Dernière minute :
DESORMAIS ELUE SENATRICE
Francine Muyumba démissionne de la Présidence de l’Union Panafricaine de la Jeunesse
vendredi 26 avril 2019

La rd congolaise Francine Muyumba a démissionné, hier jeudi 25 avril, de son poste de Présidente de l'Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ). Cette démission, a-t-elle expliqué, est consécutive à son élection comme sénatrice en mars dernier au pays.

Francine Muyumba a annoncé sa décision au cours d'une réunion hier entre le Vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Alexis Thambwe Mwamba et les membres du Comité exécutif de l'UPJ.

"Au regard de mes nouvelles obligations comme sénatrice, j'ai pris la lourde décision de prendre ce jour congé de l'UPJ. Je vous annonce donc ma démission du poste de Présidente de cette organisation continentale de la jeunesse africaine", a déclaré Francine Muyumba en versant quelques larmes en signe d'émotion.

Francine Muyumba a également profité de cette occasion pour remercier tous les chefs d'Etat et de Gouvernements africains qui l'ont non seulement soutenue durant ses deux mandats à la tête de l'UPJ, mais aussi, l'ont accompagnée dans son combat pour l'amélioration des conditions de vie des jeunes africains.

La sénatrice élue de la province du Haut-Katanga a saisi cette occasion pour annoncer la création d'une Fondation militant pour la cause des jeunes africains. Elle a, en même temps, annoncé la mise en place d'une structure d'anciens leaders de l'UPJ.

Parlant de ses réalisations à la tête de l'UPJ, Francine Muyumba a cité, notamment, la mise en place du Fonds africain du développement de la Jeunesse et l'institution des Fonds nationaux pour l'entrepreneuriat des jeunes dans certains pays africains.

La désormais Présidente honoraire de l'UPJ a aussi évoqué d'importants engagements en faveur de la Jeunesse africaine obtenus de Chefs d'Etat et des Gouvernements, de la tenue annuelle du Forum des jeunes pendant les sommets de l'Union africaine, ainsi que de plusieurs protocoles signés entre les jeunes africains et ceux du monde entier.

A la suite du verbatim de Francine Muyumba, Alexis Thambwe Mwamba dit prendre acte de cette décision. Aussi, a-t-il félicité son hôte pour avoir dirigé avec brio l'UPJ, faisant ainsi la fierté de la RDC et portant haut son étendard.

Le représentant du Comité exécutif de l'UPJ, Mohindo Moris, a félicité Francine Muyumba pour les efforts consentis dans le rayonnement de cette organisation au niveau mondial. Ce dernier a indiqué que l'UPJ sera, désormais, dirigée par la malgache Julianna Ratovoson, élue provisoirement présidente en attendant l'élection définitive à organiser par le Congrès de cette organisation.

32 ans d'âge, Francine Muyumba a été élue Présidente de l'UPJ en novembre 2014, puis réélue en décembre 2017. Son mandat devrait normalement pendre fin en 2020. Orly-Darel Ngiambukulu
Me José Kadima installe la ligue nationale des femmes de « Section Bleue »
mardi 17 mars 2020

*Un cercle de lumière accompagnant les idées et actions du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Le coordonnateur national de la «Section Bleue», Me (...)
lire la suite
J. Mabunda annonce une "lutte implacable contre la corruption"
mardi 17 mars 2020

*La présidente de l'Assemblée nationale affirme qu'à la suite du Chef de l'Etat, son institution fera de cette lutte, "son agir politique en vue (...)
lire la suite
Thomas Luhaka convoque une réunion aujourd’hui avec les chefs d’établissements de l’ESU
mardi 17 mars 2020

Le ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Thomas Luhaka envisage déjà de prendre des mesures tendant à renforcer la prévention (...)
lire la suite
Coronavirus : une communication importante du Gouvernement attendue ce mardi
mardi 17 mars 2020

Actualité brûlante de l'heure oblige, une communication importante du Gouvernement au sujet de la pandémie de coronavirus est attendue aujourd'hui (...)
lire la suite
Cas Safricas : Et si le retard dans l’exécution des travaux était dû au déficit de décaissement ?
lundi 16 mars 2020

* D'ores et déjà, des analystes indépendants estiment que la place David Blattner ne doit pas être à l'ex-prison de Makala. Plutôt, les chantiers pour (...)
lire la suite
Udps : la rançon des décennies d’une critique systématique
lundi 16 mars 2020

Plus rien ne va au sein de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 mars, une "tempête de sable" a (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting