'une promotion constante, ce qui a joué un rôle important dans l'établissement et le renforcement de partenariats entre pays et dans la construction d'un marché efficace entre l'Asie et l'Europe.

En ce qui concerne la libéralisation des échanges, la Chine a lancé une initiative visant à promouvoir la coopération commerciale " Une Ceinture, une Route " auprès de 83 pays et organisations internationales. La Chine a notamment signé ou amélioré des accords de libre-échange avec l'ASEAN, Singapour, le Pakistan, la Géorgie et d'autres pays et régions.

En termes de financement, la Chine et 27 pays ont approuvé le principe directeur du financement " Une Ceinture, une Route ". Le financement conjoint entre la Banque populaire de Chine et les institutions multilatérales de développement a permis d'investir dans plus de 100 projets dans plus de 70 pays et régions.

D'autre part, la Chine a également mis en place un programme de bourses du gouvernement chinois intitulé " Route de la Soie " et signé des accords avec 24 pays situés le long du parcours de l'initiative pour la reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires et des diplômes de l'enseignement supérieur.

En termes de coopération industrielle, entre 2013 et 2018, les entreprises chinoises ont directement investi plus de 90 milliards de dollars dans les pays riverains de l'initiative, et le chiffre d'affaires des projets sous-traités à l'étranger dans ces pays a dépassé 400 milliards de dollars.

Song Lihong a souligné que l'initiative " Une Ceinture, une Route " a considérablement progressé en termes de coopération économique et commerciale au cours des six dernières années. De 2013 à 2018, les importations et exportations totales de biens et de marchandises entre la Chine et les pays riverains de l'initiative ont dépassé les 6 000 milliards de dollars, soit une augmentation annuelle moyenne de 4%, supérieure au taux de croissance global du commerce extérieur de la Chine au cours de la même période, et représentant 27,4% du commerce total de la Chine.

Le rapport a également rappelé que si l'initiative " Une Ceinture, une Route " a été proposée par la Chine, elle appartient au monde. Elle est ancrée dans l'histoire mais elle est davantage encore tournée vers l'avenir. Elle se concentre sur l'Asie, l'Europe et l'Afrique et est ouverte à tous les partenaires.

Xiao Weiming a quant à lui déclaré que le premier Sommet sur la coopération internationale " Une Ceinture, une Route " qui a eu lieu en 2017 avait permis d'obtenir 279 résultats concrets, qui ont tous été achevés conformément aux progrès prévus. Certains résultats ont été transformés en travaux de normalisation et continueront à progresser.

La construction commune de l'initiative " Une Ceinture, une Route " est en train de passer de ce qu'on pourrait appeler le " stade de l'écriture libre " du début de la mise en page au " stade de la calligraphie méticuleuse ". La Chine est disposée à collaborer avec toutes les parties pour promouvoir la construction de l'initiative " Une Ceinture, une Route " et s'efforce de faire de celle-ci une route de la paix, une route de la prospérité, une route de l'ouverture, une route verte, une route de l'innovation et une route de la civilisation, mais aussi une route de l'intégrité.

Evoquant les aménagements et conceptions spécifiques à chaque route, Xiao Weiming a déclaré que la Chine était disposée à établir un concept de sécurité commun, global, coopératif et durable avec d'autres pays du monde et à établir un dialogue non conflictuel et un partenariat non allié.

Pour construire une route de la prospérité, la Chine est prête à collaborer avec d'autres pays du monde pour promouvoir le réseau d'interconnexions terrestres, maritimes, aériens et interconnectés, ainsi que pour promouvoir l'intégration économique, le développement et le partage des résultats.

Pour construire une route de l'ouverture, la Chine est prête à soutenir, maintenir et renforcer le système commercial multilatéral fondé sur des règles, ouvert, transparent, inclusif et non discriminatoire.

Pour construire une route verte, la Chine est prête à appliquer le concept de développement vert à tous les pays du monde et à atteindre conjointement l'objectif de développement durable des Nations Unies en 2030.

Pour construire une route de l'innovation, la Chine est prête à créer une plate-forme de recherche scientifique conjointe avec d'autres pays du monde afin de constituer un mécanisme à plusieurs niveaux et diversifié pour des échanges scientifiques, technologiques et humanistes.

Pour construire une route de la civilisation, la Chine est prête à approfondir la coopération avec d'autres pays dans les domaines de l'éducation, des sciences et des technologies, de la culture, de la santé, des sports, des médias, du tourisme et d'autres domaines.

Pour construire une route de l'intégrité et de l'honnêteté, la Chine est prête à renforcer la supervision, la prévention des risques et le contrôle des projets de construction " Une Ceinture, une Route " avec tous les pays du monde et à promouvoir les échanges et la coopération internationaux dans la lutte contre la corruption.

Luo Shanshan, journaliste au Quotidien du Peuple * Le sous-titre est de Forum des As
Washington a proposé à Pyongyang de tenir des discussions nucléaires cette semaine
lundi 15 juillet 2019

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- Les Etats-Unis ont proposé à la Corée du Nord de tenir cette semaine une réunion des groupes de travail des deux parties (...)
lire la suite
Les félicitations de Vladimir Poutine à son homologue Emmanuel Macron
lundi 15 juillet 2019

Vladimir Poutine a envoyé à son homologue français un message de félicitations à l'occasion de la Fête nationale, indiquant que les relations entre (...)
lire la suite
Ce qu’a dit le roi Mohammed VI au président Emmanuel Macron
lundi 15 juillet 2019

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la République française, Emmanuel Macron, à l'occasion de la fête nationale de (...)
lire la suite
Les relations maroco-égyptiennes ne se sont jamais aussi bien portées
lundi 15 juillet 2019

Les relations excellentes entre l'Égypte et le Maroc se trouvent aujourd'hui revigorées à tous les niveaux grâce à une coordination accrue au plus (...)
lire la suite
Kinshasa : une journée de réflexion consacrée à la persistance de l’épidémie à virus Ebola au Nord-Kivu et en Ituri
lundi 15 juillet 2019

La synergie inclusive de lutte contre la maladie à virus Ebola a organisé le week-end dernierà Kinshasa, une journée de réflexion sur la problématique (...)
lire la suite
Paris déterminé à consolider son partenariat avec la RDC
lundi 15 juillet 2019

*Selon l'ambassadeur François Pujolas, la France met désormais le curseur sur la sécurité, l'éducation, la santé, l'agriculture, l'énergie et la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting