Dernière minute :
DANS UNE LETTRE OUVERTE AU CHEF DE L’ETAT
"Front populaire" exige un dialogue avant le Gouvernement de cohésion nationale
lundi 8 septembre 2014

{{Le " Front populaire contre la révision constitutionnelle " a relevé des failles dans l'application des recommandations des Concertations nationales. Dans une lettre ouverte au chef de l'Etat, souligne Lisanga Bonganga au cours d'une conférence de presse, la plate-forme de l'Opposition politique attire l'attention des autorités du pays sur certaines questions par rapport au débat sur la révision ou non de la Constitution. }} Dans cette lettre, le " Front Populaire contre la révision constitutionnelle " conditionne sa participation au Gouvernement par l'organisation au préalable d'un dialogue franc et inclusif, conformément à l'accord-cadre d'Addis-Abeba et à la Résolution 2098 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Ces opposants considèrent que " tout autre Gouvernement formé en marge de ces conditions soulevées ne sera pas un Gouvernement de cohésion nationale tel que défini dans le cadre des Concertations nationales ". Ainsi, affirme Lisanga qu' ''à l'instar de l'ensemble de l'opinion, le Front Populaire a appris que vous (Joseph Kabila) avez annoncé, devant les ténors de votre famille réunis à Kingakati, la mise en place d'un gouvernement d'ici le 15 septembre 2014. Le Front Populaire tient à vous affirmer qu'il ne se sent pas concerné par un gouvernement qui ne sera pas issu d'un dialogue franc et inclusif, conformément à l'Accord-cadre d'Addis-Abeba et à la résolution 2098 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et consacrant la signature d'un protocole d'accord qui doit comprendre un programme minimum de gouvernement'', écrivent les animateurs de la plate-forme. {{QUID DE LA CONSTITUTION}} Toujours dans cette lettre ouverte au Président de la République, le coordonnateur de cette plate-forme rappelle l'engagement que Joseph Kabila avait pris devant les deux chambres du parlement réunies en Congrès, en présence des délégués aux Concertations nationales et de la Communauté internationale concernant l'application des recommandations des ces assises. ''En date du 23 octobre 2013,… vous avez pris l'engagement que voici: "je fais miennes toutes les recommandations des concertations nationales". "La première des recommandations est celle qui consiste à ne pas rompre le pacte républicain, c'est-à-dire, le respect strict de la Constitution, notamment en ses articles verrouillés'', a-t-il rappelé au chef de l'Etat. Lisanga regrette le fait que la Majorité présidentielle suscite le débat autour de la révision ou encore du changement de la constitution. "Le Front Populaire se permet de vous rappeler, que conformément à l'article 74 de la Constitution, vous avez prêté serment, notamment celui d'observer et de défendre la Constitution et les lois de la République, de ne vous laisser guider que par l'intérêt général, de consacrer toutes vos forces à la promotion du bien commun", a-t-il renchéri. Pour le "Front populaire", les recommandations des Concertations nationales ne sont pas correctement appliquées. Tel est le cas de la question autour de la CENI et de l'amnistie. ''Une autre recommandation des Concertations nationales exige la mise en place d'une véritable administration électorale devant garantir l'organisation et la tenue des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées. Monsieur le Président, quid de la mise en œuvre de cette recommandation qui devrait rassurer tout le monde sur la neutralité, l'impartialité et l'indépendance de la Commission électorale nationale indépendante ?'', s'interroge-t-il.{{ Rachidi MABANDU }}
Haute Cour : une cérémonie de prestation de serment sans le FCC
mercredi 21 octobre 2020

Dans un communiqué publié hier, la conférence des présidents du FCC renseigne que tous les cadres de cette plateforme évoluant au sein des (...)
lire la suite
Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et Modeste Bahati apportent leur soutien à Félix Tshisekedi
mercredi 21 octobre 2020

Les présidents de l'Ensemble pour la République, du Mouvement de Libération du Congo (MLC) et de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) (...)
lire la suite
L’UNAFEC appelle les députés et sénateurs à participer à la cérémonie de prestation de serment
mercredi 21 octobre 2020

A travers une déclaration faite hier mardi 20 octobre, l'Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC) de Gabriel Kyungu wa Kumwanza a appelé (...)
lire la suite
Retombées de la réunion du Comité de conjoncture économique : Kinshasa se réjouit de la hausse des prix des matières premières
mercredi 21 octobre 2020

A Kinshasa, l'on voit de bon oeil la hausse des prix de matières premières sur le marché international. Cette nouvelle réjouit les autorités (...)
lire la suite
Sud-Kivu : Ruberwa accusé d’avoir manigancé l’installation du bourgmestre de Minembwe
mercredi 21 octobre 2020

Le ministre provincial de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières du Sud-Kivu a mal accueilli les accusations de son autorité (...)
lire la suite
Que va faire le tandem Mabunda-Thambwe ?
mardi 20 octobre 2020

*Les deux présidents des Bureaux du Parlement vont-ils boycotter cette cérémonie ou seront-ils être présents ? Les trois juges récemment nommés par (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting