Dernière minute :
CONVENTION CONTRE LA TORTURE
La RDC présente les mesures d’application à Genève
vendredi 26 avril 2019

La RDC a présenté, le mercredi dernier 24 avril à Genève, les mesures d'application de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

"Il est important de rappeler que c'est surtout en milieu carcéral que la torture est pratiquée" en RDC, a souligné Marie-Ange Mushobekwa, la ministre congolaise des Droits humains devant le Comité de torture réuni à Genève. "Les détenus congolais sont victimes de tortures, de traitements cruels, inhumains ou dégradants de la part des gardiens de prisons", reconnaît-elle avant d'affirmer que "nous avons également constaté que certains détenus infligent des violences physiques à leurs camarades codétenus".

Malgré l'application de la loi criminalisant la torture et la condamnation de certains auteurs de torture, beaucoup de choses restent à faire, a reconnu le n°1 des Droits humains en RDC. "Au-delà des discours, la seule manière d'éliminer la torture en milieu carcéral, c'est la sanction et la prévention. Une sanction sévère, à la hauteur du crime commis. Et la prévention en vulgarisant la loi qui criminalise la torture en RDC", a-t-elle soutenu.

DIX ANS DE RETARD

Le co-rapporteur de l'examen du dossier de la RDC, Benjamin Touzé, indique Radio Okapi, a regretté que ce dernier ait été présenté avec dix ans de retard, même s'il reconnait que " l'État partie était confronté à un contexte régional et interne particulièrement complexe de même qu'à une situation des droits de l'homme qui semblait s'aggraver, à en croire un constat du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) dressé en 2018".

Face à ces interpellations et à certaines questions posées par les membres du comité de torture, la délégation congolaise répondra dans les prochains jours aux interrogations des experts onusiens. Le Comité de torture adoptera ultérieurement, lors des séances à huis clos, ses observations finales sur le rapport de la RDC et les rendra publiques à l'issue de la session, du 17 mai prochain. Rachidi MABANDU
Steve Kivwata : "La mort du juge Yanyi n’a aucune incidence sur la poursuite du procès de Kamerhe"
vendredi 29 mai 2020

"La mort de Raphaël Yanyi n’a aucune incidence réelle sur la poursuite de l’instruction du procès de Vital Kamerhe et consort. C’est vrai qu’il faut (...)
lire la suite
Un syndicat de magistrats sollicite une protection spéciale des juges .
vendredi 29 mai 2020

* La famille du maître de céans dans le procès Kamerhe exige, par ailleurs, l'autopsie du défunt La disparition brutale du juge président, Raphaël (...)
lire la suite
Pascal Mukuna à la barre
vendredi 29 mai 2020

Pascal Mukuna sera à la barre ce vendredi 29 mai. Le numéro un de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) comparaît pour la première fois au Centre (...)
lire la suite
Le gouverneur UDPS condamne les actes de violences commis par sa base à Mbuji-Mayi
vendredi 29 mai 2020

Comme on le sait, mardi et mercredi dernier, la ville diamantifère de Mbuji-Mayi, capitale de la province du Kasaï Oriental, était à feu et à sang, (...)
lire la suite
AFDC-A : La Haute cour adresse une requête en inconstitutionnalité à l’Assemblée nationale
vendredi 29 mai 2020

On tend vers le dénouement de l'affaire ''dédoublement de l'AFDC-A''. On croit savoir qu'on va vers une décision définitive qui permettra de lever (...)
lire la suite
Le Haut-Uélé rassuré de recevoir bientôt la rétrocession due aux provinces
vendredi 29 mai 2020

Le Caucus des députés nationaux originaires de la province du Haut-Uele a quitté hier la Primature, totalement satisfait. Reçus ce jeudi 28 mai par (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Boycotter son propre pouvoir ?

La politique de la chaise vide ? L'UDPS est coutumier du fait. A l'échelle nationale, le parti tshisekediste en détient même le record. Que de non à ceci et que non à cela ! Que d'invitations (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting