Dernière minute :
CONVENTION CONTRE LA TORTURE
La RDC présente les mesures d’application à Genève
vendredi 26 avril 2019

La RDC a présenté, le mercredi dernier 24 avril à Genève, les mesures d'application de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

"Il est important de rappeler que c'est surtout en milieu carcéral que la torture est pratiquée" en RDC, a souligné Marie-Ange Mushobekwa, la ministre congolaise des Droits humains devant le Comité de torture réuni à Genève. "Les détenus congolais sont victimes de tortures, de traitements cruels, inhumains ou dégradants de la part des gardiens de prisons", reconnaît-elle avant d'affirmer que "nous avons également constaté que certains détenus infligent des violences physiques à leurs camarades codétenus".

Malgré l'application de la loi criminalisant la torture et la condamnation de certains auteurs de torture, beaucoup de choses restent à faire, a reconnu le n°1 des Droits humains en RDC. "Au-delà des discours, la seule manière d'éliminer la torture en milieu carcéral, c'est la sanction et la prévention. Une sanction sévère, à la hauteur du crime commis. Et la prévention en vulgarisant la loi qui criminalise la torture en RDC", a-t-elle soutenu.

DIX ANS DE RETARD

Le co-rapporteur de l'examen du dossier de la RDC, Benjamin Touzé, indique Radio Okapi, a regretté que ce dernier ait été présenté avec dix ans de retard, même s'il reconnait que " l'État partie était confronté à un contexte régional et interne particulièrement complexe de même qu'à une situation des droits de l'homme qui semblait s'aggraver, à en croire un constat du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) dressé en 2018".

Face à ces interpellations et à certaines questions posées par les membres du comité de torture, la délégation congolaise répondra dans les prochains jours aux interrogations des experts onusiens. Le Comité de torture adoptera ultérieurement, lors des séances à huis clos, ses observations finales sur le rapport de la RDC et les rendra publiques à l'issue de la session, du 17 mai prochain. Rachidi MABANDU
Bagabe Batete : Un véritable cas de conscience pour le Conseil d’Etat
lundi 15 juillet 2019

Après avoir été proclamée par la CENI, l'honorable Bagabe Batete Immaculée élue sur la liste de ADRP de la plate forme FCC siégeait tranquillement à (...)
lire la suite
Richard Muyej poursuit l’œuvre de reconstruction du Lualaba
lundi 15 juillet 2019

C'est fait. Le Gouverneur du Lualaba, Richard Muyej, a présenté et " vendu " son plan quinquennal au Parlement provincial qui l'a adopté samedi 13 (...)
lire la suite
Enfin, la liste des candidats FCC aux différents postes du Bureau du Sénat dévoilée
lundi 15 juillet 2019

Plus raison de spéculer autour des candidats du Front commun pour le Congo (FCC), aux différents postes du futur Bureau définitif du Sénat. Car, (...)
lire la suite
Georges Eric Makangu : une alternative pour une diplomatie parlementaire garantie
lundi 15 juillet 2019

Au Sénat congolais, l'heure est aux préparatifs de l'élection de sept membres du Bureau définitif. Après que la Cour constitutionnelle a déclaré (...)
lire la suite
Le CLC exige la réforme de la Haute Cour et la rénovation de la CENI
lundi 15 juillet 2019

* Dans un communiqué vendredi, cette structure proche de l'Eglise catholique annonce une vaste campagne de mobilisation de ses partenaires, en vue (...)
lire la suite
Gouvernement : Il est temps d’agir
lundi 15 juillet 2019

"La sagesse voudrait que, sans précipitation, l'on sorte rapidement de cette léthargie, que l'on quitte sans délai cette zone grise propice à toutes (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting